Place Kléber
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'Aubette

L'Aubette

La place est bordée sur son flanc nord par l'Aubette, bâtiment néo-classique construit au XVIIIe siècle dans le cadre du plan d'embellissement Blondel.

Construite en 1778, l'Aubette, grand et splendide palais de style classique fut tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord un corps de garde, point (Graphie) duquel étaient transmis les ordres à l'aube, d'où son nom.

Conservatoire de musique vers la fin du XIXe siècle, le bâtiment abrite ensuite un complexe de loisirs décoré en 1928 par les artistes Theo van Doesburg, Hans Arp et Sophie Taeuber-Arp, et très vite considéré par certains experts comme la chapelle Sixtine de l'art moderne (On considère en général que la période de l'histoire de l'art que l'on désigne sous l'appellation d'art moderne commence en 1907, avec Les Demoiselles d'Avignon de Pablo Picasso,...).

Aujourd'hui, l'Aubette est au centre d'un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) de reconversion et de réhabilitation qui verra la naissance de boutiques et de restaurants haut de gamme sur près de 6000 m² de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu...).

Le sapin de Noël

Place Kléber (La place Kléber est la place centrale de Strasbourg.)

À l'occasion du traditionnel Christkindlmärik, le célèbre Marché de Noël de Strasbourg, un sapin de Noël monumental venu des Vosges et richement décoré est planté dans l'angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.) sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) de la place.

La Maison Rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.)

L'Aubette et la place Kléber

À cet emplacement fut érigé, au 22-24 place Kleber, vers la fin du XIXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge...) un magnifique immeuble de style Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) II, baptisé « la Maison Rouge ». Vers la fin des années 1960, la décision fut prise de raser l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) architectural pour y construire un centre commercial (Un centre commercial ou centre d'achat (parfois désigné par l'anglicisme shopping centre, notamment en Belgique) est un bâtiment qui comprend, sous...).

Celui-ci fut érigé en 1978 par l'architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire...) François Herrenschmidt dans un style post-moderne, avec un patchwork de grands espaces vitrés, et une surface inégale.

L'immeuble, baptisé lui-aussi « Maison Rouge » est toujours au centre d'une polémique sur la destruction de l'ancien bâtiment.

Une place centrale

La place servait, jusqu'aux travaux de reconversion, de point de ralliement aux grandes manifestations, qu'elles soient organisées ou spontanées, à l'image d'évènements sportifs (célébration de la victoire française lors de la coupe du monde (Le mot monde peut désigner :) de football de 1998, finale de la coupe de la Ligue remportée en 2005 par le RC Strasbourg) ou politiques (manifestations anti-CPE en 2006 ou au soir du 1er tour des élections présidentielles de 2002).

Jusqu'en 2003, la place Kléber accueillait l'un des principaux marchés de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations...), les mercredi et vendredi.

Ces événements ont permis de constater que la place était centrale non seulement pour les Strasbourgeois, mais également pour les touristes et les habitants de l'agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti. L'agglomération correspond à la ville sur le plan physique. Une agglomération est...) et de sa large périphérie (Le mot périphérie vient du grec peripheria qui signifie circonférence. Plus généralement la périphérie désigne une...), puisqu'on y a vu converger un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de personnes habitant l'ensemble de l'aire d'influence de Strasbourg.

Page générée en 0.053 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique