Lag (informatique)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Lors d'un lag important, le déplacement d'une fenêtre peut donner un effet de cascade.
Lors d'un lag important, le déplacement d'une fenêtre peut donner un effet de cascade.

Lag (ou latence) est un anglicisme désignant un délai dans les communications informatiques.

Il désigne le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) nécessaire à un paquet de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) pour passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) de la source à la destination à travers un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...).

Il correspond approximativement à ce que la commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) ping (Ping (acronyme de Packet INternet Groper) est le nom d'une commande informatique (développée par Mike Muuss) permettant d'envoyer une requête ICMP 'Echo' d'une...) permet de mesurer : le temps nécessaire pour un paquet de données de passer d'un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques...) à un autre et de revenir à sa destination.

À n'importe quel paquet transmis par réseau correspond donc une valeur de lag. Le terme est néanmoins utilisé pour désigner les délais plus longs, perceptibles par les utilisateurs.

Lag est en fait un terme générique signifiant retard. Littéralement, il faudrait en fait parler de netlag pour un lag se référant au réseau. Toutefois, la confusion entre lag est netlag est commune.

Cause d'un délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de...)

Le lag peut être occasionné par plusieurs causes :

Capacité réseau insuffisante 
La transmission des paquets de données est soit ralentie par un routeur (Un routeur est un élément intermédiaire dans un réseau informatique assurant le routage des paquets. Son rôle est de faire transiter des paquets d'une interface réseau vers une autre, selon...) parce que le réseau ne possède pas une bande passante (La bande passante (angl. bandwidth) est un intervalle de fréquences pour lesquelles la réponse d'un appareil est supérieure à un minimum. Elle est généralement confondue avec la largeur de bande...) suffisante, c’est-à-dire qu'il ne peut faire face au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de paquets envoyés ou demandés, soit parce les paquets passent par un grand nombre de routes différentes avant d'atteindre leur destination. La bande passante d'une zone où les paquets circulent normalement sans problème peut par exemple être réduite pendant les heures (L'heure est une unité de mesure  :) de plus grande activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.), ainsi, un paquet devra être mis dans une file d'attente à chaque routeur avant de continuer son chemin. Les encombrements aux heures de pointe constituent une bonne analogie de la question.
Capacité de calcul inefficace ou insuffisante 
Le lag peut être provoqué par une requête (Le mot requête, synonyme de demande, est employé dans les domaines suivants :) inhabituelle qui ne figure pas encore en mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) cache, ou si la requête demande une importante quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou...) de capacité de calcul. Le délai n'est ainsi donc pas nécessairement lié à une distance géographique.
Contrainte technologique 
En fonction de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) employée, le traitement et la transmission des signaux peut demander un délai variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une...). Les réseaux de transmission par satellite géostationnaire (Un satellite géostationnaire est un satellite artificiel qui se trouve sur une orbite géostationnaire.), par exemple, causent un délai minimal de l'ordre de 270 ms, il en va de même de réseaux câblés sur de très longues distances.
Réordonnancement des paquets 
Avec IP, il est possible que les paquets arrivent à la destination finale dans un ordre différent de celui utilisé pour l'expédition. Certaines implémentations de protocoles (notamment le jeu en temps réel) exigent une arrivée ordonnée des paquets et rejetteront les paquets arrivés hors séquence, comptant alors sur les retransmissions pour reconstituer le flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens...) de données original, ce qui cause des délais anormalement élevés.

Conséquence du lag

A cause du lag, les temps de réponse de certaines applications se trouvent augmentés, ce qui peut s'avérer gênant pour les communications interactives (en téléphonie (La téléphonie est un système de télécommunication qui a pour but la transmission de son et en particulier la transmission de la parole.), on estime qu'un délai de 250 ms est nettement perceptible et que 500 ms et plus rendent la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) très difficile)

D'autre part, si des protocoles comme TCP s'adaptent à des conditions de lag, il en résulte cependant une limitation liée à la notion de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de flux par fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan incliné de toiture, avec ou sans vitres.) glissante. Par exemple, une fenêtre de 64 kB sur un réseau qui présente un lag de 250 ms résultera en une connexion TCP au débit (Un débit permet de mesurer le flux d'une quantité relative à une unité de temps au travers d'une surface quelconque.) maximal de 2 Mbit/s, indépendamment de la bande passante réellement disponible qui peut être supérieure.

lag et jitter

La variation du lag dans le temps est appelée jitter ou gigue. Un jitter élevé signifie que les délais sont fortement variables, ce qui perturbe les protocoles en temps réel.

Jeu

Dans le cadre des jeux informatiques, le lag est un anglicisme qui désigne les effets d'une connexion Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...) ralentie ou intermittente en raison de problèmes serveurs ou plus souvent encore à cause d'un problème de connexion entre le client (Le mot client a plusieurs acceptations :) et le serveur.

C'est un handicap (On nomme handicap la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience qui provoque une incapacité,...) sérieux pour le joueur qui joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert...) légèrement décalé dans le temps ou par à coups alors que les autres joueurs connaissent un jeu fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides compressibles, et les liquides, qui sont des fluides peu...).

Page générée en 0.014 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique