Ernest Gouin
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Ernest Gouin ou Goüin, est un ingénieur polytechnicien, saint-simonien, né le 22 juillet 1815 à Tours (Indre-et-Loire), décédé en 1885.

Constructeur de locomotives, de ponts métalliques et d'infrastructures ferroviaires, fondateur de la Société de construction des Batignolles. L'hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités à domicile ou dans le cabinet d'un médecin.) de Clichy porte son nom.

Construction de locomotives

Il dirige de 1839 à 1845 les ateliers du chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel...) de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au...) à Saint-Germain, puis il va compléter ses connaissances techniques dans les grands ateliers anglais. Il est chargé du contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) des machines commandées aux ateliers de Sharp à Manchester par la Compagnie du chemin de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous forme pure ou d'alliages....) de Paris à Orléans.

En 1846, il fonde sa propre entreprise, Ernest Gouin (Ernest Gouin ou Goüin, est un ingénieur polytechnicien, saint-simonien, né le 22 juillet 1815 à Tours (Indre-et-Loire), décédé en 1885.) & Cie, dans le petit village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion...) des Batignolles, au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de Paris, actuellement entre les rues Boulay et Emile-Level.
Il se lance dans la fabrication de locomotives et de machines de filature.
Cette société emploie alors jusqu'à deux mille ouvriers.

Construction métallique et infrastructures ferroviaires

En 1849, il introduit en France la technique des ponts en tôle rivetée. Il diversifie les activités de son entreprise, qui devient en 1867 la Société de Construction des Batignolles, (aujourd’hui SPIE Batignolles), vers les secteurs de la construction métallique et des infrastructures ferroviaires.

Ouvrages d'art

On lui doit la construction de très nombreux ouvrages d'art (ponts de chemin de fer, ponts routiers) :

  • ancien pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus...) d'Asnières-sur-Seine (1852), premier grand pont (Le Grand Pont, initialement appelé Pont Pichard, est un pont de Lausanne (Suisse).) métallique français
  • pont de la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents...) du Rocher (1868) [article sur Structurae], Paris 8e (toujours en usage)
  • ancien pont ferroviaire de Lorient-Lanester, sur le Scorff
  • viaduc (Un viaduc est un ouvrage d'art routier ou ferroviaire qui franchit une vallée, une rivière, un bras de mer ou tout autre obstacle et qui présente une hauteur ou une longueur, parfois les deux, plus grande que celle...) de Culoz
  • pont de Mâcon
  • ancien pont de Langon
  • ancien pont de Moissac
  • pont Marguerite [article sur Structurae] sur le Danube, à Budapest (reconstruit à l'identique après 1945)
  • nombreux ponts et infrastructures ferroviaires en Algérie, Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de...), Espagne, Hollande, Hongrie, Italie, Roumanie, Russie
Page générée en 0.127 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique