Autorail - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Un autorail est un véhicule ferroviaire automoteur destiné au transport de voyageurs. Il est généralement animé par un (ou plusieurs) moteur diesel monté sous le plancher qui est directement la source de traction comme sur un autocar ou un camion (Le camion est un véhicule routier de plus de 3,5 tonnes, destiné à transporter des marchandises. Le camion se distingue du véhicule léger sur le plan technique...). Il peut circuler en convoi ( Un convoi est un ensemble de véhicules terrestres ou maritimes, généralement non attelés, circulant ensemble vers une destination commune ; un convoi funèbre est le cortège formé par le corbillard suivi des proches du...), attelé d'une ou deux remorques, ou jumelé avec un ou plusieurs autres autorails en unité multiple (UM). Toutefois, la composition est généralement limitée à six éléments (autorails et remorques).

La SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :) utilise le préfixe "X" devant leur numéro pour les distinguer des autres matériels.

Autorail type X 2400
Autorail (Un autorail est un véhicule ferroviaire automoteur destiné au transport de voyageurs. Il est généralement animé par un (ou plusieurs) moteur diesel monté...) type X 2400 (Les X 2400 sont une série d'anciens autorails de la SNCF. Les XABDP 2400, dit unifiés 600 ch à 79 exemplaires sont sortie de construction de 1951 à 1955. Ils comptent 12 places de...)

Utilisation

Les autorails sont utilisés, en raison de leur capacité limitée et de leur coût d'exploitation réduit, pour la desserte des lignes à faible trafic, particulièrement en zone rurale. Aujourd'hui, les autorails les plus utilisés pour la SNCF sont les X 73500 (Les X 73500, aussi appelés « Autorail TER » ou « A TER », sont des autorails monocaisse assurant les services TER principalement dans les zones non...) (appelés également "ATER") qui opèrent aux quatres coins de la France. Toutefois il subsiste encore des modèles plus anciens comme les X 2800 (Le meilleur autorail français des années 1960 aux années 1990.), X 2100 (), X 2200 (Le X 2200 est un autorail actuellement en service pour les dessertes régionales françaises des lignes non électrifiées.) ou la grande famille des "Caravelles" representée par les EAD (Éléments Automoteurs Doubles) et les EAT (Éléments Automoteurs Triples). On peut aussi noter la livraison en cours aux région d'éléments automoteurs AGC (AGC est un sigle qui signifie :) dont le modèle diesel X76500 peut rentrer dans la catégorie des autororails.

La CFTA (CFTA (Chemins de Fer et Transport Automobile) est une entreprise ferroviaire française active dans le transport de marchandises et de voyageurs.) utilise sur certaines lignes de Bretagne des autorails légers, à deux essieux et sans bogies : le A2E fabriqué par Soulé en compléments d'autres éléments prêtés par la SNCF.

Historique

Un pneurail d'automotrice Bugatti exposé à la Cité du train de Mulhouse
Un pneurail (Le pneurail est un pneumatique conçu pour rouler sur des rails de chemin de fer.) d'automotrice Bugatti (Bugatti est un constructeur de voitures français, plus précisement alsacien, propriété du groupe Volkswagen AG depuis 1998.) exposé à la Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés...) du train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté...) de Mulhouse

Dans les années 1930, la société Michelin construisit des Michelines, autorails équipés de roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) spéciales munies de pneus brevetés : le pneurail. Par la suite le terme de micheline a été abusivement utilisé pour parler d'autorail (surtout des EAD).

Le premier autorail fut construit par De Dietrich au début des années trente, afin de faire face à la crise.

Dénomination

On a tendance à confondre les automotrices et les autorails (ou automoteurs) car à l'époque des grandes Compagnies seul le terme automotrice était employé. La SNCF fera appliquer lors de sa création le terme automotice aux véhicules à moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) électrique, donc ayant une source d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) externe, et le terme autorail aux véhicules à moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la...) thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur suivant différents phénomènes physiques,...), donc ayant une source d'énergie interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant...).

Les AGC bimodes sont désignés "automoteurs".

Autorails célèbres

  • Autorail De Dietrich
  • Autorail Billard
  • Autorail Bugatti (C'est en 1932, pour écouler les moteurs de la Bugatti Type 41 «Royale» voiture de prestige qui est un échec commercial, que l'autorail Bugatti (le Wagon Rapide WR, d'après la version officielle...)
  • Autorail Renault
  • Autorail De Dion-Bouton (De Dion-Bouton était un constructeur automobile et ferroviaire français du début du XXe siècle.)
  • Micheline
  • Autorail X 3800 (L'autorail X 3800, surnommé autorail Picasso (*), est une série d'autorails diesel à bogies exploités par la SNCF entre les années 1950 et les années 1980 et construits par la Régie Renault. Ces...), dit " Picasso "
  • Autorail panoramique X 4200 (L'autorail panoramique X 4200 est un autorail construit à 10 exemplaires numérotés X 4201 à 4210. Sa structure présentait la particularité de...)
  • Autorail unifié X 2400 de 600 chevaux ( 2 moteurs de 300 ch )
  • Autorail unifié X 2800, dit " Bleu d'Auvergne " ( à 1 seul moteur MGO de 825 chevaux )
Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.008 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique