Conservatoire national supérieur d'art dramatique - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Théâtre

Par catégories
Série théâtre

Personnalités

Acteur - Actrice
Metteur en scène
Décorateur
Dramaturge

Voir aussi

Pièce - Salle
Histoire - Genres
Festivals - Récompenses
Techniques

Le portail du théâtre

Le Conservatoire national supérieur d'art dramatique (CNSAD) est une école nationale subventionnée par le ministère français de la Culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses...). Situé à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...), il est actuellement dirigé par Daniel Mesguich.

La durée des études est de trois ans.

Chaque promotion compte environ 30 élèves (généralement 15 garçons, 15 filles) et quelques stagiaires étrangers sont invités chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...).

Une formation à la mise en scène a été ouverte en 2001 : l’Unité nomade de formation à la mise en scène.

Historique

Le CNSAD, dit « Le Conservatoire » ou « Le Cons' », faisait d'abord partie du Conservatoire de musique et de déclamation, anciennement École royale de chant et de déclamation fondée en 1784. La déclamation n'était vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...), aux débuts du Conservatoire en 1795, que comme une partie de la formation musicale.

Le Conservatoire.

C'est le décret du 3 mars 1806 qui met en place un véritable enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une...) de l'art dramatique. Par la suite, la déclamation fera cependant un peu figure de « parent pauvre » de l'enseignement du Conservatoire. Les élèves comédiens figuraient aux côtés de leurs homologues musiciens lors des séances de remises de prix ou des exercices publics, qui avaient lieu occasionnellement sous la Restauration et beaucoup plus régulièrement à partir de 1841.

En 1946, le Conservatoire est divisé en deux, musique d’une part et art dramatique de l'autre. L'art dramatique reste dans les murs et la musique déménage rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux...) de Madrid (Madrid est la capitale de l'Espagne. Ville la plus vaste et la plus peuplée du pays, c'est le...). Il devient donc Conservatoire national d'art dramatique, et enfin Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1968, avec Antoine Vitez. Il compte parmi ses directeurs éminents Claude Stratz de la Comédie Française.

Le CNSAD a ainsi formé depuis une cinquantaine d'années nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) des éminents comédiens qui ont fait la réputation du théâtre et du cinéma (On nomme cinéma une projection visuelle en mouvement, le plus souvent sonorisée. Le terme...) français.

Sa bonne réputation s'explique notamment par la sélection sévère à l'entrée ; en effet, les statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle...) du concours d'entrée montrent en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) une réussite de seulement 2 ou 3% d'admis chaque année par rapport au nombre de postulants. Il y a environ 1000 candidats chaque année pour 30 places, ce qui fait de cette institution l'une des écoles les plus sélectives pour la formation de comédiens.

Le concours d'entrée

Le concours d'entrée a lieu chaque année et comprend trois épreuves dites 1er, 2e et 3e tours. Les candidats ayant accédé au 3e tour lors d'un précédent concours sont dispensés de l'épreuve du 1er tour. À chaque tour, il est déconseillé de présenter plus d'un monologue.

Premier tour / Quatre scènes de 3 minutes à préparer:

  • une 1re scène en alexandrins choisie dans le répertoire classique français
  • une 2e scène choisie dans une liste d'auteurs communiquée chaque année par le CNSAD
  • une 3e scène choisie librement dans l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) du répertoire théâtral
  • une 4e scène choisie librement dans l'ensemble du répertoire théâtral ou faisant appel à toute autre expression scénique (danse, instrument, théâtre gestuel, voix chantée...)

Une de ces scènes doit avoir été écrite après 1960.

Le jury choisit une ou plusieurs des scènes proposées par le candidat.

Deuxième tour / 2 scènes de 3 minutes à préparer:

  • une 1re scène choisie dans le répertoire classique français (œuvres écrites avant 1900)
  • une 2e scène choisie dans le répertoire moderne ou contemporain (œuvres écrites après 1900)

Les scènes peuvent avoir été présentées au 1er tour.

Troisième tour / 1 scène de 5 minutes à préparer

Page générée en 0.065 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique