Déviation vers l'est
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La déviation vers l'est est un phénomène physique correspondant au fait qu'un corps en chute libre ne suit pas exactement la direction de la pesanteur, mais est légèrement dévié vers l'est par la force de Coriolis résultant de la rotation de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...).

Expression

La déviation vers l'est est un cas particulier de la force de Coriolis (Dans un système de référence (référentiel) en rotation uniforme, les corps en mouvement, tels que vus par un observateur partageant le même référentiel, apparaissent sujets à une force d'inertie...) appliquée à un corps en chute dans l'atmosphère de la Terre (L'atmosphère terrestre est l'enveloppe gazeuse entourant la Terre solide. L'atmosphère sèche est constituée de 78,11 % d'azote, 20,953 % d'oxygène et de 0,934 % d'argon pour les gaz majeurs. Les gaz mineurs, dont la...), dont la formule est donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement,...) par :

\vec{F}_{ic} = -2m \cdot \vec{\Omega}\wedge \vec{v}

où :

  • \vec{F}_{ic} est la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage...) d'inertie (L'inertie d'un corps découle de la nécessité d'exercer une force sur celui-ci pour modifier sa vitesse (vectorielle). Ainsi, un corps immobile ou en mouvement...) de Coriolis;
  • m est la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse...) du corps en chute;
  • \vec{\Omega} est le vecteur (En mathématiques, un vecteur est un élément d'un espace vectoriel, ce qui permet d'effectuer des opérations d'addition et de multiplication par un scalaire. Un n-uplet...) vitesse angulaire (En physique, et plus spécifiquement en mécanique, la vitesse angulaire ω, aussi appelée fréquence angulaire, est une mesure de la vitesse de rotation.) instantanée de rotation de la Terre;
  • \vec{v} la vitesse (On distingue :) instantanée du corps.

Le vecteur \vec{\Omega} étant parallèle à l'axe de rotation de la Terre, dirigé vers le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), et \vec{v} orienté vers le centre de la Terre, le produit vectoriel (Le produit vectoriel est une opération vectorielle effectuée dans les espaces euclidiens orientés de dimension trois[1]. Le formalisme utilisé actuellement est apparu en 1881 dans un manuel d'analyse...) résultant est orienté vers l'est (une fois inversé). Cette force est proportionnelle à la latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre (ou sur une autre planète), au nord ou au sud de l'équateur.) de l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une...), sa masse et sa vitesse de chute.

Le calcul de cette force nécessite la résolution d'une équation (En mathématiques, une équation est une égalité qui lie différentes quantités, généralement pour poser le problème de leur identité. Résoudre l'équation consiste à déterminer toutes les façons de donner à...) différentielle qui n'a pas de solution mathématique rigoureuse. Il faut alors trouver une solution approchée à l'aide de la méthode perturbative : dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), on résoud l'équation sans la force de Coriolis, puis on rajoute une force de Coriolis dérivant de la solution précédente, et ainsi de suite. La convergence (Le terme de convergence est utilisé dans de nombreux domaines :) vers la bonne solution est alors très rapide : 3 itérations du procédé suffisent largement.

Page générée en 0.044 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique