33 minutes - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

33 minutes
Épisode de Battlestar Galactica
Titre original 33
Numéro d'épisode Saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de...) 1
Épisode 1
Réalisation Michael Rymer
Scénario Ronald D. Moore
Production 101
Diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de...) 18 octobre 2004
Survivants 50298
Chronologie
-  link= - -
L'Eau L'Eau link= L'Eau

33 minutes est l'épisode pilote de la série télévisée de science-fiction (La science-fiction, prononcée /sjɑ̃s.fik.sjɔ̃/ (abrégé en...) militaire Battlestar Galactica. Son intrigue suit directement les événements de la télésuite Battlestar Galactica. L'épisode a été écrit par le créateur de la série, Ronald D. Moore, et réalisé par Michael Rymer. 33 minutes a été initialement diffusé à l'origine sur la chaîne (Le mot chaîne peut avoir plusieurs significations :) anglaise Sky One le 18 octobre 2004, puis sur Sci Fi Channel aux États-Unis le 14 janvier 2005.

33 minutes suit le Galactica et sa flotte de vaisseaux civils tandis qu'ils tentent depuis des jours de semer les cylons, sans pouvoir dormir. L'épisode a été salué tant par les acteurs que l'équipe technique en plus d'avoir remporté le prix Hugo (Le prix Hugo (Hugo Award), dont le titre original est Science Fiction Achievement Award, est...) du court métrage dramatique.

Résumé détaillé

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Le convoi ( Un convoi est un ensemble de véhicules terrestres ou maritimes, généralement non attelés,...) de vaisseaux réfugiés est sans arrêt attaqué par les cylons. La flotte doit exécuter un saut plus-rapide-que-la-lumière pour échapper aux cylons chaque fois qu'ils apparaissent, mais les cylons arrivent toujours aux nouvelles coordonnées exactement 33 minutes plus tard. L'équipage de la flotte, et particulièrement celui du Galactica qui doit effectuer une action de retardement pour couvrir chaque saut, est resté opérationnel sans sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la...) durant 133 heures (L'heure est une unité de mesure  :) et doit gérer le stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général...) de l'action constante.

Pendant ce temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...), sur Caprica (par période / genre / pays Liste complète), le lieutenant Karl Agathon (surnommé « Helo ») est toujours vivant et évite les patrouilles cylonnes pour protéger sa vie (La vie est le nom donné :). Alors qu'il est poursuivi, il parvient à mener deux centurions dans une embuscade, faisant détoner des explosifs. Helo est surpris lorsqu'il voit que son pilote de rapace (Rapace est un terme désignant en français des oiseaux carnivores, au bec crochu et...), le lieutenant Sharon « Boomer » Valerii, est revenue sur Caprica pour le sauver. Il ne sait pas que non seulement elle est une cylon, mais en plus qu'elle n'est pas sa Boomer — cette copie étant à bord du Galactica.

De retour dans la flotte, un vaisseau civil, l’Olympic Carrier est abandonné par erreur avec 1 300 âmes à bord lorsque la flotte effectue un saut hyperluminique. La perte est sévère, d'autant qu'il avait à son bord le Dr Amarak, qui devait donner à la présidente des informations relatives à un traître dans la flotte.

Les attaques cylonnes cessent alors immédiatement, donnant un peu de répit à la flotte. L’Olympic Carrier arrive après quelques trois heures de trêve et entre en contact radio avec la flotte, mais le docteur Baltar avise la présidente Laura Roslin que le vaisseau peut avoir été infiltré par les cylons durant cette absence et qu'il est une menace pour la sécurité de la flotte. Ordre est donné au vaisseau de ne pas approcher la flotte, mais il ne répond pas et fonce sur le Galactica. Lorsque des détecteurs repèrent une arme nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) à bord, la présidente et le commandant Adama ordonnent au capitaine Lee « Apollo » Adama et au lieutenant Kara « Starbuck » Thrace de le détruire. Après avoir hésité à tirer sur un vaisseau civil, ils s'exécutent, à la grande satisfaction de Baltar ; ce dernier craignait d'être dénoncé comme traître par le docteur Amarak qu'il soupçonnait d'avoir la preuve de son implication involontaire dans l'attaque cylonne sur les Douze Colonies (Les Douze Colonies de l'Homme ou Douze Colonies de Kobol constituent la principale civilisation...) de Kobol. La Numéro Six (Numéro Six est une référence à un modèle de personnages fictifs de la...) interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la...) de Baltar affirme que la destruction de l’Olympic Carrier prouve l'intérêt que Dieu lui porte, mais Baltar reste sceptique.

Après un dernier assaut, la flotte — sans l’Olympic Carrier — effectue un nouveau saut, et ne voit plus réapparaître les cylons.

L'épisode se termine sur une note optimiste lorsque tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir...) qui sert à recenser les survivants est mis à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) à la hausse après la naissance du premier enfant après l'holocauste.

Page générée en 0.149 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique