Bananier - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Classification botanique

Parmi les espèces sauvages de bananiers on distinguait, suivant leur nombre de chromosomes, cinq groupes :

  • Australimusa (2N=20)
  • Callimusa (2N=20)
  • Musa (2N=22)
  • Rhodochlamis (2N=22)
  • Ingentimusa (2N=14)

Des études récentes (2002) montrent que l'on doit rapprocher ces différents groupes et n'en considérer plus que trois en fonction du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de chromosomes.

Distribution et habitat

La région d'origine de la banane se trouve entre l'Inde et les îles mélanésiennes du Pacifique en passant par l'Indonésie (L'Indonésie, officiellement la République d'Indonésie (en indonésien Republik...) et la Nouvelle-Guinée (La Nouvelle-Guinée est une île de l'Océanie proche l'ouest de l'océan Pacifique.). Aujourd'hui, la banane est cultivée dans toutes les régions tropicales de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) comme par exemple en Colombie, au Honduras.

Le bananier (Les bananiers forment le genre Musa. Ce sont des plantes monocotylédones vivaces de la famille...) vit dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) tropicaux, sous un climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une...) chaud et humide.

La banane de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) fut introduite dans les Amériques dès le début de la colonisation européenne vers 1500.

Culture

Un régime de bananes vertes.
Bananes dessert à maturité et commercialisées.

La majorité des bananes consommées dans le monde (Le mot monde peut désigner :) sont les fruits d'un hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés,...) (Musa paradisiaca) entre les espèces Musa acuminata originaire de Malaisie et Musa balbisiana que l'on rencontre en Inde et aux Philippines (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de...).

Le bananier cultivé en plantations traditionnelles demande un sol bien drainé, profond et légèrement acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions...). La culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses...) est exigeante en éléments minéraux. Une pluviométrie annuelle d'environ 1200 mm et des températures supérieures à 15 degrés sont nécessaires. Le bananier est une plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la...) pérenne, le cycle végétatif dure environ un an. Après la récolte (La Récolte (Countrycide) est le sixième épisode de la série anglaise de science...) du régime, la pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) principale périclite, c'est à partir d'un rejet latéral qu'un nouveau cycle de culture redémarre grâce à la technique de bouturage. La plantation (Une plantation est une exploitation agricole en monoculture de cultures à forte valeur...) préexistante est détruite, les plantes lacérées sur place et la parcelle replantée plus loin . En cours de cycle, des rejets, qu'il faut supprimer, apparaissent continuellement. On en garde cependant un tous les trois mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) de manière à pouvoir récolter régulièrement un nouveau régime (tous les trois mois). Les souches produisent pendant cinq ans. Au-delà, il faut replanter à partir d'un rejet latéral prélevé sur un plan sain.

Cette méthode de reproduction par multiplication (La multiplication est l'une des quatre opérations de l'arithmétique élémentaire...) végétative a deux inconvénients majeurs : une faible diversité des variétés cultivées, d'où des risques accrus de parasitose, et la propagation par les rejets de parasites (notamment les nématodes). Les plantations industrielles ont donc tendance à utiliser une autre technique : le vitroplant (plant obtenu in vitro (In vitro (en latin : « dans le verre ») signifie un test en tube, ou, plus...) en laboratoire aseptisé à partir d'un « plant-mère » désinfecté et cultivé sur un milieu nutritif stérile). Ainsi le bananier, planté sur un sol préalablement assaini par des techniques de rotation culturale ou de jachère est indemne de parasites. Cela permet une meilleure productivité (l'homogénéité variétale favorise l'augmentation du nombre de cycles réalisés entre deux replantations) et l'épandage de nématicide est réduit de 50%. Par contre, cette technique de clonage (Le clonage désigne principalement deux processus. C'est d'une part la multiplication naturelle...) menace la diversité génétique (La diversité génétique est une caractéristique décrivant le niveau de...) et fait toujours craindre à certains scientifiques le risque de disparition à terme de la banane cultivée.

Deux types de bananes sont cultivées :

  • les bananes dessert

Ce sont les plus cultivées et qui font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...) de courants commerciaux importants entre les zones de productions et les zones d'importation (Europe et Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du Nord). Alors qu'il existe de nombreuses variétés, la majorité des bananes commercialisées aujourd'hui est de type Cavendish après avoir été la variété Gros Michel, décimée par la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...) de Panama dans les années 1940.

  • les bananes légume ou plantain

Ce sont des bananes plus grosses. Bien que tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) aussi savoureuses crues que les premières, leur chair est plus ferme et il est plutôt d'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) de les consommer après cuisson car elles restent entières. Elles sont préférées un peu vertes pour cet usage et leur texture est alors assez proche des tubercules farineux. Elles ne font pas actuellement l'objet d'un commerce international important.

  • Les bananes à bières, plus amères, ne sont que rarement consommées directement. Elles sont fermentées, produisant ainsi un « vin de banane », particulièrement apprécié dans la région des Grands Lacs en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles,...). La frontière (Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux...) entre banane à bière et banane à cuire est assez flexible, et des bananes à cuire (même des bananes dessert) peuvent entrer dans la fabrication du vin, tout comme des bananes à bière seront consommées cuites en cas de disette importante.
Page générée en 0.008 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique