JavaScript
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

JavaScript
Javascript.svg

Apparu en 1995
Auteur Brendan Eich
Développeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise des logiciels en créant des algorithmes et en les mettant en œuvre dans un langage de programmation.) Netscape Communications Corporation
Dernière version [+/−]
Paradigme Multi-paradigme
Typage dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :), faible
Normes ECMA-262
ISO/IEC 16262
Dialectes JavaScript (JavaScript est un langage de programmation de scripts principalement utilisé dans les pages web interactives mais aussi coté serveur. C'est un langage orienté objets à prototype,...), JScript, ECMAScript
Influencé par Self, Perl, C, Java
Implémentations SpiderMonkey, Rhino, KJS, JavaScriptCore
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) Mozilla (Mozilla est un nom utilisé en informatique avec beaucoup de significations différentes. Cependant toutes ces significations sont liées à l'ancienne entreprise américaine Netscape Communications...)

JavaScript est un langage de programmation (Un langage de programmation est un langage informatique, permettant à un être humain d'écrire un code source qui sera analysé par une machine, généralement un ordinateur. Le code source subit ensuite une...) de scripts principalement utilisé dans les pages web interactives mais aussi coté serveur. C'est un langage orienté objets à prototype, c'est-à-dire que les bases du langage et ses principales interfaces sont fournies par des objets qui ne sont pas des instances de classes, mais qui sont chacun équipés de constructeurs permettant de générer leurs propriétés, et notamment une propriété de prototypage qui permet d'en générer des objets héritiers personnalisés.

Le langage a été créé en 1995 par Brendan Eich (Brendan Eich est un informaticien américain, né en 1964, créateur du langage JavaScript et membre du bureau de la fondation Mozilla.) pour le compte de Netscape Communications Corporation. Le langage actuellement à la version 1.7 est une implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) du standard ECMA-262. La version 1.8 est en développement et intégrera des éléments du langage Python. La version 2.0 du langage est prévue pour intégrer la 4e version du standard ECMA.

Histoire

Le langage a été créé en 1995 par Brendan Eich pour le compte de la Netscape Communications Corporation, qui s'est inspiré de nombreux langages, notamment de Java mais en simplifiant la syntaxe pour les débutants.

LiveScript et Mosaic Communications Corporation

Brendan Eich a initialement développé un langage de script côté serveur, appelé LiveScript, pour renforcer l'offre commerciale de serveur HTTP de Mosaic Communications Corporation. La sortie de LiveScript intervient à l'époque où la NCSA force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles...) Mosaic Communications Corporation à changer de nom pour devenir Netscape Communications Corporation.

Netscape travaille alors au développement d'une version orientée client (Le mot client a plusieurs acceptations :) de LiveScript. Quelques jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) avant sa sortie, Netscape change le nom de LiveScript pour JavaScript. Sun Microsystems (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) et Netscape étaient partenaires, et la machine virtuelle (Le sens originel de machine virtuelle (ou Virtual Machine (VM) en anglais) est la création de plusieurs environnements d'exécution sur un seul ordinateur, dont chacun émule l'ordinateur hôte....) Java de plus en plus populaire. Ce changement de nom servait les intérêts des deux sociétés.

Netscape et ECMAScript

En décembre 1995, Sun (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) et Netscape annoncent la sortie de JavaScript. En mars 1996, Netscape met en œuvre le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne, chimique,...) JavaScript dans son navigateur Web (Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Techniquement, c'est au minimum un client HTTP.) Netscape Navigator 2.0. Le succès de ce navigateur contribue à l'adoption rapide de JavaScript dans le développement web orienté client. Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a...) réagit alors en développant JScript, qu'il inclut ensuite dans Internet Explorer (Internet Explorer (officiellement Windows Internet Explorer depuis la version 7), parfois abrégé IE, MSIE ou MS IE, est le navigateur Web de Microsoft, installé par défaut avec...) 3.0 en août 1996 pour la sortie de son navigateur.

Netscape soumet alors JavaScript à Ecma International pour standardisation. Les travaux débutent en novembre 1996, et se terminent en juin 1997 par l'adoption du nouveau standard ECMAScript. Les spécifications sont rédigées dans le document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) Standard ECMA-262.

JavaScript est décrit comme un complément à Java dans un communiqué de presse (Un communiqué de presse est un document court envoyé aux journalistes dans le but de couvrir un événement.) commun de Netscape et Sun Microsystems, daté du 4 décembre 1995. Cette initiative a contribué à créer auprès du public une certaine confusion entre les deux langages, proches syntaxiquement mais pas du tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) dans leurs concepts fondamentaux, et qui perdure encore aujourd'hui.

Mise en œuvre

La troisième édition d'ECMAScript, parue en 1999 correspond à la version 1.5 de JavaScript. Sa mise en œuvre par Microsoft est JScript. Adobe pour sa part, met en œuvre ces spécifications dans son langage ActionScript.

SpiderMonkey est le nom de la mise en œuvre en langage C, sous la licence « MPL/GPL/LGPL tri-license », du langage JavaScript utilisé dans Gecko, le moteur de rendu (Un moteur de rendu (rendering engine) est un composant logiciel permettant de générer des images à partir de données diverses. C'est un terme générique utilisé dans plusieurs domaines du traitement de l'information.) développé par Mozilla.

Page générée en 0.108 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique