Office national des Transports
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'Office national des Transports (ou ONATRA) est une entreprise publique de la République démocratique du Congo, active essentiellement dans l'ouest et le nord du pays. Elle est basée à Kinshasa (Kinshasa (ancienne Léopoldville) est la capitale et la plus grande ville de la République démocratique du Congo, avec une population de 8,096,254 d'habitants, et 9,343,416 pour l’agglomération...). L'exploitation ferroviaire et portuaire, ainsi que le transport fluvial (Le transport fluvial est le transport sur les voies navigables, qu'elles soient des cours d'eau navigables, éventuellement aménagés ou des canaux artificiels.) constituent ses activités principales.

Siège de l'ONATRA à Kinshasa
Siège de l'ONATRA à Kinshasa

Histoire

L'entreprise publique à caractère industriel et commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) est créée en 1935 sous le nom de l'Office des transports coloniaux (OTRACO). Elle est renommée Office des transports au Congo (OTRACO) avec l'indépendance en 1960. Celle-ci est dissoute et remplacé par l'Office national des transports (L'Office national des Transports (ou ONATRA) est une entreprise publique de la République démocratique du Congo, active essentiellement dans l'ouest et le nord du pays. Elle est basée à Kinshasa. L'exploitation ferroviaire et portuaire,...) (ONATRA) en 1971.

En 1973, elle atteint un maximum de 410 871 passagers transporté.

La libéralisation du transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) fluvial, suite à une décision du Conseil exécutif en 1977 lui retire le monopole et autorise toute personne physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...) ou morale à devenir armateur.

La dégradation générale de ses services et la compétition font baissé considérablement son trafic passager (121 779 en 1982).

Pendant les dernières guerres le fleuve (En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango. Il se...) Congo a été bloqué au delà de Mbandaka. Depuis 2003, le trafic reprend peu à peu, jusqu'à Kisangani, et au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) par l'Ubangui.

Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...)

Billet première classe vedette Kalamu, novembre 2003
Billet première classe (Dans un moyen de transport (avion, train ou bateau), la première classe est la classe la plus confortable et celle offrant généralement le plus de prestations. En...) vedette Kalamu, novembre 2003

Son réseau est composé :

  • du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée,...) Matadi-Kinshasa, conformément à la convention signée avec la Société nationale des chemins de fer du Congo ;
  • du réseau lacustre et fluvial
    • de Boma à Banana (vedette Kalamu) ;
    • du fleuve Congo et de la rivière (En hydrographie, une rivière est un cours d'eau qui s'écoule sous l'effet de la gravité et qui se jette dans une autre rivière ou dans un...) Kasaï (ainsi que leurs affluents) ;
  • des ports
    • Martimes de Matadi et de Boma
    • Fluviaux de Kinshasa, de Mbandaka et de Kisangani
Page générée en 0.057 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique