Louis Agassiz - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Jean Louis Rodolphe Agassiz
Louis Agassiz
Naissance 28 mai 1807
Môtier (Suisse)
Décès 14 décembre 1873
Cambridge (États-Unis)
Nationalité Américano-suisse
Champs ichtyologie et paléontologie (La paléontologie est la science qui étudie les restes fossiles des êtres vivants du...)
Institution Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Neuchatel
Diplômé philosophie et médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...)
Célèbre pour Démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir...) des Glaciations
Distinctions médaille Wollaston, médaille Copley (La médaille Copley est une récompense dans le domaine des sciences. C'est la...)

Jean Louis Rodolphe Agassiz (28 mai 1807 – 14 décembre 1873) est un zoologiste, ichtyologiste et géologue américano-suisse. Il sera l'un des premiers scientifiques des États-Unis de renommée mondiale.

Jeunesse et formation

Louis Agassiz (Jean Louis Rodolphe Agassiz (28 mai 1807 – 14 décembre 1873) est un...) est né à Môtier, canton de Fribourg, en Suisse près du lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il...) de Morat. Il reçoit son éducation d'abord chez ses parents puis passe quatre ans dans une école secondaire de Bienne. Il complète ses études élémentaires à l'académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs...) de Lausanne.

Il commence des études de médecine d'abord à l'université de Zurich de 1824 à 1826 où il étudie notamment sous Heinrich Rudolf Schinz (1777–1861). Puis, de 1826 à 1827, à celle d'Heidelberg (Heidelberg est une ville d'Allemagne située dans la vallée du Neckar, au nord-ouest du...) où il découvre la paléontologie grâce à Heinrich Georg Bronn (1800-1862) et l'anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία...) comparée grâce à un ancien étudiant de Schinz, Friedrich Tiedemann (1781-1861). Enfin, de 1827 à 1830, à l'université de Munich où il suit les cours de Lorenz Oken (1779-1851) et de l'herpétologiste Johann Georg Wagler (1800-1832).

Il obtient son degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines...) de docteur en philosophie en 1829 à Erlangen puis son doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement...) de médecine à Munich en 1830. Il s'installe à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...) où sous la tutelle de Alexander von Humboldt (Friedrich Heinrich Alexander, Baron von Humboldt, plus connu sous le nom d'Alexander von Humboldt...) (1769-1859) et Georges Cuvier (Jean Léopold Nicolas Frédéric Cuvier, dit Georges Cuvier (il porta aussi les surnoms...) (1769-1832) il se lance respectivement dans la géologie (La géologie, du grec ancien γη- (gê-, « terre ») et...) et la zoologie (La zoologie (des termes grecs ζoον, zoon, animal, et...). Jusqu'à cette époque il ne prête pas d'attention particulière à l'ichtyologie qui va devenir sa principale occupation bien qu'elle ne soit pas la cause de sa reconnaissance à notre époque.

Les glaciations

« L'hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant,...) des Neuchâtelois » dans les moraines du glacier (Un glacier est une masse de glace plus ou moins étendue qui se forme par le tassement de couches...) de l'Unteraar, litographie présente dans « Études sur les glaciers ». Agassiz et son équipe séjournèrent sous ce bloc nommé en l'honneur de leur canton d'origine.

En 1837 Agassiz est le premier qui propose scientifiquement l'existence d'âge glaciaire dans le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...). Avant lui, de Saussure, Ignaz Venetz, Jean de Charpentier (Le charpentier est un professionnel du bâtiment qui réalise et pose des assemblages participant...) et d'autres ont étudié les glaciers des Alpes. Charpentier en est même arrivé à la conclusion que les blocs de rochers alpins éparpillés sur les pentes et les sommets des montagnes du Jura ont été déplacés par des glaciers. La question ayant attiré l'attention d'Agassiz, il fait non seulement plusieurs voyages dans les Alpes en compagnie de Charpentier mais il se construit aussi une hutte sur le glacier de l'Aar (L'Aar (en allemand Aare) est une rivière de Suisse longue de 288 km, affluent rive gauche...) qu'il habite afin d'étudier la structure et les mouvements de la glace (La glace est de l'eau à l'état solide.). Il en résulte en 1840 Études sur les glaciers dans lequel il décrit les mouvements des glaciers, leurs moraines, leurs influences sur le déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles...) et l'érosion des roches sur lesquels ils sont situés, et la formation des stries et des roches moutonnées vues dans les paysages alpins. Il accepte non seulement l'idée de Charpentier, selon qui les glaciers se sont étendus dans la vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme...) de l'Aar et du Rhône (Le Rhône est un fleuve d'Europe. Long de 812 kilomètres, il prend sa source, dans le...), mais il va plus loin et conclut que la Suisse a été dans un passé relativement récent un autre Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans...); qu'en place de quelques glaciers qui se seraient étendus dans les vallées, une vaste mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) de glace prenant origine dans les Alpes a recouvert tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est...) de la Suisse, jusqu'au Jura qui, bien que stoppant son extension au-delà, n'a pas empêché la glace en bien des endroits d'en atteindre les sommets.

Familiarisé avec les phénomènes associés aux mouvements des glaciers, Agassiz est prêt à la découverte qu'il fait en 1840 avec William Buckland. Ils visitent les montagnes d'Écosse et trouvent en divers emplacements des indices d'ancienne activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) glaciaire. Cette découverte est annoncée à la Geological Society of London dans plusieurs communications successives. Les districts montagneux d'Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni....), du Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) de Galles et d'Irlande sont aussi considérés comme le centre de formation glaciaire et Agassiz remarque que « de grands champs glaciaires, semblables à ceux du Groenland, ont recouvert tous les pays dans lesquels on trouve des graviers non stratifiés (boulder drift) et que ces graviers sont produits par l'abrasion des glaces sur les roches sous-jacentes.

Page générée en 0.122 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique