Peuplier
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Peuplier
 Peupliers
Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Dilleniidae
Ordre Salicales
Famille Salicaceae
Genre
Populus
L., 1753
Classification APG III
Ordre Malpighiales
Famille Salicaceae

 Vue aérienne d'une peupleraie enneigée

 Le peuplier d'Italie à la silhouette facilement reconnaissable

Les peupliers sont des arbres du genre Populus de la famille des Salicacées.

Le genre populus englobe 35 espèces des régions tempérées et froides de l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). Il comprend aussi de nombreux hybrides naturels ou créés par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon, tandis que...). Les peupliers, arbres à la croissance rapide se rencontrent rarement en forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces...) dense mais plutôt dans les ripisylves et aux abords des zones humides où comme les saules, ils sont appréciés des castors. Ils croissent sur les terrains humides voire temporairement inondés. Leur système racinaire, important, souvent superficiel et traçant (comme celui du peuplier (Les peupliers sont des arbres du genre Populus de la famille des Salicacées.) d'Italie par exemple) peut détruire des murs, soulever les enrobés bitumés et coloniser des tuyaux d'égouts. Certaines espèces (peuplier tremble) peuvent pousser sur des sols sableux pauvres et supportent relativement bien les embruns marins, à une certaine distance de la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) toutefois.

En dehors des espèces spontanées, de nombreuses variétés ou cultivars sont à la disposition des sylviculteurs (populiculteurs). Le séquençage (En biochimie, le séquençage consiste à déterminer l'ordre linéaire des composants d'une macromolécule (les acides aminés d'une protéine, les...) du génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une espèce codé dans son ADN (à l'exception de certains...) du peuplier a été annoncé en 2004 et publié en 2006. Le peuplier est l'essence qui a fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est...) du plus grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'essais et de test d'arbres génétiquement modifiés (une souche en France, par l'INRA et d'autres au Canada).

Origines

Les paléobotanistes s'accordent à donner aux peupliers une origine fort ancienne, parmi les Angiospermes. Le Suisse O. Heer attribue au genre populus certaines empreintes de feuilles simples rencontrées dans le néocomien de Kome, sur la côte ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) du Groënland (P. primaeva Heer).

Dans le cénomanien d'Athané, les Dicotylédones deviennent nombreuses et le genre populus y est bien représenté à côté des fougères, des cycadées, des quercus, ficus, laurus, magnolia, rhamnus, myrica, etc. mais seulement avec des feuilles rappelant celles de la section des Turanga.

Les Turanga seraient donc des formes primitives. Il semble que ce n'est qu'au Sénonien que les représentants des autres sections sont apparus.

Principales espèces

Le genre Populus est divisé en six sections :

  • la section Turanga : Populus euphratica Oliv., P. pruinosa Schrenk, P. ilicifolia (Engler) Rouleau
  • la section Leuce :
    • la sous-section Trepidae (trembles) : le tremble (Le tremble, aussi appelé peuplier tremble (Populus tremula) en Europe, est une espèce d'arbre du genre Populus et de la famille des Salicaceae. Il est de taille moyenne à feuilles...) (Populus tremula L.),P. adenopoda Maximowicz, P.davidiana Dode, P. gamblei Dode, P. glandulosa Uyeki, le peuplier à grandes dents (P. grandidentata Michx), P. guzmanantlensis R.Vasquez & Cuevas, P. monticola Brandegee, P. ningshanica C. Wang et S. L. Tung, P. rotundifolia Griffith, P. sieboldii Miquel, P. simaroa Rzed, le Peuplier faux-tremble (P. tremuloïdes Michx), P. wulianensis S.B. Liang et X. W. Li.
    • la sous-section Albidae (peupliers blancs) : le peuplier blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un...) (Populus alba L.)
  • la section Aegiros (peupliers noirs) : une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept...) européenne le peuplier noir (Populus nigra L.), plusieurs espèces nord-américaines :Populus deltoides (Bartr.) Marsh. (plusieurs sous-espèces : P. deltoides subsp. deltoides, P. deltoides subsp. monilifera et P. deltoides subsp. wislizeni) et P. fremontii
  • la section Tacamahaca (peupliers baumiers) : Populus trichocarpa, P. amurensis Komarov, P. angustifolia James, P. balsamifera Mill., P. ciliata Wallich Royle ex, P. girinensis Skvortov, P. haoana W.C. Chen et C.Wang, P. hsinganica C. Wang & Skvortzov, P. Laurifolia Ledebour, P. hyrcana Grossh, P. intramongolica T.Y. Sun (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) & E.W. Ma, P. kangdingensis C. Wang & S.L. Tung, P. keerqinensis T. Y. Sun, P. nakaii Skvortzov, P. pamirica Komarov, P. platyplylla T.Y. Sun, P. pseudomaximowiczii C. Wang & S.L. Tung, P. pseudosimonii Kitagawa, P. purdomii Rehder, P. qamdoensis C. Wang & S.L. Tung, P. schneideri (Rehder) N. Chao, P. simonii Carrière, P. suaveolens Fisch, P. szechuanica C.K. Schneider, P. trinervis C. Wang & S.L. Tung, P. wenxianica Z.C. Feng et J.L. Guo, P. wuana C. Wang & S.L. Tung, P. yatungensis C. Wang & S.L. Tung, P. yuana C. Wang & S.L. Tung, P. yunnanensis Dode.
  • la section Leucoides : P. heterophylla L., P. lasiocarpa Olivier, P. pseudoglauca C. Wang & S.L. Tung, P. wilsonii C. K. Schneider.
  • la section Abaso : représentée par une seule espèce le Populus mexicana Wesm. ex DC., 1868

Les espèces naturelles ont été utilisées pour créer des cultivars depuis le XVIIIe siècle. Certains hybrides se sont fixés à l'état sauvage. On trouve les principales espèces de peupliers :

  • Populus nigra - le peuplier noir (Asie et Europe)
    • Populus nigra L. var. italica Mœnch - le peuplier d'Italie ou de Lombardie (La Lombardie (en italien : Lombardia, en lombard : Lumbardia) est une région d'Italie septentrionale, située au sud de la Suisse, à l’est du...)
    • Populus nigra napolitana - le peuplier de Naples
    • Blanc de Garonne - cultivar créé à partir de populations locales
    • Vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est axée sur cette fréquence. Le...) de Garonne - cultivar créé à partir de populations locales
  • Populus alba L. - le peuplier blanc
  • Populus trichocarpa Torr (Le torr (symbole Torr) ou millimètre de mercure (symbole mmHg) est une unité de mesure de la pression initialement définie comme la pression...). & Gray ex Hook. - le peuplier baumier
  • Populus deltoides (Bartr.) Marsh. - Peuplier deltoïde (Canada) ou Peuplier à feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des nœuds. À...) deltoïde mais cet arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres...) est aussi nommé Liard (Canada), Peuplier de Virginie (Europe) ou encore Peuplier noir d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique par...) (Europe)
  • Populus simonii - le peuplier de Simon
  • Populus tremula L. - le tremble
  • Populus yunnannensis - le peuplier du Yunnan
  • Populus canescens (Ait.) Sm. - le peuplier grisard (sans doute un hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique),...) naturel de P. alba et P. tremula)
  • Populus × canadensis Mœnch - le peuplier hybride euraméricain (hybride de P. deltoides femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une reproduction anisogamique.) et P. nigra mâle)
  • les peupliers hybrides interaméricains - ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme l'énonçait...) d'hybrides de P. trichocarpa et P. deltoides
  • Populus lasiocarpa Oliv., 1890 - peuplier de chine
Page générée en 0.194 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique