Anticoagulant oral
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les anticoagulants oraux ou antivitamines K ou AVK sont une classe de médicaments qui ont pour but d'inhiber l'action de la vitamine K, vitamine ayant un rôle dans la coagulation, plus précisément dans la synthèse des facteurs de coagulation. Cette inhibition se fait de façon compétitive sur les protéines vitamine (Une vitamine est une substance organique nécessaire (en dose allant du microgramme à plusieurs milligrammes par jour) au métabolisme des organismes vivants et donc de...) K-dépendantes.

Il existe 2 types d'AVK :

  • les coumariniques (Sintrom, Coumadine)
  • les dérivés de l'indanédione (Previscan)

Les dérivés de la coumarine sont très employés à cette fin.

Les effets de la coumarine furent découverts par hasard : des bovins ayant mangé du trèfle (Les trèfles sont des plantes herbacées de la famille des Fabacées (Légumineuses), appartenant au genre Trifolium.) fermenté ont souffert d'hémophilie.

L'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) d'AVK se fait sous surveillance régulière du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de Quick (ou taux de prothrombine), ou plus souvent aujourd'hui de l'INR (international normalized ratio). L'INR, de 1 chez le sujet sain, doit être maintenu entre 2 et 4 le plus souvent, variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un...) selon la pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la souffrance (πάθος...) traitée. (entre 2 et 3 pour la prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale, économique..) ne se dégrade, ou qu'un accident, une...) des Maladies Thrombo-Embolique Veineuse, entre 2,5 et 3,5 pour les porteurs de certaines prothèses valvulaires et malades cardiaques, et jusqu'à 4,5 pour certains types de prothèses valvulaires)

Les AVK sont prescrits dans les situations où un risque de caillot est majeur : obturation d'artères coronaires (infarctus du myocarde (Le myocarde est le tissu musculaire (myo-, muscle) du cœur (-carde). C'est un muscle épais et creux se contractant de manière rythmique.) ou angine (Les termes angine et pharyngite désignent une inflammation aiguë de la gorge d'origine infectieuse. Par souci de simplification, nous utiliserons ici le seul terme d'angine.) de poitrine), sténose carotidienne, thrombose veineuse profonde (phlébite), etc.

Leur avantage par rapport aux autres anticoagulants est de pouvoir être pris par voie orale, contrairements aux différents héparines qui doivent être injectées en sous-cutané.

Les AVK exposent à des phénomènes hémorragiques : hématomes, saignements divers (nez, gencives...), hémorragies cérébrales, etc., particulièrement en cas de surdosage. (INR>5)

Les AVK sont très utilisés, car leur utilisation est aisée, plus que les héparines qui doivent être utilisées en piqure sous cutanées. Par contre, leur demi-vie (La demi-vie est le temps mis par une substance (médicament, noyau radioactif, ou autres) pour perdre la moitié de son activité pharmacologique, physiologique ou radioactive. En particulier, la demi-vie est le temps...) étant très longue due à leur fixation aux protéines plasmatiques, il est plus délicat d'atteindre un INR stable (l'effet de la modification de la dose n'est observé que plus tard)

On les utilise principalement en traitement préventitif, en cas de risque de thromboses : ACFA,valves cardiaques mécaniques, thrombophilie,...

Ils sont utilisés en traitement curatif des thromboses veineuses profondes, des embolies pulmonaires,... après les héparines de bas poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale...) moléculaire.

Ils sont lentement réversibles (leur antidote (Un antidote est une substance ou un élément chimique pouvant guérir une personne ou un animal d'un poison ou d'une maladie (pouvant provoquer un empoisonnement, une...) est la vitamine K injectable), ce qui fait préférer les anticoagulants injectables en cas de situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu...) à risque hémorragique (opération chirurgicale).

Les aliments riches en vitamine K (légumes à feuilles vertes, certaines huiles, foie (Le foie est un organe abdominal impair et asymétrique, logé chez l'homme dans l'hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie supérieure du creux...), etc.) modifient leur efficacité. Attention, contrairement aux idées reçues, largement répandues par les médecins, la tomate (La tomate (Solanum lycopersicum L.) est une espèce de plante herbacée de la famille des solanacées, originaire du nord-ouest de l'Amérique du Sud, largement cultivée pour son fruit...) n'est pas un aliment riche en vitamine K, puisqu'elle ne contient que 5µg pour 100g de tomate, les apports conseillés par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...) étant de 45 µg. En revanche, les haricots verts en contiennent 22 µg. Une tomate en salade est donc moins "dangereuse" qu'une botte de haricots verts...

Les AVK sont utilisés comme mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par...) aux rats, la toxicité (La toxicité (du grec τοξικότητα toxikótêta) est la mesure de la capacité d’une substance à provoquer des effets néfastes et mauvais pour la...) résidant dans la dose, ce qui fait que les doses mortelles pour les rongeurs ne le sont pas pour les humains (en cas d'ingestion, la vitamine K est l'antidote).

Page générée en 0.057 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique