Numération chinoise
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Cet article fait partie de la série
Systèmes de numération
Notations Notions
  • Additive
  • Hybride
  • Positionnelle
  • Base
  • Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.)
  • Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».)
Numérations
Additives Positionnelles
  • arabe
  • arménienne
  • ionienne
  • copte
  • cyrillique
  • égyptienne
  • éthiopienne
  • gotique
  • grecque
  • hébraïque
  • romaine
  • tchouvache
  • à bâtons
  • babylonienne
  • chinoise
  • indienne
  • japonaise
  • maya
  • moderne
  • mongole
  • thaï

La numération chinoise (La numération chinoise sert à écrire des nombres en chinois. Elle est constituée de caractères chinois et remonte donc à la naissance de l'écriture chinoise, au IIIe millénaire avant J.-C. C'est une numération se...) sert à écrire des nombres en chinois. Elle est constituée de caractères chinois et remonte donc à la naissance de l'écriture chinoise, au IIIe millénaire (Un millénaire est une période de mille années, c'est-à-dire de dix siècles.) avant J.-C. C'est une numération se rapprochant d'un système positionnel à base 10, où les principes de position et d'addition (L'addition est une opération élémentaire, permettant notamment de décrire la réunion de quantités ou l'adjonction de grandeurs extensives de même nature, comme...) sont utilisés.

Bien que la numération indo-arabe soit devenue d'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) courante en Chine, cette numération subsiste encore, comme dans la littérature par exemple, ou parfois, dans la vie (La vie est le nom donné :) quotidienne.

Quelques caractères

Deux jeux de chiffres co-existent : un jeu d'usage courant utilisé dans les écrits ou dans la vie de tous les jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...), et un jeu de chiffres dits " financiers ", utilisés dans le commerce.

En effet, la forme courante des nombres (tels " ? ", " ? ", " ? ", ...) est trop simple à tracer que des falsifications peuvent avoir lieu, par exemple, en ajoutant un trait à " ? " ou " ? " dans un chèque. Les chiffres financiers (??/?? ; dàxi?) ont un tracé beaucoup plus complexe afin d'éviter ces désagréments.

Les tableaux ci-dessous associent des caractères chinois à leur valeur. Lorsqu'un caractère possède une forme simplifiée et une forme traditionnelle distinctes, les deux sinogrammes sont cités et séparés d'un " / ", avec le caractère simplifié à gauche et le caractère traditionnel à droite. Enfin, chaque caractère renvoie à sa définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les...) dans le Wiktionnaire.

Chiffres
Normale Financière Pinyin Valeur Notes
? ou ? ? líng 0
? ? y? 1 Également " ? " (forme obsolète).
Également " ? " (y?o), utilisé pour les numéros de téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.), et autres énumérations de chiffres.
? ?/? èr 2 Également " ? " (forme obsolète).
Également " ?/? " (li?ng), utilisé pour quantifier des objets, placé devant le classificateur.
? ?/? s?n 3 Également " ? " (forme obsolète)
Également " ? ".
? ? 4
? ? w? 5
? ? liù 6
? ? q? 7
? ? b? 8
? ? ji? 9  
Dizaines particulières
Normale Financière Pinyin Valeur Notes
? ? shí 10
? niàn 20 Utilisé essentiellement pour les calendriers ; ?? est préféré (voir Construction de nombres plus bas).
Également " ? " (niàn).
? 30 Utilisé essentiellement pour les calendriers ; ?? est préféré.
? 40 Rarement utilisé ; ?? est préféré.
Puissances de 10
Normale Financière Pinyin Valeur Notes
? ? b?i 100
? ? qi?n 1 000
?/? ? wàn 104 Les nombres chinois groupent les chiffres 4 par 4 et non 3 par 3 (voir Construction de nombres plus bas).
 
?/? ? 108 Signifie également 105 en chinois médiéval (voir Écriture de très grands nombres plus bas).
? zhào 1012 Signifie également 106 ou 1016 en chinois médiéval.
Signifie aussi méga.
?
(ou ?/?)
j?ng 1016 Signifie également 107, 1024 ou 1032 en chinois médiéval.
? g?i 1020 Signifie également 108, 1032 ou 1064 en chinois médiéval.
? z? 1024 Signifie également 109, 1040 ou 10128 en chinois médiéval.
? ráng 1028 Signifie également 1010, 1048 ou 10256 en chinois médiéval.
? g?u 1032 Signifie également 1011, 1056 ou 10512 en chinois médiéval.
? jiàn 1036 Signifie également 1012, 1064 ou 101024 en chinois médiéval.
? zhèng 1040 Signifie également 1013, 1072 ou 102048 en chinois médiéval.
? zài 1044 Signifie également 1014, 1080 ou 104096 en chinois médiéval.
? 1048 Signifie également 1015, 1088 ou 108192 en chinois médiéval.
 
? f?n 10-1 Signifie également déci (voir Préfixes SI plus bas).
? 10-2 Signifie également centi (voir Préfixes SI plus bas).
Également " ? ".
? 10-3 Signifie également milli (voir Préfixes SI plus bas).
Également " ? ".
? s? 10-4 Chinois médiéval.
? h? 10-5 Chinois médiéval.
? w?i 10-6 Signifie également micro (voir Préfixes SI plus bas).
? xi?n 10-7 Chinois médiéval.
? sh? 10-8 Chinois médiéval.
? chén 10-9 Chinois médiéval.
Également " ?/? " (), en RPC, ou " ? " (nài), à Taïwan (Taïwan ou Taiwan (en sinogrammes traditionnels 臺灣 et plus souvent en sinogrammes traditionnels 台灣 ; en sinogrammes simplifiés...), signifiant nano (voir Préfixes SI plus bas).
? ?i 10-10 Chinois médiéval.
? mi?o 10-11 Chinois médiéval.
? 10-12 Chinois médiéval.

Construction de nombres

2000

Écriture de très grands nombres

Préfixes du système international d'unités

Page générée en 0.123 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique