Centre hospitalier universitaire
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un centre hospitalier universitaire (CHU) est un hôpital lié à une université, soit que l'hôpital soit un service de l'université, soit que l'hôpital soit une entité distincte liée à l'université par une convention. Le CHU peut ainsi permettre la formation théorique et pratique des futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) professionnels médicaux et personnels paramédicaux.

En France

En France, les centres hospitaliers universitaires (CHU) sont des centres hospitaliers régionaux, établissements publics de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.), ayant passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent....) une convention avec une unité de formation et de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) (UFR) médicale au sein d'une université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux...), ou éventuellement de plusieurs universités.

Une partie des personnels médicaux sont bi-appartenants, à la fois praticiens et enseignants (Professeur des universités–Praticien hospitalier, Maître de conférences des universités–Praticien hospitalier et Chef de clinique des universités–Assistant des hôpitaux), relevant des deux institutions conventionnées, et bénéficiant de la double rémunération.

Les CHU ont sur le plan sanitaire une vocation régionale et jouent un rôle leader dans la planification (La planification est la programmation d'actions et d'opérations à mener) régionale. Il en existe au moins un par région métropolitaine. Font exception la région Rhône-Alpes avec 3 CHU (Lyon, Grenoble, Saint-Étienne) et les régions Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Marseille et Nice), Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) de la Loire (Angers et Nantes), Languedoc-Roussillon (Montpellier et Nîmes) et Bretagne (Brest et Rennes) avec chacune deux CHU. En revanche, la Corse (La Corse (Corsica en corse) est une île de la mer Méditerranée et une région française, ayant toutefois un statut spécial (officiellement...) n'en compte aucun.

En Île-de-France il n'existe qu'un CHU, celui de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...), qui correspond à l'Assistance publique - hôpitaux de Paris sur le plan hospitalier, et qui a passé convention avec les universités de Paris 5, Paris 6, Paris 7, Paris 11, Paris 12, Paris 13 et l'UVSQ. Toutefois, le CHU est divisé en groupements hospitaliers universitaires et chacun de ces groupements est couramment désigné sous le terme de CHU comme s'il s'agissait de CHU distincts.

Prérogatives des CHU

Les CHU exercent des missions supplémentaires par rapport à un centre hospitalier :

  • l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les connaissances d'un...)
  • la recherche
  • l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de recours et de référence
  • certaines missions d'intérêt général (urgences, centre antipoison, etc.)

L'enseignement et la recherche

  • Les CHU comportent dans leurs personnels des externes et des internes des hôpitaux, c'est-à-dire des médecins, chirurgiens-dentistes et pharmaciens en cours de formation. Ils sont rémunérés. Les CHU forment également tous les personnels paramédicaux, et les sages-femmes.
  • Certains médecins hospitaliers sont également enseignants-chercheurs dans une université :
    • à titre transitoire, « post-doctoral » : Chef de clinique des universités–Assistant des hôpitaux (CCA), assistant hospitalo–universitaire (AHU) (pour les disciplines de laboratoire), praticien hospitalo–universitaire (PHU)...
    • à titre permanent : Maître de conférences des universités–Praticien hospitalier et Professeur des universités–Praticien hospitalier (respectivement MCU-PH et PU-PH).
  • Ces personnels enseignants-chercheurs ("bi-appartenants") ont la triple mission hospitalo-universitaire : soin/analyse, enseignement, recherche. Ils ont une double tutelle du Ministère de la Santé (Le Ministère de la Santé peut faire référence :) et du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

L'activité de recours

Par un plateau technique plus développé et des services plus spécialisés, les CHU sont censés accueillir les patients en impasse diagnostique ou thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.), adressés par les médecins libéraux ou les autres CH. Un patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) hospitalisé en CHU doit théoriquement y avoir été adressé par un tiers.

Page générée en 0.157 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique