Société nationale des chemins de fer vicinaux
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Réseau SNCV/TEC de Charleroy entre 1976 et 2005
Réseau SNCV/TEC de Charleroy entre 1976 et 2005

La Société nationale des chemins de fer vicinaux (SNCV) était la compagnie nationale belge d'exploitation des chemins de fer à voie étroite (un mètre), des tramways et, plus tard, d'autobus (Un autobus (ou bus), comme un autocar (ou car), est un véhicule automobile pour le transport en commun de voyageurs. Le mot bus et autobus vient d'Omnés Omnibus qui...). Elle s'établit le 29 mai 1884 avec un mandat de construire et d'exploiter un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets »,...) de transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) en commun dans les régions belges non desservies par les chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau...). En juillet 1885 s'ouvre son premier tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que ceux...), entre Ostende et Nieuport. Cette ligne, étendue à la totalité de la façade maritime, est toujours desservie aujourd'hui par le tram de la côte belge.

Les tramways vicinaux belges étaient généralement installés avec une voie métrique (Une voie métrique est une voie ferrée dont l'écartement entre rails est de 1000 mm. Elle fait partie des voies étroites. Cette caractéristique de construction économique fut le propre des chemins de...)[1] sur l' accotement des routes, qui n'étaient pas encombrées d'automobiles et de camions (Le camion est un véhicule automobile à roues destiné à transporter des marchandises. Le routier (routière) ou camionneur (camionneuse) a pour profession la conduite d'un camion.) comme aujourd'hui. Si la traction était à l'origine faite avec des locomotives à vapeur (), la SNCV commença à électrifier ses lignes principales dès 1894

Ce déploiement des chemins de fer en milieu rural est aussi illustré par les lignes de tramways vicinaux de Wellin (Créées à partir de 1894 sous l'égide de la SNCV, trois lignes de tramways vicinaux convergeaient vers Wellin :), dont seul le tram de Han (Tramway vicinal des Grottes de Han.) est encore en service.

Avant la Première Guerre mondiale, la SNCV construisait les lignes, avec l’argent de l’État, des Provinces, des Communes et de particuliers intéressés par la chose, et les faisait exploiter par des sociétés concessionnaires. Après cette guerre, compte tenu de la rentabilité insuffisante de ces concessions, la SNCV repris en gestion directe la plupart de ces lignes.

En 1910, le réseau comprend 3786 km de tramways. La taille maximale du réseau est atteinte en 1925 avec 5200 km de lignes. C'est à cette époque que la SNCV commence à concurrencer les sociétés d'autobus privées. En 1950, le réseau SNCV compte encore quelques 4 250 km de lignes, mais en 1960 il ne reste plus que 978 km de lignes de tramways. Les derniers trams interurbains en Flandre - les lignes Bruxelles-Wemmel et Bruxelles-Grimbergen cessent d'être exploités en 1978.

En 1980, la SNCV dessert encore 205 km de lignes de tramways, ce qui est néanmoins plus qu'au Pays-Bas, où le dernier tramway - celui entre Spijkenisse et Hellevoetsluis - cesse d'être exploité en 1966.

En 1977, le réseau national d'autobus - jusque là une compétence de la SNCB - se transfère à la SNCV. En 1991, les régions belges divisent la SNCV en deux sociétés de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des...) en commun régionales : De Lijn (De Lijn est la société publique de transport de la Région flamande (Belgique). Son nom complet en Néerlandais est Vlaamse Vervoermaatschappij "De Lijn". Traduction...) en Région flamande - autobus, et tramways à Anvers et Gand en plus du tram de la côte belge -, et les TEC en Région wallonne- autobus, et un prémétro (Un métro léger est une forme de transports en commun où des trams roulent complètement ou partiellement en souterrain. Un métro léger est assimilable à un tramway en...) à Charleroi , ce qui représente la fin effective de la SNCV.

À l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences...) actuelle, plusieurs musées conservent des véhicules de la SNCV, comme le Musée des Transports en commun du Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) de Liège. Certains de ces musées font rouler ces trams sur des lignes touristiques. On peut mentionner l'ASVi qui, dans la province de Hainaut, exploite la ligne Thuin - Lobbes et l'asbl Tramway Touristique de l'Aisne (entre Erezée et Dochamps, province de Luxembourg) dernier survivant des vicinaux ruraux. L'asbl Tramania exerce depuis 13 ans une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de mécénat dans le domaine de l'histoire des vicinaux (aide au financement de la construction du musée de Thuin et restauration de véhicules pour le TTA). Des archives photographiquessont mises en ligne sur la toile.

Signalons enfin que la ligne de tram qui dessert les Grottes de Han est toujours en activité. Il s'agit d'ailleurs de la dernière ligne exploitée commercialement (et non à but touristique pur) à l'aide d'autorail (Un autorail est un véhicule ferroviaire automoteur destiné au transport de voyageurs. Il est généralement animé par un (ou plusieurs) moteur diesel monté sous...) datant de 1934/35.

Page générée en 0.103 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique