ESCON
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

ESCON (Enterprise Systems CONnection) est une architecture et une suite de protocoles utilisée par les mainframes pour communiquer avec des périphériques ou d'autres mainframes.

Historique

ESCON a été introduite par IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du...) en 1990 pour remplacer l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) parallèle. Bien qu'utilisée principalement en environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à prendre...) IBM, ESCON (ESCON (Enterprise Systems CONnection) est une architecture et une suite de protocoles utilisée par les mainframes pour communiquer avec des périphériques ou d'autres mainframes.) est rapidement utilisée par d'autres constructeurs. En 1991, IBM introduit ESCON eXtended Distance Feature (XDF), la possibilité d'utiliser des fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) monomodes et des lasers pour la transmission. EMIF (ESCON Multiple Image Facility), un mécanisme de virtualisation (La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs distincts. On appelle serveur privé...) permettant le partage d'adaptateurs ESCON par des partitions logiques est introduit en 1992. ESCON est toujours utilisée en 2005 bien que dépassée par FICON.

Principales caractéristiques

Contrairement à son prédécesseur, l'interface parallèle, ESCON transmet les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) en série sur une paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts a et b, et il s'écrit alors :) de fibres optiques. Au niveau de la couche physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...), la vitesse (On distingue :) de transmission est de 200 Mbps. La connexion des équipements peut se faire en point-à-point entre équipements ou via un commutateur appelé directeur ESCON. La communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter-...) ne peut commencer qu'après l'établissement d'un circuit entre le canal et l'unité de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) du périphérique. Au niveau de la couche application, le débit (Un débit permet de mesurer le flux d'une quantité relative à une unité de temps au travers d'une surface quelconque.) peut être nettement inférieur en raison du fonctionnement half-duplex à ce niveau.

ESCON a été normalisée par l'ANSI (American National Standards Institute) sous le nom de SBCON.

Avantages d'ESCON par rapport à son prédécesseur

A l'époque où ESCON était introduite, les canaux étaient connectés aux unités de contrôle par l'interface parallèle. Celle-ci repose sur un bus parallèle donnant un débit applicatif maximum de 4.5 Moctets par seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La...). ESCON permet de quadrupler ce débit à 17 Moctets par seconde. La distance maximum entre un canal et une unité de contrôle était de 122 m avec l'interface parallèle et passe à 3 km sur une liaison directe avec des fibres multimode. Différentes techniques peuvent être utilisées pour étendre ces distances. Enfin, ESCON apporte une plus grande facilité d'installation, les fibres étant beaucoup plus légères et moins encombrantes que le câble utilisé pour le bus parallèle.

L'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) ESCON

L'architecture ESCON comprend deux "niveaux": le niveau liaison (en anglais link level) correspondant aux couches physique et liaison de données du modèle OSI et le niveau "équipement" (en anglais, device level) qui correspond à la couche application du modèle OSI.

Le rôle du niveau liaison est d'établir un circuit entre source et destination et de transporter les messages du niveau équipement. Pour le niveau liaison, les messages du niveau équipement sont des chaînes de bits dont la sémantique est inconnue.

La fonction de la couche équipement est de véhiculer les commandes d'entrée-sortie entre le canal et le périphérique.

Directeurs ESCON

Un directeur ESCON est un commutateur supportant le protocole ESCON. La fonction principale d'un Directeur est d'établir des circuits entre les ports auxquels sont connectés les canaux et les unités de contrôle. L'établissement de ces circuits est déclenché (Un déclenché (ou tonneau déclenché) est une figure de voltige aérienne.) par l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande participation des...) de valeurs particulières dans les en-têtes de trames envoyées. Ces circuits sont maintenus jusqu'à ce que le canal ou l'unité de contrôle demande explicitement leur libération.

Une deuxième fonction importante du Directeur est la régénération des signaux, ce qui permet de prolonger de manière considérable les chemins entre canaux et unités ce contrôle.

Les Directeurs peuvent être interconnectés mais le chemin physique entre un canal et une unité de contrôle ne peut pas comporter plus de deux directeurs. Cette règle introduit une contrainte sur la distance maximale entre canal et unité de contrôle qui est de 43 km. De même, la distance maximale pour une connexion canal à canal (CTC, Channel To Channel) est de 60 km.

Le directeur peut être commandé à distance et est vu par un canal comme une unité de contrôle.

Exemples d'équipements anciens et récents utilisant ESCON

Mainframes: Séries/390, z900, z990

Unités de contrôle de disques IBM 3990

Serveurs de stockage IBM 2105 ESS, EMC_Symmetrix, HDS 9980

Unités de bandes IBM 3490, 3590

Contrôleurs de communication IBM 3745

Routeurs Cisco avec carte CIP (Channel Interface Processor)

Systèmes d'impression IBM Infoprint 4000

Page générée en 0.093 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique