Natacha Polony
Natacha Polony
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Natacha Polony, née en avril 1975, est une essayiste et journaliste française, spécialisée dans le domaine de l'éducation.

Ayant fait ses études à Notre-Dame de Bury, puis au Lycée Louis-le-Grand (1996), ancienne élève de Sciences-Po Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre...) (2002), elle est titulaire d'un DEA de poésie contemporaine, et agrégée de lettres modernes (1999). En 1999-2000, elle enseigne au lycée Jacques Feyder d’Epinay-sur-Seine.

Elle devient, en juin 2001, secrétaire nationale du MDC aux questions de société, puis membre du bureau du Pôle républicain, chargée des droits des femmes. En juin 2002, elle est candidate aux législatives pour le Pôle républicain de Jean-Pierre Chevènement, dans le 9e circonscription de Paris où elle obtient 2,24 % des suffrages exprimés.

A partir de septembre 2002, elle enseigne la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec...) générale au pôle universitaire Léonard de Vinci.

D'octobre 2002 à juin 2009, elle est journaliste (Un journaliste est une personne dont l'activité professionnelle est le journalisme. On parle également de reporter (de l'anglais : report, rapporter) car il rapporte des faits dans l'objectif d'informer le public. Un journaliste écrit des...) à l'hebdomadaire Marianne, chargée des pages éducation.

Depuis août 2009, elle est journaliste au Figaro au sein de la rubrique éducation. Elle tient un blog (Un blog ou blogue est un site Web constitué par la réunion de billets agglomérés au fil du temps et souvent classés par ordre antéchronologique (les plus récents en premier). Chaque billet...) sur le site LeFigaro.fr intitulé Éloge de la transmission.

Elle publie son premier livre, Nos Enfants gâchés. Petit traité sur la fracture générationnelle (aux éditions Jean-Claude Lattès), en mars 2005. Suit, en mars 2007, M(me) le président, si vous osiez… : 15 mesures pour sauver l’école (aux éditions Mille et Une nuits), où elle propose un véritable programme de réformes de l'Éducation nationale, dont certaines ont inspiré la classe politique. Son message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de...) prescrit d'abandonner le concept d'Éducation Nationale pour revenir à celui d'Instruction Publique (Le ministère de l'Instruction publique est le nom donné à l'actuel ministère de l'Éducation nationale, de la Révolution à 1932 en...), dans tous les sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...) du terme, plus conforme, selon elle, aux besoins actuels de la République. Elle ne manque jamais de prévenir contre les dangers de la dérive « pédagogiste », source, selon elle, de bien des maux de notre société.

Elle est titulaire de la Bourse Cioran 2006, décernée par le Centre national du Livre.

En 2008, elle publie L'Homme est l'avenir de la femme aux éditions Jean-Claude Lattès), prix Louis Pauwels 2008, un essai sur les conséquences négatives pour la femme d'un féminisme communautariste qui la détournerait de toute vocation humaniste. Elle préface en 2010 le livre "Autopsie (L'autopsie (ou examen post-mortem ou nécropsie) est l'examen médical des cadavres. Le terme vient du grec « Le voir de vos propres yeux ».) du Mammouth (Les mammouths sont des mammifères éteints de la famille des éléphantidés.)" de Claire Mazeron.

Le 2 juin 2010, elle participe au colloque organisé par Anne Coffinier sur l'évaluation de l'école publique, ce qui lui est vivement reproché. Elle est également membre du jury du Grand Prix de la Fondation pour l'Ecole, concours national de langue et culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) françaises, dont la plupart des lauréats sont des élèves issus d'écoles hors contrat, dont l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) n'est pas reconnue par l'Education nationale.

Publications

  • Nos Enfants gâchés. Petit traité sur la fracture générationnelle, JC Lattès, 2005.
  • M(me) le président, si vous osiez… : 15 mesures pour sauver l’école, éditions Milles et une nuits, 2007.
  • L'Homme est l'avenir de la femme, JC Lattès, 2009.
Natacha Polony
Page générée en 0.113 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique