Histoire des chemins de fer américains
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Cet article sur l'histoire des chemins de fer américains montrera les raisons pour lesquelles le réseau ferré des États-Unis d'Amérique constitue le tiers du réseau ferré mondial.

Les États-Unis ont été créés en 1776, du fait de la naissance d'un État fédéral issu des 13 premières colonies situées, principalement, sur la côte Est. L'expansion des États-Unis s'est produite notamment au XIXe siècle : L'histoire des chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le...) américains est indissociable de l'épopée du Far West et de la quête de l'Eldorado (autrement dit la Soif (La soif est la sensation du besoin de boire et caractérise un manque d'eau chez l'organisme. Sous le contrôle de l'hypothalamus, la soif intervient dans le comportement de boisson en alarmant l'organisme afin qu'il réponde...) de l'or) .

Dès la naissance des États-Unis, en 1776, il y avait déjà des centres industriels de sidérurgie (Le terme sidérurgie (du grec sideros, fer) désigne à la fois les techniques d'obtention de la fonte, du fer et de l'acier à partir de minerai, mais aussi...) et de métallurgie (La métallurgie est la science des matériaux qui étudie les métaux, leurs élaborations, leurs propriétés, leurs traitements. Par extension, on désigne ainsi...), dont les centres historiques sont Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au nord-est de Los Angeles. C'est la...) et Denver et par la suite Seattle. Déjà, au XIXe siècle, les États-Unis sont la quatrième puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) mondiale (après la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne).

La toute première locomotive (Une locomotive est un engin moteur, c'est-à-dire se déplaçant par ses propres moyens, utilisé par le transport ferroviaire pour fournir l'énergie de traction à un train. Le plus...) à bielles, " l'America " a été réalisée par George Stephenson (Fils d'ouvrier, l'anglais George Stephenson (né près de Newcastle-upon-Tyne en 1781-mort à Chesterfield en 1848 et enterré au sein de l'Abbaye de Westminster à...) en 1828 aux États-Unis et en 1831 l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de...) Rimber réalisa la première locomotive pour le service mixte à adhérence et à crémaillère. Ces deux exemples montrent que les sociétés ferroviaires aux États-Unis avaient conçu des locomotives en fonction du relief (Le relief est la différence de hauteur entre deux points. Néanmoins, ce mot est souvent employé pour caractériser la forme de la surface de la Terre.).

L'extension des réseaux ferrés aux États-Unis commençait à se densifier et à atteindre les Rocheuses, puis les régions texanes et enfin le Pacifique, aussi en raison de la création de nouveaux États et de leur relations entre eux. Les principales voies ferrées aux États-Unis relient donc l'Atlantique et le Pacifique. La photo ci-dessous montre qu'en 1869 le Central Pacific, parti de San Francisco, et l'Union Pacific (L'Union Pacific Railroad Company (abrégée Union Pacifique), filiale de Union Pacific Corporation, est l'une des sept compagnies de chemin de fer de classe 1 aux États-Unis. Elle a été fondée en 1862.), parti du Missouri, font leur jonction dans l'Utah, établissant la première liaison transcontinentale.

L'influence d'Eiffel et de Bartholdi aux États-Unis durant le XIXe siècle, a été considérable : En effet, les travaux d'Eiffel et Bartholdi ont été utilisés, dans la construction, le perfectionnement et la consolidation des viaducs et des ponts métalliques supportant les voies ferrées, aux États-Unis, surtout dans les régions des Canyons et des Rocheuses. Ces ouvrages d'arts, aux États-Unis, sont plus importants que ceux qui existent en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire...) (à cause du relief et de la configuration plus vaste des espaces des vallées, compte tenu des distances plus longues), et donc sont capables de supporter les trains beaucoup plus longs qu'en Europe. La photo ci-dessous montre un exemple de ces ouvrages d'arts qui illustrent l'influence des réalisations d'Eiffel et Bartholdi. Mais, en 1860, les viaducs et ponts métalliques supportant les voies ferrées étaient réalisés de façon relativement sommaire, avant d'être perfectionnés et consolidés, pour permettre cette densification, en sécurité, du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit...) ferré américain.

Les nouveaux chemins de fer américains, photographie anonyme de 1860.
Les nouveaux chemins de fer américains, photographie anonyme de 1860.
Célébration de la jonction des deux lignes du chemin de fer transaméricain le 10 mai 1869 au Golden Spike, dans l’Utah.
Célébration de la jonction (La Jonction est un quartier de la ville de Genève (Suisse), son nom familier est "la Jonquille") des deux lignes du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et...) transaméricain le 10 mai 1869 au Golden Spike, dans l’Utah.

Casimir Stanislaus Gzowski créa sa compagnie, la C. S. Gzowski and Company qui eut quelques tronçons de voie à construire, ainsi que la construction d’un pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette séparation. Le franchissement supporte le...) de chemin de fer reliant le Niagara de Fort Érié et la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations...) de Buffalo.

Le lien interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme d'études...), en anglais, donne d'autres informations plus générales de nature plus économique mais aussi avec des informations techniques complémentaires, sur l'évolution des sociétés ferroviaires, relativement à l'histoire des chemins de fer américains :

http://en.wikipedia.org/wiki/Rail_transport_in_the_United_States

La présente étude a une orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;) plus technique. Les deux articles sont donc complémentaires et tracent donc de façon plus complète l'histoire des chemins de fer américains.

Page générée en 0.118 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique