Barrage de Keban
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Barrage de Keban
Localisation
Pays  Turquie
Cours d’eau Euphrate
Objectifs et Impact
Vocation Énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.)
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de mise en service 1975
Structure
Type Donnée non renseignée
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) du barrage (Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à réguler l'écoulement naturel de l'eau pour permettre l'écoulement...) (lit rivière) 163 m
Réservoir
Volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) du réservoir 1 558,5 hm3
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa...) du réservoir 1 558,5 ha
Centrale Hydroelectrique
Capacité énergétique 1 330 MW
Production annuelle 6 000 GWh/an
Barrage - hydrologie

Le Barrage de Keban (Le Barrage de Keban est un barrage turc sur l'Euphrate situé à Elaz??.) est un barrage turc sur l'Euphrate situé à Elaz??.

Il se voulait à l'origine le pendant Turc du barrage d'Assouan, en Égypte. Il le fut jusqu'à ce que débute la construction du barrage Atatürk (Le barrage Atatürk est la pièce centrale des 22 barrages prévus dans le projet d'Anatolie du Sud-Est du gouvernement turc (GAP). Il est bâti sur l'Euphrate et a été achevé en 1990. Le lac...), en aval près d'Urfa.

Agriculture

La région dépendait, avant la construction du barrage, de la fonte des neiges (La fonte des neiges, également appelée fonte nivale, est un phénomène climatique saisonnier des régions tempérées qui réside dans la transformation en...) pour ses cultures sèches. Depuis, celle-ci est devenu l'une des principales productrice de céréales du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...).

Sources

Portail de l'énergie
Page générée en 0.027 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique