Beidou
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Beidou est un projet chinois de système de navigation et de positionnement par satellites, visant à s'affranchir de la dépendance au GPS américain.

La Chine s'est également associée au projet européen Galileo.

Nom du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...)

Son nom, Beidou, vient du mandarin ?? (b?id?u) qui désigne la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les...) de la Grande Ourse. Il est également utilisé en anglais.

Le projet est aussi connu en Occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement l'Europe. L'extension de l'espace considéré a varié au cours de l'Histoire. À une...) (notamment en francophonie et en Allemagne) sous le nom de Compass.

Historique

Le lancement des satellites composant ce système a commencé en l'an 2000 et devrait s'achever aux environs de 2010.

Le projet Beidou avait été initié en 1983 par la proposition de Chen Fangyun de développer un système de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) utilisant deux satellites géostationnaires. L'idée a été mise en pratique en 1989 avec deux satellites de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...), ainsi que leurs...) de type DFH-2/2A. Ce test a montré que la précision de ce système à " deux satellites " était comparable à celle du GPS américain. En 1993, le programme Beidou est officiellement lancé. À terme, il sera composé de quatre satellites géostationnaires de type DFH-3, deux opérationnels et deux de secours.

Composition

Le système Beidou (Compass) sera constitué d'un satellite géostationnaire (Un satellite géostationnaire est un satellite artificiel qui se trouve sur une orbite géostationnaire.) et de trente satellites en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de...) (MEO) qui devraient à terme être intégrés au systèmes GPS et Galileo (Galileo est le nom du futur système de positionnement par satellites européen, en test depuis 2004, qui commencera à être utilisable en 2010 et le sera pleinement en 2012.) (cela nous reporte donc après 2012).

Le système est actuellement composé de trois satellites en orbite géostationnaire (L'orbite géostationnaire, abrégée GEO (geostationary orbit), parfois appelée orbite de Clarke, est une orbite située à 35 786 km d'altitude au-dessus de l'équateur de la Terre, dans le...) (140° E., 80° E., 110,5° E.). La précision serait d'une trentaine de mètres. Les trois lancements ont eu lieu avec une fusée (Fusée peut faire référence à :) Chang Zheng (Longue Marche) 3A.

  • Beidou 1A, le 30 octobre 2000 (site de lancement : Xichang ; véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) de lancement : CZ-3A ; masse : 2 200 kg ; périgée : 35 772 km ; apogée : 35 803 km ; inclinaison : 0,1°).
  • Beidou 1B, le 20 décembre 2000 (site de lancement : Xichang ; véhicule de lancement : CZ-3A ; masse : 2 200 kg ; périgée : 35 753 km ; apogée : 35 821 km ; inclinaison : 0,0°) : le lancement de ce second Beidou complète le prototype de système de navigation à " deux satellites " permettant de donner des informations pour le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..). Par assimilation, des actions de déplacements et...) routier, ferroviaire et maritime notamment.
  • Beidou 2A, le 24 mai 2003 (site de lancement : Xichang ; véhicule de lancement : CZ-3A ; masse : 2 200 kg ; périgée : 35 760 km ; apogée : 35 836 km ; inclinaison : 0,3°) : il s'agit du troisième et dernier satellite (Satellite peut faire référence à :) lancé pour le moment, le dernier devant être placé en orbite dans les années à venir.

Le satellite (Satellite peut faire référence à :) DFH-3

Le satellite DFH-3 (Dong Fang Hong : " l'Orient (L'orient correspond au point cardinal est, et s'oppose à l'occident (l'ouest).) rouge ") est celui utilisé dans le système Beidou, il est plus large que son prédécesseur le satellite DFH-2 et utilise trois axes de stabilisation. Il contient vingt-quatre transpondeurs 6/4 GHz pour les transmissions de la télévision (La télévision est la transmission, par câble ou par ondes radioélectriques, d'images ou de scènes animées et généralement sonorisées qui...) et du téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.). Enfin sa durée de vie (La vie est le nom donné :) est d'approximativement huit ans (contre quatre pour ses prédecesseurs). Pour répondre à la forte demande du marché chinois en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état...) de satellites de communication et de diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une...) large bande (broadcasting), le ministère de l'aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.) a signé en 1987 un contrat de coopération avec la DASA (DASA est l'un des acronymes éphémères des sociétés qui succédèrent au groupe allemand MBB après sa reprise par le groupe Daimler / Mercedes-Benz et avant la fusion qui mena à la...) (Daimler-Benz Aerospace) afin de développer le DFH-3. Il s'agit du premier accord de ce type entre la Chine et un pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) étranger.

En raison de sa taille, il a fallu créer de nouveaux lanceurs, les anciens n'étant plus assez performants. Le lanceur ( Lanceur, terme de l'astronautique Lanceur, terme du baseball ) CZ-3A (celui utilisé pour le placement des Beidou) a été testé avec succès le 8 février 1994 avec un DFH-3 factice. La nouvelle version du DFH-3, le DFH-3B (également connu sous le nom de ChinaSat – 6) qui a été lancé en 1997 a connu des problèmes de stabilisation d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur...), cela diminuant sa durée de vie. En conclusion, il faut savoir que la Chine possède aujourd'hui plus d'une centaine de satellites et qu'elle travaille à son nouveau satellite de communication (Un satellite de télécommunications est un satellite artificiel positionné dans l'espace pour des besoins de télécommunications. Il peut utiliser une orbite géostationnaire,...) de le DFH 4.

Sources

Page générée en 0.302 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique