Classe Upholder
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Classe Upholder
HMCS Victoria SSK-876.HMCS Victoria SSK-876.
Histoire
A servi dans : Royal Navy Pavillon
Forces canadiennes Pavillon
Caractéristiques techniques
Type : Sous-marin (Un sous-marin est un navire capable de se déplacer dans les trois dimensions, sous la surface de l'eau ; il se distingue ainsi des autres bateaux et navires qui se déplacent dans deux dimensions et uniquement à la surface, et des...) d'attaque
Longueur : 70,28 m
Maître-bau : 7,62 m
Tirant d'eau : 5,39 m
Déplacement : 2 168 t (surface), 2 455 t (plongée)
Propulsion : 2 diesels Paxman Valenta 16SZ, 1 moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) électrique GEC, 1 hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.)
Puissance : 2700 - 4000 kW
Vitesse : 22 - 37 km/h
Profondeur : 200 m
Caractéristiques militaires
Armement : 6 tubes de 533 mm avec 18 US Mk.48 mod.4, 6 UGM-84D Sub Harpoon
Rayon d'action : 14 816 km à 14,80 km/h (Schnorchel)
Autres caractéristiques
Équipage : 48 hommes

Les 4 sous-marins Upholder (Les 4 sous-marins Upholder d'attaque à propulsion conventionnelle furent les derniers bateaux de cette catégorie construits pour la Royal Navy.) d'attaque à propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui transforme en force motrice l'énergie fournie par le milieu...) conventionnelle furent les derniers bateaux de cette catégorie construits pour la Royal Navy.

Mis en service entre 1986 et 1990 dans cette flotte, ils furent désarmés dès 1994 pour raison d'économie. La Royal Navy avait alors décidé d'utiliser exclusivement des sous-marins nucléaires.

Les Upholders ont néanmoins l'avantage d'être plus silencieux que les sous-marins nucléaires car leurs moteurs fonctionnent à l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité...) quand le sous-marin est en plongée. En surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...), les batteries peuvent être rechargées grâce à 2 moteurs diesels.

Ces sous-marins sont plus furtifs grâce à leur taille plus réduite, mais aussi moins autonome. Un pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) comme le Canada n'a cependant pas besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins...) d'une telle autonomie pour ses sous-marins car leurs missions ne le demandent pas, naviguant surtout près des côtes.

Le Canada les racheta pour remplacer ses sous-marins Oberon à la fin des années 1990, mais les remises à niveau posent d'énormes problèmes aux forces armées canadiennes (Voir l'article sur le sujet dans liens externes).

Canada

Électronique

  • 1 radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie. Un émetteur envoie des ondes...) de veille surface Kelvin (Le kelvin (symbole K, du nom de Lord Kelvin) est l'unité SI de température thermodynamique. Par convention, les noms d'unité sont des noms communs et s'écrivent en...) Hughes Type 1007
  • 1 sonar passif Thomson Sintra Type 2040
  • 1 sonar passif BAe Type 2007
  • 1 sonar passif remorqué Hermes (HERMES se base sur le V-Modell allemand (en.wikipedia pour l'instant) [(lien)]. HERMES a été conçu par l'administration fédérale suisse et est en développment constant. (*voir la section (sur en.wikipedia)).) Electronics MUSL
  • 1 contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) d’armes Loral Librascope SFCS
  • 1 périscope (Le périscope est un instrument d'optique pour l'observation d'un objet distant sans être vu depuis celui-ci.) Pilkington Optronics CK.35
  • 1 périscope Pilkington Optronics CH.85
  • 2 leurres SSE
  • 1 détecteur (Un détecteur est un dispositif technique (instrument, substance, matière) qui change d'état en présence de l'élément ou de la situation pour lequel il a été spécifiquement...) radar AR.900
  • Constructeur
    • Cammell Laird, Birkenhead, Royaume-Uni
    • Vickers Shipbuiding & Engineering, Barrow, Royaume-Uni (879)

Victoria (876)

ex-Unseen (S.41) désarmé en 1994
  • Dates
    • Sur cale : janvier 1986
    • Lancement : 14 novembre 1989
    • Mise en Service Royaume-Uni : 07 juin 1991
    • Mise en Service Canada : 02 décembre 2000
    • Parcours : Acheté au Royaume-Uni
    • Date retrait :
    • Fin de vie :

Windsor (877)

ex-Unicorn (S.43) désarmé en 1994
  • Dates
    • Sur cale : 13 mars 1990
    • Lancement : 16 avril 1992
    • Mise en Service Royaume-Uni : 25 juin 1991
    • Mise en Service Canada :
    • Parcours : Acheté au Royaume-Uni
    • Date retrait :
    • Fin de vie :

Cornerbrook (878)

ex-Ursula (S.42) désarmé en 1994
  • Dates
    • Sur cale : 10 janvier 1989
    • Lancement : 28 février 1991
    • Mise en Service Royaume-Uni : 28 mai 1991
    • Mise en Service Canada :
    • Parcours : Acheté au Royaume-Uni
    • Date retrait :
    • Fin de vie :

Chicoutimi (879)

ex-Upholder (S.40) désarmé en 1994
  • Dates
    • Sur cale : 1984
    • Lancement : 2 février 1986
    • Mise en Service Royaume-Uni : 9 juin 1990
    • Mise en Service Canada : Actuellement en réparation
    • Parcours : Acheté au Royaume-Uni
    • Date retrait :
    • Fin de vie :
5 octobre 2004 : Accident grave lors de son transfert au Canada, 1 marin tué.
Page générée en 0.067 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique