Bus à impériale
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
" Routemaster "
" Routemaster "

Les bus à impériale londoniens sont ces bus rouges vif si particuliers à deux niveaux qui sont, avec les cabines téléphoniques de la même couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).), parmi les symboles les plus universels de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville...) et de l'Angleterre (L’Angleterre (England en anglais) est l'une des quatre nations constitutives du Royaume-Uni. Elle est de loin la plus peuplée, avec 50 763 000 habitants...). Les plus connus, conçus par le designer industriel Douglas Scott, étaient du type " Routemaster ".

Ces bus ont la particularité de nécessiter deux employés, un conducteur et un contrôleur en uniforme, chargé de délivrer et poinçonner les billets. Un périscope (Le périscope est un instrument d'optique pour l'observation d'un objet distant sans être vu depuis celui-ci.) à miroirs permet au conducteur d'avoir l'œil sur les voyageurs (Les Voyageurs est un épisode de la série télévisée Stargate Atlantis. C'est le cinquième épisode de la saison 4 et le 65e épisode de la série.) de l'impériale. Ils sont également équipés d'un cordon permettant de sonner le conducteur pour s'arrêter, ainsi que d'une plate-forme arrière qui permet aux passagers pressés de sauter sur le trottoir (Un trottoir est un espace surélevé sur le côté des rues et réservé aux piétons.) à leurs risques et périls.

En circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) depuis 1956, ils ont cessé leur service le 9 décembre 2005, mais continuent de rouler sur deux lignes spéciales touristiques.

Dans les autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...)

  • Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...) a eu lui aussi ses autobus (Un autobus (ou bus), comme un autocar (ou car), est un véhicule automobile pour le transport en commun de voyageurs. Le mot bus et autobus vient d'Omnés Omnibus qui était le slogan du chapelier Omnés à Nantes où stationnait le premier...) à impériale, apparus en 1906 pour remplacer les omnibus (À Nantes, au début du XIXe siècle, un jeune homme, Étienne Bureau, imagine un véhicule pour transporter les employés de son grand-père, un armateur, entre ses bureaux de la rue Jean-Jacques...) à chevaux. Comme sur les tramways et les omnibus, les autobus comportent deux classes : la première, à l’intérieur de la voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en...) et la deuxième classe sur l’impériale à l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...) libre. Mais ce type de véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) disparaît en 1911 à la suite d'un accident, un autobus s'étant renversé Place de l'Étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de...).

En 1966, la RATP (La Régie autonome des transports parisiens (RATP) est une entreprise publique désignée par le STIF pour assurer la gestion du métro et d'autres transports urbains de Paris et...) retente l'expérience du bus à impériale (Les bus à impériale londoniens sont ces bus rouges vif si particuliers à deux niveaux qui sont, avec les cabines téléphoniques de la même couleur, parmi les symboles les plus universels de Londres...) sur deux lignes parisiennes. Un prototype construit par Berliet (Berliet était un constructeur automobile français, fondé par Marius Berliet.) (type PCMR-E), est mis en service en 1966. Une commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) de 25 voitures est passée. La mise en service de la première voiture de série est effective le 19 juin 1968 sur la ligne 94, Gare Montparnasse (La Gare Montparnasse est une des six grandes gares terminus de la SNCF à Paris, située dans la partie sud de la capitale entre les XIVe et XVe arrondissements. Tête de ligne du TGV Atlantique, c'est la...) - Levallois. Le 17 février 1969, la ligne 53, Opéra - Pte. d’Asnières, est à son tour équipée de ce modèle. Mais les difficultés de circulation lui font abandonner définitivement cette formule en 1977, car ce type d'autobus est peu adapté à la structure du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) parisien.

Cependant, depuis 2001, des autobus à impériale ont été remis en service sur le réseau RATP sur quatre lignes, à des fins touristiques : les lignes Paris OpenTour.

  • Bruxelles : depuis les années 1990, trois compagnies exploitent des bus à impériale à des fins touristiques.
Page générée en 0.393 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique