Casino virtuel - Définition

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Un casino virtuel est un casino accessible via des moyens de télécommunication. En général un casino virtuel est accessible par Internet.

Les casinos virtuels offrent souvent des taux de reversement plus élevés que les casinos réels, car ils ont des frais de fonctionnement beaucoup moins élevés (moins de personnel, pas de bâtiment pour accueillir les joueurs, etc.).

Leur principe même de fonctionnement internationnal pose cependant de nombreux problèmes aux législateurs.

Principe de fonctionnement

Le joueur effectue ses paris sur son ordinateur personnel, ses choix sont transmis à un serveur de jeux qui effectue un tirage aléatoire, enregistre les états, les combinaisons, calcule les pertes ou les gains et renvoie le résultat à l'ordinateur du joueur pour affichage (généralement avec animations graphiques et sonores).

Deux types de logiciels

Les casinos virtuels sont divisés en deux grandes catégories :

  • Avec téléchargement : Le joueur doit d'abord télécharger un programme à installer sur son ordinateur personnel, et ce programme communique avec le serveur de jeux.
  • Sans téléchargement : L'affichage est géré directement par le serveur de jeux, en HTML, Java ou en Flash.

Les casinos avec téléchargement offrent généralement des graphismes et des animations de meilleure qualité au prix du temps nécessaire pour le téléchargement et l'installation.

Législation

Les législations des pays sur les casinos virtuels se répartissent en 5 grandes catégories :

  1. Pas de législation spécifique. En général cela signifie une interdiction.
  2. Interdiction légale : il est interdit d'exploiter un casino virtuel ou d'y placer des paris.
  3. Autorisation locale : des opérateurs du pays (en général des monopoles) peuvent exploiter des casinos virtuels sur lesquels les paris sont autorisés uniquement aux résidents du pays.
  4. Examen en cours : un débat est en cours sur l'opportunité de légaliser les jeux en ligne. Le plus souvent, quand le débat est initié cela témoigne d'une volonté d'aller jusqu'à la légalisation, en général sous le principe de l'autorisation locale.
  5. Autorisation générale : les pays qui ont autorisé l'exploitation de casinos virtuels internationaux sur leur sol. Au début la plupart de ces pays étaient des paradis fiscaux ou assimilés, mais aujourd'hui beaucoup des plus gros opérateurs (certainement la majorité) ont élu domicile dans la réserve de Kahnawake (territoire indien situé au Québec, en banlieue de Montréal). Le jeu virtuel y est supervisé par la Kahnawake Gaming Commission tandis que la majorité des casinos en ligne sont hébergés par la société Mohawk Internet Technology.

Il est à noter qu'il est quasiment impossible aux pays interdisant d'aller jouer sur des casinos en ligne d'effectuer le moindre contrôle, d'autant plus que les serveurs de jeux sont situés dans des territoires où cette activité est légale.

Les États-Unis étudient cependant la possibilité de rendre les banques responsables (et donc les charger d'interdire) les transferts de fonds vers les casinos en ligne : les mises sont en effet le plus souvent effectuées par carte bleue.

Page générée en 0.077 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise