Alexei Leonov
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Alexeï Arkhipovitch Leonov
Cosmonaute
Nationalité soviétique
Naissance 30 mai 1934 (Listvyanka, Russie)
Temps total passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose...) dans l'espace 7j 33h 8s
Sélection 1er groupe militaire (TsPK-1)
Mission(s) Voskhod 2
ASTP

Alexeï Arkhipovitch Leonov (en russe : ???????? ?????????? ??????? ), né le 30 mai 1934, est un cosmonaute soviétique qui fut le premier à réaliser une sortie extravéhiculaire (Une sortie extravéhiculaire, ou activité extravéhiculaire, abrégée EVA (Extra-vehicular activity) est une activité réalisée dans l'espace –...).

Vols réalisés

Alexei Leonov (Alexeï Arkhipovitch Leonov (en russe : ???????? ?????????? ??????? ), né le 30 mai 1934, est un cosmonaute soviétique qui fut le premier à réaliser une sortie extravéhiculaire.) fut le 18e homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est...) dans l'espace (le 11e soviétique) de l'histoire de la conquête spatiale. Il réalisa 2 vols.

Voskhod 2

Ce vol le fit rentrer dans l'histoire en lui permettant de réaliser la première marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout et en ayant toujours...) dans l'espace.
Le 18 mars 1965, relié à la capsule spatiale (Une capsule spatiale est un engin spatial habité ou non, non-réutilisable. Avant le premier vol de la navette spatiale, il était le seul moyen d'envoyer des hommes dans l'espace, puis de les ramener sur terre.) Voskhod 2 par un cordon, il flotta pendant plus de 15 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte...) dans l'espace. La mission fut difficile et le retour dans la cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand navire, elle prend...) épuisant, le scaphandre (classe Berkut) s'étant dilaté. Alexei Leonov garda son sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est doté...) froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) et réussit en dépressurisant un peu son scaphandre à rentrer dans le sas pour rejoindre ensuite son coéquipier Pavel Belyayev. Enfin, le retour sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) fut une épreuve de plus pour l'équipage car la cabine ne se posa pas à l'endroit prévu et les secours mirent plusieurs heures (L'heure est une unité de mesure  :) à récupérer les deux hommes. Ces péripéties ne furent révélées que beaucoup plus tard, le secret entourant les vols spatiaux étant de rigueur en pleine guerre froide. Leonov fut surnommé le " premier marcheur de l'espace ". Il fut suivi, le 3 juin de la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), par l'américain Edward White qui réalisera la première sortie américaine, d'une durée de 20 minutes.

Apollo-Soyouz (Apollo-Soyouz (souvent abrégé en ASTP pour Apollo-Soyouz Test Project) a été en 1975 la première mission spatiale conjointe entre l'URSS et les USA après...)

Son second vol fut d'une portée historique équivalente, puisqu'il fut le commandant de bord de la mission Soyouz (Soyouz (du russe Союз, Union) désigne une famille de vaisseaux spatiaux habités soviétiques , puis russes après...) 19, qui vit la première coopération spatiale entre les États-Unis et l'Union soviétique après les années de guerre froide qui opposa les deux pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus...), notamment dans la course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) à la lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance moyenne séparant la Terre de la Lune est de...).

Accompagné du cosmonaute Valery Kubasov, Alexei Leonov pilota le Soyouz pour venir s'arrimer au vaisseau américain Apollo grâce à un système d'arrimage (L’arrimage, dans le domaine de l’astronautique, est la fixation d’une charge utile à l’intérieur ou à l’extérieur d’un...) universel mis au point (Graphie) en collaboration par les deux pays. Les équipages soviétiques (2 cosmonautes) et américains (3 astronautes) passèrent plusieurs heures ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être...) avant la séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) et le retour sur terre. La poignée de main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir et manipuler des...) de Leonov et du commandant de l'équipage d'Apollo fut une démonstration (En mathématiques, une démonstration permet d'établir une proposition à partir de propositions initiales, ou...) de la volonté des deux puissances de préserver la paix en pleine guerre froide. Aussi, cette mission restera dans l' Histoire plus comme un symbole politique que comme un exploit scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes...).

Alexei Leonov raconte…

Timbre à l'effigie d'Alexei Leonov (RDA)
Timbre à l'effigie d'Alexei Leonov (RDA)

" Je m’avançais vers l’inconnu et personne au monde (Le mot monde peut désigner :) ne pouvait me dire ce que j’allais y rencontrer. Je n’avais pas de mode d’emploi. C’était la première fois. Mais je savais que cela devait être fait [...]. Je grimpai hors de l’écoutille sans me presser et m’en extirpai délicatement. Je m’éloignai peu à peu du vaisseau [...]. C’est surtout le silence qui me frappa le plus. C’était un silence impressionnant, comme je n’en ai jamais rencontré sur Terre, si lourd et si profond que je commençai à entendre le bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.) de mon propre corps [...]. Il y avait plus d’étoiles dans le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) que je ne m’y étais attendu. Le ciel était d’un noir profond, mais en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), il brillait de la lueur du Soleil… La Terre paraissait petite, bleue, claire, si attendrissante, si esseulée. C’était notre demeure, et il fallait que je la défende comme une sainte relique. Elle était absolument ronde. Je crois que je n’ai jamais su ce que signifiait " rond " avant d’avoir vu la Terre depuis l’espace. "

Divers

  • Alexei Leonov participa, dans les années qui suivirent le vol de Voskhod 2, au programme lunaire (Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d'Arnold Schönberg.) soviétique. Longtemps resté secret, le programme N1 (l'équivalent soviétique du programme Apollo) prévoyait de faire se poser un cosmonaute vers la fin des années 1960 mais plus raisonnablement au début des années 1970. À la tête du groupe des cosmonautes affectés à cette mission, Alexei Leonov s'est entraîné au pilotage du LOK (un Soyouz modifié pour la circonstance) et du LK (la cabine lunaire destinée à se poser), train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de...) spatial que la fusée (Fusée peut faire référence à :) N1 (de la classe de la Saturne V américaine) devait propulser vers l'astre de nos nuits. Cependant, le programme ne fut pas conduit à son terme. Alexei Leonov aurait pu être le premier soviétique à poser le pied sur le sol lunaire.
  • Général de l'armée de l'Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...) (à la retraite) et héros de l'Union soviétique, Alexei Leonov est aussi un artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) peintre à l'origine de plusieurs œuvres souvent en rapport avec sa passion comme Près de la Lune.
  • Il faisait partie de l'équipage du tragique vol de Soyouz 11, mais fut remplacé quelques jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...) avant le départ par Vladislav Volkov, sa doublure, pour cause de maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) suspectée chez l'un de ses coéquipiers.
  • Le vaisseau spatial soviétique du roman de A.C. Clarke, 2010, Odyssée deux, a été baptisé Leonov par l'auteur, en hommage au cosmonaute.
  • L'astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres et qui, à la différence d’une comète, tourne autour du Soleil sur...) (5154) Leonov a été baptisé en son honneur. Un cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine météoritique, voir Cratère d'impact Pour le cratère formé à la suite d'un effondrement d'origine souterrainne (érosion, mine,...) lunaire porte également son nom.
Page générée en 0.140 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique