Cft
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

CFT (Cross File Transfer) est un logiciel de transfert de fichiers développé par la société Axway, créé par Crédintrans puis cédé à Sopra (maison mère de Axway). On parle également de "moniteur" de transfert de fichier.

CFT (CFT (Cross File Transfer) est un logiciel de transfert de fichiers développé par la société Axway, créé par Crédintrans puis cédé à Sopra (maison mère de Axway). On parle également de "moniteur"...) et Inter.Pel sont désormais connus sous le nom de Synchrony Transfer.

CFT est utilisé dans les systèmes informatiques complexes et multi plate-formes qui souhaitent transmettre des fichiers en appliquant des contrôles (sécurité, accusé de réception, reprise après interruption, trace (TRACE est un télescope spatial de la NASA conçu pour étudier la connexion entre le champ magnétique à petite échelle du Soleil et la géométrie du plasma coronal, à travers des images haute...) des erreurs).

Traditionnellement, CFT était utilisé sur le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud...) Transpac (Transpac a été une filiale de l'opérateur français France Télécom, dans le domaine de l'intégration de systèmes réseaux pour les entreprises. Cette...) en X.25, mais il existe maintenant une version TCP/IP qui peut donc utiliser Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le...) et ce de manière sécurisée.

CFT utilise des protocoles d'échanges comme PESIT ou ETEBAC5 (protocoles français utilisés pour les échanges bancaires), ce qui le rend compatible avec d’autres produits comme Inter.Pel, Connect:Express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).), Pelican, etc.

Utilisation

À l'instar de FTP, CFT sert à envoyer des fichiers vers une machine distante et sait reprendre des transferts interrompus. Mais la comparaison ne s'arrête pas là : CFT permet aussi de déclencher des processus distants, de renommer des fichiers selon un protocole spécifique, d'appliquer des contraintes de sécurité et de transposer les tables de caractères (ASCII vers EBCDIC par exemple). C'est donc un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se...) qui permet d'émettre et de recevoir des fichiers de façon fiable.

Fonctionnement

Chaque site souhaitant échanger un fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier des patients d'un médecin, fichier des...) est appelé un partenaire. Chaque partenaire CFT, quelle que soit la plate-forme (Windows NT, Unix, VMS, MVS, GCOS (GCOS /jee'kohs/ (General Comprehensive Operating System) est une famille de système d'exploitation orientée mainframes. La première version a été développée par General Electric à...), NetWare, AS400/iseries) s'appuie sur une table des partenaires distants pour effectuer les transferts de fichiers. Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) partenaire CFT voulant envoyer ou recevoir des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) d'un autre partenaire doit le déclarer dans cette table appelée " le fichier des partenaires " ou annuaire (Un annuaire est une publication (imprimée ou électronique) mise à jour chaque année qui regroupe des informations (nom, adresse, coordonnées, etc.) sur les membres d’une...) CFT.

À chaque partenaire CFT sont rattachées un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'ADL (Adresse Logique), ces ADL permettent d'identifier des applications, des utilisateurs, ou même des imprimantes. De cette manière, CFT sait en fonction de l'ADL émettrice et en fonction de l'ADL réceptrice où implanter et comment nommer le fichier sur le serveur récepteur.

Afin d'échanger des fichiers, CFT doit être installé sur chaque plate-forme. Une plate-forme qui souhaite envoyer un fichier vers un partenaire distant envoie une requête (Le mot requête, synonyme de demande, est employé dans les domaines suivants :) sur le réseau en précisant la plate-forme distante via son nom de partenaire. CFT fonctionne alors en mode demandeur émetteur. Lorsque le partenaire distant reçoit la requête, il vérifie que celle-ci lui est bien destinée puis crée un enregistrement dans son catalogue local qui recense la liste des traitements (traités en mode FIFO). Lorsque vient le tour de la requête, le partenaire distant établit un protocole de connexion avec le partenaire émetteur, et l'avertit qu'il est prêt à recevoir. Le serveur émetteur envoie le contenu du fichier que le serveur récepteur recopie vers un répertoire local. Ce n'est donc pas le serveur émetteur qui décide de l'endroit où va être écrit le fichier sur le serveur distant. Il ne peut non plus obliger le serveur distant à réceptionner les données (ce dernier peut être engorgé par exemple). À tout moment, CFT signale l'état de chaque transfert, s'il est en attente, en cours, abandonné ou terminé correctement, ce qui garantit le bon acheminement des données.

CFT peut aussi commuter des transferts, c’est-à-dire retransmettre des données, pour le compte d'un ou plusieurs partenaires. Par exemple, pour faire communiquer des partenaires CFT de deux réseaux distincts, il suffit de placer une plate-forme CFT en passerelle entre les deux. L'émetteur déclare que le partenaire se trouve derrière la passerelle. À chaque transfert, la passerelle reçoit le fichier, puis initie un autre transfert vers le destinataire. Afin d'assurer que le destinataire final a bien reçu les données, il convient qu'il envoie un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication,...) d'acquittement qui fera le trajet inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y = y·x = 1, si 1 désigne...).

Il est généralement conseillé de confier la gestion des annuaires CFT (nommage, mise à disposition des annuaires) à l'entité d'administration du réseau.

CFT est un produit sous licence d'utilisation. Il s'utilise avec une clé logicielle qui limite l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) de CFT à un type de machine donné et à un nombre maximum de transferts simultanés.

Page générée en 0.055 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique