Laboratoire national Risø
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le Laboratoire National de Risø, au Danemark, fut fondé en 1956 (et inauguré en 1958) entre autres par le célèbre physicien nucléaire danois Niels Bohr (l'institut a failli en porter le nom) pour une utilisation pacifique de l'énergie nucléaire. C'est un peu l'équivalent du commissariat à l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) atomique français.

Risø avec les éoliennes, et le réacteur nucléaire en fond
Risø avec les éoliennes, et le réacteur nucléaire (Un réacteur nucléaire est un dispositif dans lequel une réaction en chaîne est initiée, modérée et contrôlée par l'humain — ou par la nature, comme...) en fond

Il a vu se construire un réacteur (Un réacteur peut désigner :) nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) expérimental qui a attiré autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) de lui de nombreuses autres activités scientifiques : études des vents et courants marins (pour étudier l'impact qu'aurait un relâchement de radioactivité) puis ensuite l'étude de l'énergie éolienne (L'énergie éolienne est l'énergie du vent et plus spécifiquement, l'énergie tirée du vent au moyen d'un dispositif aérogénérateur ad hoc comme une éolienne ou un moulin à vent. L'énergie...), et d'autres formes d'énergies et de recherches scientifiques appliquées.

Situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le...) géographique

L'institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques....) Risø est situé sur une petite presqu'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a...) au bord du fjord de Roskilde, à quelques minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le...) au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de Roskilde, ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent...) danoise à une soixantaine de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la...) de Copenhague sur l'île du Sjælland. Il occupe plus de 260 hectares de terrain, et reprit le nom d'une ancienne ferme sur le même site.

Histoire

Les origines

Dès décembre 1955, peu après le discours du président des USA Eisenhower aux Nations unies en décembre 1953, le parlement danois avait décidé de la création d'une commission à l'énergie atomique, composée de scientifiques, de représentants industriels et commerciaux divers, mais sans représentant gouvernemental. C'est le ministre des finances danois Viggo Kampmann qui lança l'initiative. Parmi les motivations, la vision que la modernisation du Danemark se ferait par l'industrialisation, et le manque de sources d'énergie (peu de ressources fossiles) tinrent une place importante. Un groupe de prospection d'applications nucléaires industrielles civiles fut nommé en février 1954 et composé de trois professeurs en physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) (Niels Bohr, J.C. Jacobsen, Thorkild Bjerge) et d'un consultant (Haldor Topsøe).

L'équivalent (estimation 1995) de plus de 200 millions d'euros ont été alloués de 1956 à 1963 pour l'embauche du personnel et l'édification du site. Hans Henrik Koch joua un rôle central dans l'administration de Risø à ses débuts. Plusieurs départements de recherche furent lancés : chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle...), physique, électronique, agronomie, physique sanitaire et ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou...) des réacteurs. Le Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans la graphie française d'avant 1850, Grønland en danois (« terre verte »), Kalaallit Nunaat en groenlandais) est une...) fut la source principale d'uranium (L'uranium est un élément chimique de symbole U et de numéro atomique 92. C'est un élément naturel assez fréquent : plus abondant que l'argent, autant que le molybdène ou l'arsenic,...).

Vers l'abandon du nucléaire

Dès 1960, des voix s'élèvent à propos des sommes importantes allouées pour Risø, surtout en comparaison avec les autres institutions de recherche danoises. Les partenaires industriels se font plus sceptiques, surtout parmi les acteurs du secteur énergétique qui voient dans Risø le risque de perdre de leur influence. En février 1963, quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) après la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...) de Niels Bohr (Niels Henrik David Bohr (7 octobre 1885 à Copenhague, Danemark - 18 novembre 1962 à Copenhague) est un physicien danois. Il est surtout connu pour son...), il fut décidé par une association officielle danoise (Danske Elværkers Forening, ou DEF en danois) que la construction d'une centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, dont une partie est transformée en électricité (entre 30 % et 40 % en fonction de...) au Danemark n'était plus à l'ordre du jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...), principalement à cause de l'investissement nécessaire par rapport à l'énergie fossile (L'énergie fossile désigne l'énergie que l'on produit à partir de roches issues de la fossilisation des êtres vivants : pétrole, gaz naturel et houille. Elles sont présentes en...). Dès lors, Risø devrait se tourner vers la recherche et développement industrielle.

Par exemple, le département d'électronique se tourna vers la recherche en interfaces homme-machine et les sciences cognitives, notamment pour les salles de contrôles. Le réacteur nucléaire se mis à collaborer avec le milieu hospitalier, à des fins de stérilisation des outils médicaux. La recherche en physique nucléaire (La physique nucléaire est la description et l'étude du principal constituant de l'atome : le noyau atomique. On peut distinguer :) fondamentale (En musique, le mot fondamentale peut renvoyer à plusieurs sens.) continua néanmoins.

Le choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides, les navires ont d'autres...) de 1973 réamorça temporairement l'idée d'introduction de l'énergie nucléaire au Danemark.

Un nouveau souffle

Dès 1975, des expériences sur les éoliennes furent menées, supportées par un intérêt croissant dans les énergies renouvelables, et complétées en 1978 par le développement de la météorologie (La météorologie a pour objet l'étude des phénomènes atmosphériques tels que les nuages, les précipitations ou le vent dans...). Cela fut un nouveau souffle pour Risø, de même que le démarrage des recherches en biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de...) moléculaire.

En 1985, cette orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;) fut confortée par la décision des politiques de supprimer l'énergie nucléaire des plans de développement danois. L'arrêt des installations nucléaires à Risø commença en 2000, et en septembre 2003, la responsabilité de ces équipements fut transférée à un nouveau groupe de démantèlement (Dansk Dekommissionering).

Actualité

Après l'arrêt du réacteur expérimental, les recherches du laboratoire ne concernent donc désormais presque plus le nucléaire (sauf des projets en rapport avec les tokamaks), et sont maintenant orientées vers l'énergie éolienne (Une éolienne est un dispositif qui utilise la force motrice du vent. Cette force peut être utilisée mécaniquement (dans le cas d'une éolienne de pompage), ou produire de...) (qui font sa réputation), les piles à combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se combiner à l'oxygène (qui sert de comburant) dans une réaction...), mais aussi les facteurs humains, les polymères, l'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.), etc.

Le directeur actuel s'appelle Jørgen Mads Clausen. Le centre regroupe actuellement environ 700 employés (2004), divisés en plusieurs départements :

  • Polymères
  • Matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.)
  • Radiations
  • Optique et plasma ( En physique, le plasma décrit un état de la matière constitué de particules chargées (d'ions et d'électrons). Le plasma quark-gluon est un plasma qui...)
  • Plantes
  • Analyse des systèmes
  • Énergie éolienne
Page générée en 0.142 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique