Shinano (porte-avions)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Shinano (??)
Le Shinano
Histoire
A servi dans : Marine impériale japonaise Pavillon
Quille posée : 4 mai 1940
Lancement : 8 octobre 1944
Armé : 19 novembre 1944
Statut : coulé par le sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se déplacent dans deux dimensions et uniquement à la...) américain Archerfish le 29 novembre 1944
Caractéristiques techniques
Type : Cuirassé converti en Porte-avions (Un porte-avions est un navire de guerre permettant de transporter et de mettre en œuvre des avions de combat. C'est en fait une base aérienne flottante et donc mobile, qui permet...)
Longueur : 266,1 mètres
Maître-bau : 36,3 m à la ligne de flottaison
40 m au pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette séparation. Le...) d'envol
Tirant d'eau : 10 m
Déplacement : 71 890 tonnes à pleine charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.)
64 000 tonnes nominalement
Propulsion : 12 chaudières à pétroles Kanpon turbines à vapeur () 4 hélices
Puissance : 153 000 ch (114 MW)
Vitesse : 28 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage :
  • 127 mm en ceinture latérale
  • 100 mm au pont
  • 79 mm sur le pont d'envol
  • Blindage plus léger sur les différents organes importants
Armement :
  • canons de 100 mm de calibre 40
  • canons de 120 mm de calibre 45
  • 145 pièces de 25 mm de calibre 60 (anti-aérien)
  • 12 lance-roquettes anti-aériens de 127 mm avec 28 tubes chacun
Aéronefs : 50 appareils (max 100)
Rayon d'action : 7 200 milles nautiques à 16 nœuds
(13 300 km à 30 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage : 2 400 hommes

Le Shinano (??) est un porte-avions de la Marine impériale japonaise de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...) Guerre mondiale. Devant être le troisième cuirassé du type Yamato (sur un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le...) de cinq prévus), il est converti en porte-avions au cours de sa construction, ce qui en faisait le plus grand porte-aéronefs (Un porte-aéronefs est un bâtiment de combat avec pont d'envol continu et îlot à tribord, capable de mettre en œuvre des avions à décollage et atterrissage courts ou verticaux ainsi que des hélicoptères.) de sa génération (il est resté en tonnage le plus grand porte-avions jamais construit jusqu'au lancement du Forrestal, 11 ans plus tard). Le Shinano était conçu pour être utilisé en soutien d'une flotte de porte-avions, grâce à ses vastes ateliers et ses réserviers de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.).

Le Shinano est coulé le 29 novembre 1944 par six torpilles tirées par le sous-marin étatsunien USS Archerfish (sous le commandement du commander Joseph F. Enright), alors qu'il se rendait de Yokosuka à Kure — le système de compartimentation de la coque n'ayant pas été installé. Le Shinano n'avait pris la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) que depuis quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :) à peine lorsqu'il fut repéré par l'Archerfish avant que le contact soit perdu, puis repris environ 10 heures plus tard. Le Shinano sombra le 19 à 11 heures du matin, après 20 heures de mer seulement, emportant avec lui une bonne partie de son équipage, qui s'était rassemblé sur le pont d'envol pour assister au naufrage, en hommage au navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de s'appliquer les règlements techniques de sécurité de navigation...), au Japon et à l'Empereur.

Comme tous les autres cuirassés japonais, le Shinano était baptisé en hommage à une province du Japon traditionnel (la province de Shinano est dans l'actuelle préfecture de Nagano). Comme le porte-avions Kaga, lui aussi cuirassé converti en porte-avions, il ne fut pas rebaptisé après sa conversion.

Page générée en 0.070 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique