Pêcher
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Prunus persica
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Genre Prunus
Nom binominal
Prunus persica
(L.) Batsch, 1801
Classification phylogénétique
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Sous-famille Amygdaloideae
 Fleurs de pêcher

Le pêcher (Prunus persica (L.) Batsch) est une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique....) d'arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres acquièrent une structure rigide composée d'un tronc qui peut...) fruitier de la famille des Rosaceae, cultivée pour son fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du...) comestible, la pêche.

Synonymes : Prunus vulgaris Miller

Histoire

Le pêcher est un petit arbre cultivé depuis l'Antiquité dans le bassin méditerranéen et, de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport...), sur tous les continents. Il aurait été importé de Perse, d'où son nom spécifique, dérivé de Prunus persica, fruit de Perse. Mais il est plus probablement originaire du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de la Chine (provinces de Guizhou, Hebei, Sichuan et Shanxi) où on le surnomme « arbre de la vie » (symbole de l'immortalité et de la fécondité) et où on le cultivait depuis 3 000 ans avant J.-C. Il a été introduit en France (Jardin des Plantes) en 1685 et La Quintinie en créa plus de trente variétés car Louis XIV appréciait la pêche.

Types de pêchers

Nectarine
Pan Tao, la pêche plate Chinoise

On connaît des centaines de variétés de pêcher. On peut les classer en quatre groupes principaux, en se basant sur deux caractères du fruit : peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) veloutée ou lisse, noyau adhérent à la chair ou se détachant librement.

Il existe aussi des pêchers à fruits aplatis.

Dans chaque groupe, il existe des fruits à chair blanche, à chair jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) ou sanguine.

Fruit à peau duveteuse

Prunus persica var. persica (L.) Batsch

  • noyau libre : pêche proprement dite,
  • noyau adhérent : pavie, pêcher de Pavie, de Pavie, commune du Gers.

Fruit à peau lisse

Prunus persica var. nucipersica (Suckow) C. Schneider :

  • noyau libre : nectarine, nectarinier
  • noyau adhérent : brugnon, brugnonier

Pêche plate

Prunus persica forma compressa (Loudon) Rehder

Pentoo (du chinois Pan Tao signifiant « Pêche du Paradis ») ou « pêche plate de Chine» (« Paraguaya » en espagnol) (parfois doughnut peach en anglais en raison de sa ressemblance avec un beignet). Elles peuvent être à peau duveteuse ou à peau lisse, à chair blanche ou jaune, à noyau adhérent ou non.

Description

Pêches

Le pêcher est un arbre fruitier à écorce (L'écorce est le revêtement extérieur du tronc, des branches et des racines des arbres, et plus généralement des plantes ligneuses.) lisse, haut de 2 à 7 mètres et à port étalé et à croissance rapide.

Ses feuilles caduques acuminées sont vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est axée sur cette...) franc et dégagent une légère odeur d'amande. Elles sont longues de 8 à 15 centimètres sur 2 ou 3 centimètres de large avec un court pétiole (En botanique, un pétiole (du latin petiolus : petit pied) désigne le pédoncule d'une feuille, reliant le limbe à la tige. Le pétiole a la structure interne d'une tige.) pourvu de part et d'autre de deux ou trois nectaires à la base du limbe.

Ses fleurs roses apparaissent avant les feuilles à la fin de l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) ou début du printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et suivant l'hiver. Il se...), voire en été pour les variétés plus tardives (pêche de Nancy). Elles sont hermaphrodites, à cinq pétales, vingt à vingt-cinq étamines et un style.

Le fruit (pêche), principalement consommé frais, est une drupe généralement sphérique.

Page générée en 0.085 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique