Pinasse du bassin d'Arcachon - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
pinasse
pinasse

La pinasse est une embarcation typique du bassin d'Arcachon et du littoral gascon : longue, étroite, à l'avant très relevé, elle est généralement en bois (pin des Landes) et à fond plat. Marchant à la voile (pinassotte ou tillole) ou au moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue...), elle a retrouvé aujourd'hui une grande popularité.

Étymologie

Elle est assez controversée :

Ce mot roman gascon pinaça, espagnol pinaza, italien pinaccia, anglais pinnace est généralement analysé par un dérivé latin *pinacea pouvant signifier " en planche de pin ". On ne le confondra pas avec le catalan pinassa 'grand pin (Pin désigne :)' applicable au pin noir pinus negra.

On le comparera également aux mots pinche ou pinque (bateau à fond plat), du hollandais pinck.

Thillole ou tillole, apparenté à tilla (bateau galicien), tille (breton) viendrait du scandinave tilja (planche).

Motorisation

Celle-ci intervient massivement après les années 1905 et 1906, d'abord pour les résidents les plus fortunés puis jusqu'en 1913 pour la presque totalité des pinasses de pêche d'Arcachon. Ce serait Auguste Bert, l'inventeur du bac à voile qui aurait construit les premières pinasses à moteur. Fonctionnant alors au pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle...) lampant, on emploiera le nom de pétroleuses pour ces pinasses dont la taille tend à grandir de plus en plus. Elles atteindront une douzaine de mètres pour certaines, embarqueront de huit à douze hommes ainsi que trois à cinq doris pour la pêche à la sardine (La sardine (Sardina pilchardus) est un poisson de la famille des Clupeidae, qui comprend également le hareng, l'alose, notamment. Selon la région elle prend les noms de célan, célerin, pilchard, sarda,...) et seront partiellement pontées.

Les régates de pinasses

Comme sur toutes les côtes françaises, les marins-pêcheurs se livraient à des régates le plus souvent le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...) de la fête locale. Les régates de pinasses à voile entre ostréculteurs et marins-pêcheurs durèrent jusqu'en 1962 car le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de participants n'était plus suffisant. Seul 5 ou 6 pinasses participaient.

A partir de 1982, des locaux remettent en état des pinasses abandonnées (La Belle, Goudurix, l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la...), la Clé des cœurs). Puis en 1985, une pinasse neuve est construite par le chantier RABA. Cette même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), l'amicale des pinasseyre est née et se propose de rassembler toutes les pinasses existantes et d'en construire de nouvelles. En 1986, Arcachon commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) quatre nouvelles pinasses qui auront le nom des quatre paroisses de la localité (Une localité est une agglomération habitée de taille indéterminée, en général peu importante, qui peut éventuellement être le chef-lieu d'une circonscription administrative.). La flotte est aujurd'hui constitué de 32 bateaux dont 22 participent aux compétitions.

Chaque année, les régates d'été sont organisées dans les différents villages du bassin d'Arcachon.

La navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) des pinasses est une navigation sportive. En effet, toutes les maneouvres se font à la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir et manipuler des objets. Chez...) sans poulie ni palan (Un palan est un mécanisme constitué de 2 groupes (ou moufle), l'un fixe, l'autre mobile, contenant chacun un nombre arbitraire de poulies, et d'une corde qui les relie. Il sert à démultiplier l'effort nécessaire pour rapprocher les deux groupes...) et à chaque virement de bord, la voile est affalée, passée sur l'autre armure et renvoyée, le mât (Le mât est un espar vertical (mis à part le beaupré) servant à soutenir les voiles sur un bateau à voiles. De manière générale, c'est un pylône vertical.) levé et incliné au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont...).

Le mât n'est pas haubané et ne tient qu'en deux points : par la drisse (Sur un navire à voile, la drisse est un cordage servant à hisser une vergue ou une voile sur son espar (par exemple la drisse de grand-voile sert à hisser la grand-voile en tête du grand mât).) de la voile et par son emplanture.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.475 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique