Mir (sous-marin) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Mir est un type de sous-marin de poche autopropulsé russe pour la recherche océanographique en grande profondeur. Il en existe actuellement 2 exemplaires, Mir 1 et Mir 2.

Le projet a été initialement développé par l'Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche scientifique en réunissant certains des chercheurs les plus éminents, en tenant des séances...) d'URSS avec le bureau d'études Lazurith. et 2 engins furent commandés en Finlande. Le Mir 1 et le Mir 2, achevés en 1987, ont été conçus et construit par la société finlandaise Rauma Repola.

Les engins sont conçus pour être utilisés pour des recherches scientifiques et des opérations de secours de sous-marins. Le navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de...) support et centre d'opérations des 2 sous-marins est le navire de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) Akademik Mstislav Keldysh et leur exploitation ainsi que celle du navire est gérée par l'Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs disciplines respectives et de publier des...) des Sciences de Russie.

Les Mir peuvent plonger à une profondeur maximale de 6 000 mètres. Seulement 3 autres sous-marins au monde (Le mot monde peut désigner :) peuvent dépasser les 3 000 m et 2 atteindre les 6 000 mètres : le sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se déplacent dans deux dimensions et...) japonais Shinkai 6500 (Le Shinkai 6500 est un sous-marin de recherche océanographique japonais de grande profondeur de la JAMSTEC (Japan Agency for Marine-EarthScience and Technology).) et le sous-marin français Nautile. Plus de 98 % des fonds océaniques se situent à moins de 6 000 mètres de profondeur.

Le cockpit (L'habitacle (mais aussi cabine de pilotage, poste de pilotage, cellule ou encore cockpit) d'un avion désigne l'espace réservé au pilote, son copilote et au mécanicien. Il...) du Mir est une sphère (En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, une sphère est une surface constituée de tous les points situés à une même...) de 5 cm d'épaisseur faite d'un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi...) de nickel (Le nickel est un élément chimique, de symbole Ni et de numéro atomique 28.) et d'acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du soudage de l’acier) et de la construction...), avec un diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer qu'une...) intérieur de 2,1 mètres. La longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est...) totale du vaisseau est de 7,8 m pour un poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de la...) de 18,6 tonnes.

Carrière cinématographique

Au milieu des années 1990 et au début des années 2000, les Mir furent utilisés par le producteur et réalisateur américain James Cameron pour filmer l'épave du Titanic pour son film éponyme de 1997 ainsi que pour celle du Bismarck pour son documentaire de 2002, Expedition: Bismarck.

Coopération finno-soviétique

La construction des 2 Mir est un exemple type de la coopération technique et économique finno-soviétique durant la guerre froide. Le niveau de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) transférée en Union soviétique inquiéta fortement les États-Unis et la société Rauma Repola fut discrètement menacée de sanctions économiques. De peur de perdre son très rentable marché de plateformes pétrolières off-shore, Rauma Repola céda et le développement de sous-marin cessa.

Le navire de 122 mètres duquel opèrent les 2 sous-marins, l'Akademik Mstislav Keldysh a aussi été construit en Finlande en 1981 à Rauma, aux chantiers navals de Hollming (maintenant Aker Finnyards).

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.046 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique