Cap-hornier
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Albatros en hommage au Cap-horniers sur l'île Horn
Albatros en hommage au Cap-horniers sur l'île Horn
Stèle de l'Amicale internationale des capitaines au long cours sur l'île Horn
Stèle de l'Amicale internationale des capitaines au long cours sur l'île Horn

Un cap-hornier (pl : des cap-horniers) est un navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de sécurité de navigation...) qui a franchi le cap Horn dans un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement...) ou dans l'autre. Par extension, désigne les marins (commandants & équipages) qui ont franchi ce cap mythique le plus au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe...) du Sud.

Navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :)

Les parages du cap, très difficiles pour la navigation à cause des conditions locales de vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune...) et de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), furent toujours une épreuve extrèmement pénible pour les équipages, surtout d'est en ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le...), contre les vents dominants, les icebergs et la houle (La houle est un mouvement ondulatoire de la surface de la mer. C'est une oscillation sinusoïdale régulière qui est légèrement différente des vagues car la houle se déplace sur de grandes ditances contrairement aux vagues qui restent...). Le passage pendant l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) austral (Le mot austral (du latin australis) est un adjectif qualifiant ce qui se situe dans l'hémisphère sud.) relève de l'exploit et nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de marins sont morts dans ces parages, de froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) ou d'une chute du gréement (Le gréement d'un navire à voile est constitué de l'ensemble des espars (mâts, bômes, tangons, etc.), manœuvres courantes (drisses, écoutes, etc.), manœuvres dormantes (étais, haubans, etc.)...).

Le record fut sans doute tenu par un voilier (Un voilier (ou bateau à voiles, navire à voiles) est un bateau ou navire propulsé par la force du vent. Historiquement, les voiliers ont été le premier moyen de transport à moyenne et longue distance avant...) américain, l'Edward Sewall, qui a dû croiser pendant plus de deux mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) au début de 1914 dans les parages du Horn avant de réussir à le passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.).

L'albatros, offert par la section Chilienne de l'Amicale Internationale des Cap Horniers
L'albatros, offert par la section Chilienne de l'Amicale Internationale des Cap Horniers

L'autre voie de contournement de l'Amérique du sud était le détroit de Magellan qui évitait de descendre aussi bas mais, avec des voiliers classiques peu maneuvrants, le voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé,...) était au moins aussi risqué. L'ouverture du canal de Panama en août 1914 a mis fin à ces supplices et, du coup, a révolutionné la navigation autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) du globe.

Page générée en 0.009 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique