Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Édouard Branly
Édouard Branly 1.jpg

Naissance 23 octobre 1844
Amiens
Décès 24 mars 1940
Paris
Nationalité France France
Diplôme(s) 1860 Baccalauréat (Le baccalauréat (altération du bas-latin bachalariatus, désignant un rang de...) ès lettres
1861 Baccalauréat ès sciences
1868 Sort major de l'École normale supérieure et obtient l'agrégation de sciences physiques

1882 Thèse (Une thèse (du nom grec thesis, se traduisant par « action de poser ») est...) de doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement...) de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) sur le dosage (En chimie analytique, le dosage est l'action qui consiste à déterminer la quantité...) de l'hémoglobine (L'hémoglobine est une protéine dont la principale fonction est le transport du...) et le traitement des malades anémiés.

Profession(s) physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la...) et médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en...)
Activité(s) principale(s) Il découvre le principe de la radioconduction et celui de la télémécanique
Autres activités Membre de l'Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche...)
Précurseur de la radio
Distinctions 1898 Lauréat de l'Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs...) des sciences (prix Houllevigues)

1910 Élu membre associé de l'Académie royale de Belgique
1938 Élevé à la dignité de Grand'Croix dans l'Ordre de la Légion d'honneur
1938 Élevé à la dignité de Commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand par le pape Léon XIII

Édouard Branly, né à Amiens le 23 octobre 1844 et mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) à Paris le 24 mars 1940, est un physicien et un médecin français. Il découvre le principe de la radioconduction et celui de la télémécanique. Il est l'un des précurseurs de la radio.

Biographie

Cimetière du Père-Lachaise

Grâce à la découverte par Édouard Branly du radioconducteur et ses travaux sur le principe de la radioconduction, Guglielmo Marconi (Guglielmo Marconi (25 avril 1874 – 20 juillet 1937) est un physicien,...) effectue en 1899 les liaisons radiotélégraphiques qui marquent la naissance de la télégraphie sans fil (cf ci-dessous le paragraphe « Le radioconducteur et la Télégraphie Sans Fil »).
Quelques années plus tard, Édouard Branly découvre le principe de la télémécanique, qui est le fondement de la télécommande aujourd'hui.

Édouard Branly est le type même du savant travailleur, passionné, désintéressé et opiniâtre de cette époque. Catholique convaincu, il se bat toute sa vie (La vie est le nom donné :) pour obtenir des conditions de travail décentes à l'Institut catholique de Paris (L’Institut catholique de Paris (ICP) est un établissement privé d'enseignement...), et lutte contre l'opposition des milieux universitaires et scientifiques anticléricaux.

Enfance et formation

  • 1844 Naissance à Amiens le 23 octobre.
  • 1852-1862 Études au lycée de Saint-Quentin.
  • 1860 Baccalauréat ès lettres
  • 1861 Baccalauréat ès sciences
  • 1862-1865 Classe de mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...) spéciales au lycée impérial Napoléon (Henri IV)
  • 1865 Admission à l'École normale supérieure, section scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...).
  • 1868 Sort major de l'École normale supérieure et obtient l'agrégation de sciences physiques.
  • 1873 Thèse de doctorat ès sciences sur les phénomènes électrostatiques dans les piles.
  • 1877 Reprend des études de médecine.
  • 1882 Thèse de doctorat sur le dosage de l'hémoglobine et le traitement des malades anémiés.

Vie de famille

  • 1882 Mariage à Verdun le 10 juillet avec Marie Lagarde.
  • Trois enfants : Jeanne, Étienne et Élisabeth (1889-1972) épouse de Paul Tournon (Paul Tournon, né à Marseille le 19 février 1881 et mort à Paris le...).
  • 1927 Décès de madame Branly le 25 avril en Belgique.

Carrière

  • 1868 Professeur agrégé de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) au lycée impérial de Bourges.
  • 1869 Chef de laboratoire à l'École pratique des hautes études, alors rattachée à la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du...). Première communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) à l'Académie des sciences en collaboration avec le professeur Paul Desains (Paul Desains (1817-1885) est un physicien français) sur le rayonnement solaire (En plus des rayons cosmiques (particules animées d'une vitesse et d'une énergie extrêmement...).
  • 1874 Directeur adjoint du Laboratoire d'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une...) de la physique de la Faculté des sciences de Paris.
  • 1875 Professeur à l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) catholique de Paris.
  • 1896 Pratique de la médecine en parallèle avec l'enseignement et la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) à l'Institut catholique.

Recherches et découvertes

  • 1890 Découverte du principe de la radioconduction et mise au point (Graphie) du radioconducteur basé sur le tube à limaille. Travaux sur la photoélectricité.
  • 1895 Recherche sur les contacts imparfaits.
  • 1895 Mise au point du trépied-disque, le radioconducteur à contact unique.
  • 1905 Invente la télémécanique
  • 1911 Recherches sur les diélectriques minces.
  • l'antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de...), une tige (La tige est chez les plantes, l'axe généralement aérien, qui prolonge la racine et...) métallique, aussi l'auteur de recherches sur la décharge des corps électrisés sous l'influence de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) et d'expériences de télécommende.

Évènements

Honneurs

  • 1898 Lauréat de l'Académie des sciences (prix Houllevigues).
  • 1900 Grand prix de l'Exposition universelle.
  • 1900 Chevalier dans l’ordre de la Légion d'honneur, avec la mention dans le Journal officiel : « a découvert le principe de la télégraphie sans fil ».
  • 1903 Prix Osiris (partagé avec Pierre Curie) de l'Institut de France (L'Institut de France est à la fois une institution académique française...).
  • 1910 Grand prix d'Argenteuil de la Société d'encouragement à l'Industrie nationale.
  • 1910 Élu membre associé de l'Académie royale de Belgique.
  • 1911 Élu à l'Académie des sciences, section Physique générale, le 23 janvier.
  • 1933 Officier dans l’ordre de la Légion d'honneur.
  • 1938 Élevé à la dignité de grand-croix dans l'ordre de la Légion d'honneur.
  • 1938 Élevé à la dignité de commandeur de l’ordre de Saint-Grégoire-le-Grand par le pape Léon XIII.

Actions de la comtesse Greffulhe

Édouard Branly fait la connaissance d'Élisabeth de Caraman Chimay, comtesse Greffulhe, en 1902, par l'intermédiaire d'Albert de Mun. La comtesse Greffulhe se passionne pour ses travaux, visite son laboratoire, se fait expliquer le principe de la radioconduction et les expériences en cours. Elle prend conscience de la vétusté du laboratoire et des conditions de travail difficiles du physicien, elle lui apporte une aide efficace à plusieurs reprises grâce à ses relations.

  • Elle convainc Maurice Bunau-Varilla directeur du Matin d'organiser une conférence sur la télémécanique au Trocadéro en 1905.
  • Elle intervient auprès d'Alexandre Millerand, alors ministre des Travaux publics, pour le renouvellement du bail de l'Institut catholique à la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...) 1909.
  • Par l'intermédiaire de sa sœur Ghislaine de Caraman Chimay elle introduit Édouard Branly à la cour de Belgique et le présente au roi Albert Ier. Il est élu membre associé de l'Académie royale en 1910.
Signature de la comtesse Greffulhe. Billet à É. Branly, 1905

Manifestations

  • 1905 Démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir...) de télémécanique.

Autres

  • 1871 Participe à la défense de Paris.
  • 1932 Inauguration du nouveau laboratoire à l'Institut catholique.

Décès

  • 1940 Décès le 24 mars, à Paris dans son appartement du 87 boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts,...) Saint-Germain.
  • 1940 Funérailles nationales le 30 mars. Office à Notre-Dame. Éloge funèbre prononcé par Albert Sarraut. Inhumation au cimetière du Père-Lachaise (division 10) à Paris.

Hommage

  • Au moins huit lycées en France portent le nom d'Édouard Branly : à Amiens, Boulogne-sur-Mer, Châtellerault, Créteil, Dreux, La Roche-sur-Yon, Lyon, Nogent-sur-Marne.
  • À Paris, une partie du quai d’Orsay a reçu le nom de quai Branly en 1941.
Page générée en 0.098 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique