Amarok (logiciel) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Logo d'Amarok Amarok
Le lecteur de musique Amarok affiche l'article de Wikipédia du compositeur du morceau en cours dans la langue de l'utilisateur
Développeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise des...) L'équipe d'Amarok (Amarok est un lecteur audio libre pour les systèmes basés sur Unix et X11. Il s'appuie sur les...)
Dernière version 1.4.8 (le 20 décembre 2007)
Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) Systèmes Unix (UNIX (marque déposée officiellement comme UNIX, parfois aussi écrit comme Unix avec...)
Type Lecteur audio
Licence GPL (logiciel libre)
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une...) amarok.kde (KDE est un projet de logiciel libre historiquement centré autour d'un environnement de bureau...).org

Amarok est un lecteur audio libre pour les systèmes basés sur Unix et X11. Il s'appuie sur les bibliothèques de l'environnement de bureau KDE, mais peut fonctionner sous n'importe quel environnement de bureau.

Il n'existe pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas...) que sur les systèmes basés sur UNIX (GNU/Linux, FreeBSD (FreeBSD est un système d'exploitation UNIX libre. Le nom vient de l'association d'une part de...), ...) mais un portage pour Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées...)[1] et MacOS[2] est en préparation.

Amarok, est souvent considéré comme étant le meilleur lecteur audio sous UNIX et même toutes plateformes confondues.[3]

Historique

Ce logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements...) tire son nom de l'album Amarok du compositeur anglais Mike Oldfield, Amarok voulant dire loup en Inuit.

Jusqu’à la version 1.4.0, son nom était typographié " amaroK ", afin de mettre en valeur le K de KDE, qui caractérise la majorité des programmes utilisant l'environnement KDE (KOffice, Konqueror (Konqueror est un navigateur web et un gestionnaire de fichiers libre de l'environnement de bureau...), Konsole...). C'est pour la version 1.4.1 que les auteurs ont décidé de faire passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques...) la majuscule sur la première lettre.

Fonctionnalités

Ses principales fonctionnalités sont :

  • Fonctionnalités de lecture
    • Gestion avancée des listes de lectures (playlists)
  • Intégration de logiciels
    • Possibilité d'ajouter des fonctionnalités grâce des scripts[4]
    • Possibilité de réorganiser le contenu des répertoires pour classer les fichiers
    • Intègre un explorateur de fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce,...)
    • Advanced Tag Features : permet de conserver les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle...) d'une chanson même si celle-ci est renommée/déplacée
    • Intégration de K3b pour la gravure de CD
    • support de plusieurs frameworks en sortie dont GStreamer (GStreamer est une bibliothèque logicielle de gestion globale du son et de l'image (appelée aussi...), Xine-lib, Media Application Server (MAS), Network-Integrated Multimedia Middleware (En informatique, un intergiciel (en anglais middleware) est un logiciel servant d'intermédiaire de...) (NMM) et aRts, et plus prochainement pour KDE4 de Phonon (En physique de la matière condensée, un phonon (du grec ancien...)
  • Interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein...)
    • Interaction avec des logiciels externes
      • Possibilité d'utiliser les bases de données SQLite, MySQL ou PostgreSQL
    • Interaction avec du matériel
      • Support de l'iPod
      • Possibilité de configuration manuelle d'un appareil non reconnu (Lecteur format clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible...) USB générique)
    • Gestion des raccourcis globaux
  • Fonctionnalités esthétiques
    • Fondu enchaîné (crossfading)
  • Interaction avec des Web services
    • Utilisation de MusicBrainz pour compléter les tags ID3 des chansons
    • Récupération des paroles des chansons
    • Récupération des couvertures d'albums sur le site Amazon.com
    • Intégration dans Amarok d'un onglet Wiki récupérant sur Wikipédia (Wikipédia (prononcé /wi.ki.pe.dja/) est une encyclopédie, multilingue, universelle,...) les articles sur l'album, l'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités...) ou la chanson en cours d'écoute (Sur un voilier, une écoute est un cordage servant à régler l'angle de la voile par rapport à...)
    • Gestion intégrée et support des flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments...) radio de Last.fm
    • Intégration du site de vente de musiques sans DRM Magnatune
    • Permet l'abonnement aux flux RSS pour la baladodiffusion

Amarok et Last.fm

Amarok supporte presque intégralement Last.fm.

Il permet d'envoyer à last.fm la liste des morceaux que l'on écoute ; et depuis la version 1.4.1, d'écouter des flux last.fm en disposant de toutes les informations délivrées ordinairement par le lecteur last.fm : nom de l'artiste, de l'album, du morceau, pochette de l'album...

On peut également utiliser, comme avec le lecteur last.fm, des boutons " J'adore ! ", " Ignorer " et " Bannir ".

Depuis la version 1.4.5, il est possible d'associer à une chanson un nuage (Un nuage est une grande quantité de gouttelettes d’eau (ou de cristaux de glace) en...) de libellés (tags en anglais), et un script d'Amarok permet de charger les libellés de last.fm pour une ou plusieurs chansons.

Amarok 1.4 beta1 sous Mandriva
Amarok 1.4 beta1 sous Mandriva (Mandriva (anciennement Mandrakesoft) est une société française éditrice de la distribution...)

Notes et références

  1. 2.0 Development (Development est une revue scientifique bimensuelle à comité de lecture couvrant tous les...) HowTo(Windows) - Amarok Wiki
  2. On OS X - Amarok Wiki
  3. Amarok 2.0 Jingle Contest | Amarok
  4. Scripts - Amarok Wiki
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.047 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique