Bananier - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Musa
Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par...) Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Zingiberidae
Ordre Zingiberales
Famille Musaceae
Genre
Musa
L., 1753
Classification APG III (La classification APG III (2009), ou classification phylogénétique, est la troisième...)
Clade Angiospermes
Clade Monocotylédones
Clade Commelinidées
Ordre Zingiberales
Famille Musaceae

Les bananiers forment le genre Musa. Ce sont des plantes monocotylédones vivaces de la famille des Musaceae dont les fruits, en général, sont les bananes.

Le bananier (Les bananiers forment le genre Musa. Ce sont des plantes monocotylédones vivaces de la famille...), contrairement aux idées reçues, n'est pas un arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en...) mais une plante herbacée (Une plante herbacée a au moins une de ces caractéristiques : fleur, feuille, rameau ou...). Ce n’est pas un arbre car il n'est pas lignifié, bien que ce ne soit pas le critère le plus caractéristique puisque les bambous sont lignifiés et ne sont pas non plus des arbres. Il est d'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) de dire un peu abusivement que c'est « la plus grande herbe (On appelle herbe, dans une acception large, toute plante annuelle ou vivace, non ligneuse, faisant...) du monde ».

Ce genre comprend environ soixante espèces, toutes tropicales, dont plusieurs sont largement cultivées pour la production de bananes. Certaines espèces ont un intérêt ornemental et sont cultivées en serres dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) tempérés.

Noms vernaculaires

Anglais : banana ; espagnol : banano, platano ; allemand : banane ; fon (Bénin) : kôdou ; dioula (Côte d'Ivoire) : baranda poyo ; créole : fig ; caraïbe (kaliña) : paruru ; tamoul : vaazhai maram .

Histoire

Le bananier est la plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la...) au cœur de la version hindoue du paradis perdu datant au moins du sixième siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...) avant notre ère. Bouddha a fait du bananier le symbole de la vanité des biens, de la fragilité (La fragilité est l'état d'une substance qui se fracture lorsqu'on lui impose des...) et de l'instabilité des choses, du fait que sa partie aérienne meure après avoir fructifié.

Description

gros plan d'un bananier d'ornement
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) atteinte par une pousse (Pousse est le nom donné à une course automobile illégale à la Réunion.) de bananier en 24 heures (L'heure est une unité de mesure  :) en Guyane française.
Fleur (La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes...) de bananier, dite popote ou baba figue en créole de la Réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située...).

Les bananiers peuvent atteindre sept mètres de haut (jusqu'à 15 mètres chez Musa ingens) mais ne possèdent pas de vrai tronc (Un tronc peut être :). Leur tige (La tige est chez les plantes, l'axe généralement aérien, qui prolonge la racine et...) souterraine ressemble à un gros bulbe (Un bulbe est une pousse souterraine verticale disposant de feuilles modifiées utilisées...) à partir duquel naissent les feuilles. On observe un simple développement en hauteur de la base massive (Le mot massif peut être employé comme :) des pétioles des grandes feuilles insérées en spirale (En mathématiques, une spirale est une courbe qui commence en un point central puis s'en...). Grandes feuilles droites ou retombantes (jusqu'à trois mètres de long et 60 centimètres de large) longuement pétiolées. Concernant son cycle biologique, le bananier est une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) monocarpique (il ne possède qu'un seul bourgeon (Bourgeon peut faire référence à :) terminal ou apex méristématique s'exprimant dans l'auxèse et la mérèse du végétal) et monoblastique (le végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal...) meurt après la floraison)

Lorsque le bananier a produit entre 25 et 30 feuilles, au cœur de celles-ci se développe un bourgeon floral évoluant en une inflorescence (L'inflorescence est la disposition des fleurs sur la tige d’une plante à fleur. Cette...) qui retombe dans la majorité des espèces sur le côté. L'inflorescence, appelée « régime », est formée d'une série de spathes (feuilles colorées) disposées en spirale qui porte à sa base des fleurs femelles qui produiront les bananes et à l'extrémité des fleurs mâles. La banane est un fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine....) parthénocarpique, c'est-à-dire que le fruit n'est pas issu de la double fécondation (La fécondation, pour les êtres vivants organisés, est le stade de la reproduction...). En effet, les fleurs mâles sont stériles. Le bananier se "reproduit" par multiplication (La multiplication est l'une des quatre opérations de l'arithmétique élémentaire...) asexuée, c'est-à-dire par formation d'une nouvelle plante à partir des racines.

La floraison (La floraison est le processus biologique de développement des fleurs. Elle est...) se produit au bout de sept mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...) et les fruits mûrissent quatre mois plus tard. Ensuite, la tige meurt.

Page générée en 0.008 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique