Baldwin Locomotive Works
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Baldwin Locomotive Works était un constructeur américain de locomotives.

Histoire

Plaque de constructeur Baldwin Locomotive Works.
Plaque de constructeur Baldwin Locomotive Works.

Son fondateur, Mathias W. Baldwin commença son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) en 1832, en Pennsylvanie, par la construction de petites machines à vapeur () mais sa firme devint dans les années 1920 le plus grand constructeur mondial de locomotives.

Dès 1850, il construisit nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de machines de type 220 dont le nom American traduit bien le fait que ce type était le standard du début des chemins de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous forme pure ou...) aux États-Unis.

En 1866, Baldwin avait déjà construit et livré plus de 1500 locomotives dont les Consolidation que l'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de...) Alexander Mitchell avait imaginées pour la remorque (Une remorque est un véhicule (généralement dépourvu de moteur) que l'on attelle à un autre véhicule, dit tracteur, pour le déplacer et dont la...) de trains de marchandises de la compagnie Lehigh & Mahoning. Ce nom vient d'ailleurs de l'effet bénéfique qu'eut cette machine sur la compagnie !

Après la première guerre mondiale, la firme construit de puissantes locomotives de type Mikado mais aussi d'imposantes locomotives articulées Mallet comme les Cab-Forward et même les gigantesques Triplex Mallet (14+4+42) à 3 trucks moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) dont un sous le tender.

Dès 1906, la production comportait aussi des locomotives électriques de type EP-1, EP-2, EP-3 mais la plus fameuse fut la série des puissantes GG1 (20 roues, 216 tonnes, 160 km/h ? Presque tous les amateurs de chemin de fer américain vous répondront sans aucune hésitation : La GG1.) en 1935 pour la compagnie Pennsylvania Railroad (Le Pennsylvania Railroad (PRR) est une ancienne compagnie de chemin de fer américaine créée en 1846 et disparue en 1968 du fait de sa fusion avec la société Penn Central...).

Enfin, en 1939, Baldwin propose une gamme de locomotives de manœuvres diesel. En 1945, Baldwin est une des firmes américaines qui construira une partie des 141 R (La Mikado 141 R fut un type de locomotive à vapeur dit unifiée de la SNCF qui fut largement utilisée sur l'ensemble du réseau français de 1945 à 1974. Cette machine fut...) commandées par la France pour rénover son parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à...) de locomotives à vapeur. La firme connut des difficultés de financement dans les années 1950 et c'est en 1956 qu'elle cessa la construction de locomotives : 70500 unités avaient été produites.

Page générée en 0.077 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique