Louis Chevrolet
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Louis Chevrolet dans une Buick de course à Crown Point, pendant la course de Cobe Cup en 1909
Louis Chevrolet dans une Buick de course à Crown Point, pendant la course de Cobe Cup en 1909

Louis Chevrolet (25 décembre 1878 à La Chaux-de-Fonds, Suisse - 6 juin 1941 à Detroit, États-Unis) fut un mécanicien et un entrepreneur automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est un...) américain. Il fonda la marque d'automobile "Chevrolet (Chevrolet, surnommé Chevy, est une marque d’automobile américaine qui est devenue une division de la compagnie General Motors officiellement...)".

Biographie

Né en Suisse, Louis Chevrolet (Louis Chevrolet (25 décembre 1878 à La Chaux-de-Fonds, Suisse - 6 juin 1941 à Detroit, États-Unis) fut un mécanicien et un entrepreneur automobile...) déménage à Beaune (France) avec toute sa famille en 1887. Engagé en tant que mécanicien chez un marchand de cycles de Beaune, il part ensuite à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre...) en 1999, où il travaille pour la firme automobile Darracq avant de traverser l'Atlantique et de s'installer à New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule...) en 1900 après un bref passage par Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de...). A New York, il est engagé comme mécanicien chez De Dion-Bouton (De Dion-Bouton était un constructeur automobile et ferroviaire français du début du XXe siècle.) puis chez Buick (Buick est une marque utilisée aux États-Unis par le groupe General Motors.). Louis entame parallèlement une carrière de pilote de course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.): en 1905 il se fait remarquer en remportant la première compétition à laquelle il participe, en battant le record du mile. Louis Chevrolet ne tarde pas à acquérir une solide réputation et est même surnommé " le coureur le plus casse–cou du monde ". Entre 1905 et 1920, suite à de graves accidents, il passera un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition,...) de 3 années sur un lit d'hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités à domicile ou dans le cabinet d'un...), une fois sauvé par un morceau du chassis dépassant au-dessus de sa tête. Durant cette période, quatre de ses mécaniciens seront tués (à l'époque, la présence des mécaniciens sur la voiture pendant course était obligatoire).

Chez Buick, marque dont il est devenu l'un des pilotes officiels, il rencontre l'entrepreneur William C. Durant, avec lequel il s'associe en 1911 pour monter une nouvelle marque automobile. Afin de profiter de la notoriété de pilote de Louis, la marque prend le nom de "Chevrolet". Mais les deux hommes ne tardent pas à se brouiller. Suite à d'incessants désaccords sur la direction à donner à la marque, Louis revend en 1913 ses parts de l'entreprise (ainsi que l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) exclusif du nom Chevrolet) à Durant.

Louis Chevrolet décide alors de reprendre sa carrière de pilote automobile : avec ses jeunes frères Arthur et Gaston (également pilotes et mécaniciens), il établit la marque Frontenac, qu'il destine à la compétition et notamment aux 500 miles d'Indianapolis, l'épreuve reine du sport automobile américain. En quatre participations à l'Indy 500, Louis obtient son meilleur résultat avec une 7e place en 1919. En 1920, qualifié en première ligne, il est rapidement contraint à l'abandon mais se console largement avec la victoire de son frère Gaston, qui fait triompher la Frontenac familiale. Mais en fin d'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), Gaston se tue dans une épreuve en Californie, ce qui incite Louis à mettre un terme à sa carrière.

Dans les années 1920, il lance avec Arthur une entreprise de construction de moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par...), mais une dispute avec son frère, puis la crise de 1929 le ruinent. De retour chez Chevrolet en tant que simple mécanicien dans les usines de Detroit (Détroit (en anglais: Detroit, API: [d??t????t]) est la principale ville de l'État du Michigan aux États-Unis, largement plus connue que sa capitale Lansing, et est le siège du comté de Wayne. Fondée en 1701 par des...), il est affaibli par plusieurs attaques cérébrales et décède en 1941.

Son buste apparaît à l'entrée du musée de l'Indianapolis Motor Speedway (Indianapolis Motor Speedway est un circuit automobile situé à Speedway (une petite ville enclave, complètement entourée par Indianapolis, la...).

Page générée en 1.015 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique