Centre national d'études spatiales
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Sciences en France
Universités
Grandes écoles
Grands établissements
EPST (CNRS, Inserm,...)
EPIC (CEA, CNES,...)
EPA (CINES, CNED, MétéoFrance, École polytechnique ,...)

Le Centre national d'études spatiales (CNES) est un Établissement public (En droit français, un établissement public est une personne morale de droit public, disposant d'une certaine autonomie administrative et financière (contrairement à une...) à caractère industriel et commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) (EPIC) français, placé sous la tutelle conjointe des ministères de la Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques....) et de la Défense. Il a été créé, sous l'impulsion du général de Gaulle, le 15 décembre 1961 et a pour objectif d'élaborer la politique spatiale de la France. Il travaille en collaboration avec Arianespace (La société privée Arianespace SA fondée en 1980 est, selon ses propres termes, un « opérateur de systèmes de lancement ». À cet effet, il exploite :) (Évry (Essonne)) et l'Agence spatiale européenne (L’Agence spatiale européenne (ASE) (en anglais European Space Agency : ESA) est une agence spatiale intergouvernementale fondée le 31 mai 1975. Elle est chargée de la coordination des projets spatiaux...) (ESA).

Le CNES travaille sur cinq domaines d'activité :

  1. l'accès à l'espace ;
  2. les applications opérationnelles et commerciales (travaux sur différents programme spatiaux : spot — ERS 1 — METEOSAT (METEOSAT ou Météosat (Meteosat en anglais) est une famille de satellites météorologiques réalisés sous maîtrise d'oeuvre de l'Agence spatiale européenne (ESA). Ce sont des satellites géostationnaires ,...) PLEIADES ;
  3. les activités liées à la défense et à la surveillance globale de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques...) et la sécurité ;
  4. les programmes scientifique ;
  5. la coordination de la politique de l'industrie spatiale (L'Industrie spatiale est la composante de l'industrie dédiée au secteur spatial. Elle concerne la fabrication, et souvent la recherche associée, de tout ou partie d'un élément d'un système spatial :...) française.

Le siège du CNES est situé à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre...), alors que les établissements sont implantés à Evry (Direction des Lanceurs), à Toulouse (Centre Spatial de Toulouse) et en Guyane (Centre Spatial Guyanais).

Le Centre national d'études spatiales est signataire du Pacte PME.

Le CNES a une position d'ouverture par rapport à l'hypothèse extraterrestre pour expliquer le phénomène ovnis, via le Groupe d'Etudes et d'Informations sur les P.A.N. (et ses prédécesseurs). Les conclusions des enquêteurs du CNES concernant certains cas prétendument inexplicables ont été contestées par les ufosceptiques[1].

Présidents

  • Pierre Auger : 18 février 1961 - 30 octobre 1962
  • Jean Coulomb : 31 octobre 1962 - 31 octobre 1967
  • Jean-François Denisse : 1er novembre 1967 - 18 décembre 1973
  • Maurice Lévy : 19 décembre 1973 - 30 juin 1976
  • Hubert Curien : 1er juillet 1976 - juillet 1984
  • Jacques-Louis Lions : octobre 1984 - 3 novembre 1992
  • René Pellat : 4 novembre 1992 - 29 janvier 1995
  • André Lebeau : 30 janvier 1995 - 30 janvier 1996
  • Alain Bensoussan : 31 janvier 1996 - 12 février 2003
  • Yannick d'Escatha : depuis le 19 février 2003

Directeurs généraux

  • Robert Aubinière : 24 février 1962 - décembre 1973
  • Michel Bignier : 24 janvier 1974 - 1er juillet 1976
  • Yves Sillard : 2 juillet 1976 - 1er juillet 1982
  • Frédéric d'Allest : 8 juillet 1982 - 1er août 1989
  • Jean-Marie Luton : 1989 - octobre 1990
  • Jean-Daniel Levi : octobre 1990 - janvier 1996
  • Gérard Brachet : 10 juillet 1997 - 19 septembre 2002

La fonction de DG a été vacante, puis supprimée par décret du 25 janvier 2005

Directeurs généraux délégués (nommés en interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée...) par le président du CNES)

  • Michel Lefevre : 2003 - 2005
  • Stéphane Janichewski : depuis le 19 janvier 2006

Notes et références

  1. Rossoni, D., Maillot, E., & Déguillaume, E. (2007). Les ovnis du CNES – 30 ans d’études officielles. www.book-e-book.com. (extraits de l'ouvrage)
Page générée en 0.220 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique