Common Berthing Mechanism - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Ecoutille de type APAS à gauche la face interne appartenant de l'écoutille du module Harmony à droite, en position fermée, la face externe de l'écoutille du vaisseau cargo HTV. La partie active est côté Harmony
CBM Passif de la Cupola : on distingue l'anneau d (L'anneau D est un anneau planétaire situé autour de Saturne, le plus interne des anneaux...)'amarrage (Le terme d'amarrage est utilisé dans deux domaines :) percé des 16 trous pour le boulonnage et les pétales qui prennent en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) le guidage
Mise en place des liaisons électriques et informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine...) entre Unity et Quest

Le Common Berthing Mechanism (ou CBM) est un système d'amarrage utilisé pour connecter entre eux les modules de la partie non russe de la station spatiale internationale (La Station spatiale internationale (en anglais International Space Station ou ISS) est un habitat...). On le trouve également sur certains vaisseaux chargés de ravitailler la station spatiale (Une station spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est une installation spatiale en orbite...) comme le vaisseau cargo japonais HTV et les futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) vaisseaux de ravitaillement Cygnus et Drago.

Caractéristiques techniques

Le CBM a été mis au point pour la station spatiale internationale. C'est un système d'amarrage dissymétrique : la partie active (Active Common Berthing Mechanism ou ACBM) est constituée par un anneau d'amarrage sur lequel se situe 4 crochets qui assurent un premier assemblage et 16 boulons qui rigidifient l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...). La partie passive (Passive Common Berthing Mechanism ou PCBM) reçoit les mécanismes d'accrochage. Les boulons sont flottants pour prendre en compte des écarts d'alignement et de dilatation (La dilatation est l'expansion du volume d'un corps occasionné par son réchauffement,...). Sur la tranche de l'anneau d'amarrage qui doit être, après assemblage, jointive avec son homologue de l'autre module, un tripe joint assure l'étanchéité (L'étanchéité est le résultat de l'interdiction d'un passage. Ce terme général peut être...) de la liaison.

Au milieu et en retrait de l'anneau d'amarrage se trouve une ouverture, fermée par une écoutille (Écoutille : Mot issu de l'espagnol Escotilla qui, en vieux français, a donné Écoste et...) qui a une forme carrée de 127 cm de côté : cette taille particulièrement généreuse permet de faire passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) les racks ISPR qui sont les plus gros équipements amovibles qui équipent la station. L'ensemble du système est équipé de manière à permettre la mise en place rapide de plusieurs liaisons électriques, de télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance...) et informatiques ainsi que de canalisations porteuses de fluides. Contrairement aux systèmes d'amarrages existants, ces liaisons ne sont pas situés sur la tranche de l'anneau d'amarrage mais sur la périphérie (Le mot périphérie vient du grec peripheria qui signifie circonférence. Plus...) de l'écoutille et doivent donc être mises en place manuellement. La taille des écoutilles constitue un atout essentiel pour la maintenance de la partie non russe de la station. Le maintien de l'étanchéité a constitué un challenge technique à la conception, car compte tenu de sa forme carrée et de sa taille, il s'exerce une poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air...) de 20 tonnes non uniforme sur l'écoutille, lorsque l'ouverture n'est pas occupée.

Le système d'amarrage CBM permet de disposer d'une ouverture de grande taille mais une structure lourde et encombrante. Il est incompatible avec les autres systèmes d'amarrage existants qui sont tous beaucoup plus légers et occupent beaucoup moins d'espace : le système d'amarrage sonde-cône russe, le système d'amarrage périphérique androgyne utilisé par la navette spatiale américaine (La navette spatiale américaine (en anglais Space shuttle ou Space Transportation System, STS)...) et le Low Impact Docking System système d'amarrage mis au point pour les futurs vaisseaux spatiaux américains. Pour que la navette spatiale (Une navette spatiale, dans le domaine de l’astronautique, est un véhicule...) américaine puisse s'amarrer à la station spatiale, le module d'accouplement pressurisé a été mis au point : il s'agit d'un tunnel (Un tunnel est une galerie souterraine livrant passage à une voie de communication (chemin de...) coudé dont une extrémité dispose d'un système d'amarrage CBM et l'autre un Système d'amarrage périphérique androgyne.

Page générée en 0.013 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique