MSC 60
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
MSC-60
le navire-musée KNM Alta de la marine norvégienne, ex MSC-104le navire-musée KNM Alta de la marine norvégienne, ex MSC-104
Histoire
Lancement : Entre 1953 et 1978
Statut : Actif dans plusieurs marines
Caractéristiques techniques
Type : dragueur de mines (Un dragueur de mines est un navire de guerre qui utilise une drague, dispositif mécanique, acoustique ou magnétique, remorqué dans une zone susceptible d'être minée, et...) côtier
Longueur : 43 mètres (hors-tout)
41,5 mètres (entre perpendiculaires)
Maître-bau : 7,95 m
Tirant d'eau : 3,25 m
Déplacement : 370 tW
Port en lourd : 385,65 tonnes
Tonnage : 402 tonnes
Propulsion : 2 moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) diesel General Motors (General Motors NYSE Euronext : GM est une société du secteur automobile, basée aux États-Unis d'Amérique à Detroit (Michigan) et multinationale. Elle commercialise sous de nombreuses marques: Buick,...) 8-268A 8 cylindres en ligne, 2 temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), à injection (Le mot injection peut avoir plusieurs significations :) mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission,...)
2 hélices à 4 pales 1,424 m de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer...)
Puissance : 600 ch
Vitesse : 13,5 nœuds
6 à 8 en dragage (On appelle dragage l'opération qui consiste à prélever des matériaux du fond de la mer, soit pour les exploiter (granulats marins), soit pour réaliser des travaux de génie portuaire (creusement de bassins ou de chenaux, ou...)
Caractéristiques militaires
Armement : 1 canon bitube Oerlikon de 20 mm
drague ( Une drague est un outil de pêche utilisé essentiellement pour pêcher des coquillages. Une drague est un navire de services utilisé pour le dragage du fond. Une drague est un navire scientifique portant une drague,...) mécaniques " Oropesa "
drague acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes...) Mark 4
drague magnétique Mark 5 et 6
Rayon d'action : 2 500 milles marins à 10 nœuds
Autres caractéristiques
Électronique : radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur...) de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) US puis un Decca 1229
Équipage : 4 officiers, 5 officiers mariniers, 30 matelots
Chantier : États-Unis et plusieurs pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme de...) d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...)

Les MSC-60 (numéro de coque Coastal Minesweeper 60) sont une classe de dragueur de mines côtier américaine dont la conception remonte au début des années 1950 dont plusieurs dizaines d’exemplaires sont encore en service en 2004 au sein de plusieurs marines de guerre.

Désignation

Sous cette appellation générique, sont regroupé les types Adjudant, Bluebird, Albatros, Falcon et MSC-322.

Les marines qui les recoivent les désignent parfois sous d'autres noms tel que classe Sauda pour la Norvège.

Historique

Dérivés des YMS de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La...) Guerre mondiale, les MSC (En France un MSc est un diplôme d’enseignement supérieur accrédité par la Conférence des grandes écoles.) furent dotés d’équipements de dragage divers qui évoluèrent avec le temps.

Le premier, le MSC-60, fut lancé le 30 juin 1953 et le dernier, le MSC-325 en 1978.

Au cours des années 1950 et jusque aux années 1970, les États-Unis vont transférer 139 MSC-60/MSC-268 (Adjudant/Bluebird) ainsi qu’un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de MSC améliorés des séries MSC-289/MSC 294 (Albatros/Falcon) et MSC 322 à de nombreuses marines de l'OTAN, le plus souvent au titre du pacte d’assistance mutuelle ainsi qu'à d'autres pays amis.

Pour sa part, l’United States Navy ne va conserver que 22 unités (20 MSC-60 et MSC 89) dont plusieurs sont finalement cédées à leur tour.

Une partie des unités transférées va changer de main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir...) et armé un nombre grandissant de marines. Certains MSC plus ou moins modifié et amélioré (certains transformé en chasseur de mines) sont encore au début du XXIe Siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge du...) en service dans 8 marines, mais leur retrait ne saurait tarder.

Chantiers de constructions

Plusieurs chantiers navals aux États-Unis, en France, au Portugal, en Italie et au Pays-Bas ont construit ces navires :

  • Consolidated Shipbuilding Corp., Morris Heights, New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis,...)
  • Henry B. Nevins Inc., City Island, New York
  • Hiltebrant Drydock Co., Kingston, New York
  • Peterson Builders Inc., Sturgeon Bay, Wisconsin
  • Harbor Boat Building Co., Terminal Island, Californie
  • South Coast Co., Newport Beach, Californie
  • Mare Island Naval (Naval est une municipalité de la province de Biliran sur l'île de Biliran aux Philippines.) Shipyard, Vallejo, Californie
  • Stephens Brothers Inc., Stockton, Californie
  • Dorchester Shipbuilding Corp., Dorchester, New Jersey (Jersey est la plus grande des îles Anglo-Normandes, dont la capitale est Saint-Hélier. Sa superficie est de 118,2 km2 et elle est peuplée de...)
  • Tacoma Boat Building Co., Tacoma, Washington
  • Bellingham Shipyards Co., Bellingham, Washington
  • Quincy Adams Yacht (Un Yacht (prononcé en français ya-t-ch ou parfois yôte), est un mot anglais d'origine néerlandaise qui a été très utilisé dans la langue française mais semble depuis quelques années en...) Yard (Le yard (symbole: yd) est une unité de longueur du système d'unités de quelques pays dont, surtout, le Royaume-Uni (système d'unité impérial) et les États-Unis d'Amérique.), Inc., Quincy, Massachussets
  • Henry C. Grebe and Co., Inc., Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au nord-est de Los...), Illinois
  • Hodgdon Brothers, Goudy and Stevens, East Boothbay, Maine
  • Direction Technique des Constructions Navales, Cherbourg, France
  • Werf de Noord, Pays-Bas
  • C. R. D. A., Monfalcone, Italie
  •  ? , Portugal

Pays ayant mit en service des MSC-60 et dérivés :

  • Arabie saoudite : 4 MSC-60/322 (encore en service en 2004)
  • Belgique : 26 MSC-60
  • Corée du Sud : 8 dont 5 MSC-60/268 et 3 MSC-60/289 (encore en service en 2004)
  • Danemark : 8 MSC-60
  • Espagne : 12 MSC-60 dont 2 ex-françaises (les 2 dernières furent désarmé en 2004)
  • États-Unis : 22 dont 20 MSC-60 et 2 MSC-60/289
  • Fidji : 2 MSC-60/268
  • France : 37 MSC-60, transféré entre 1953 et 1954 dont seulement 30 effectivement mise en service
  • Grèce : 15 dont 5 MSC-60 ex-belge et 10 MSC-60/289 (10 en service en 2004, 3 MSC-60 et 7 MSC-289)
  • Iran : 4 MSC-60/268 (1 en service en 2005)
  • Italie : 37 MSC-60/268 dont 19 construites en Italie
  • Japon : 4 MSC-60 ex-françaises
  • Norvège : 10 MSC-60 dont 3 ex-belges et 5 construite en Norvège
  • Pakistan : 8 MSC-60/268. Une fut coulé durant la troisième guerre indo-pakistanaise de 1971
  • Pays-Bas : 14 MSC-60
  • Philippines : 2 MSC-60 ex-sud-vietnamiens réfugiés en 1975
  • Singapour : 2 MSC-60/268
  • Taiwan : 14 dont 7 MSC-60 ex-belges et 7 MSC-60/268 (4 en service en 2004)
  • Thaïlande : 4 MSC-294 (2 en service en 2004)
  • Tunisie : 2 MSC-60 ex-françaises
  • Turquie : 12 dont 7 MSC-60 dont 2 ex-françaises et 1 ex-belge et 5 MSC-289 (9 en service en 2004, 4 MSC-60 et 5 MSC-289)
  • Uruguay : 1 MSC-60 ex-française
  • République du Viêt Nam : 3 MSC-60
Page générée en 0.194 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique