Bytecode Java
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Langages à objets
C++ - C# - D
Delphi - Eiffel - Groovy
Java - Lisaac - Python - Ruby
Simula - Smalltalk
Visual Basic - WLangage
Langages impératifs
APL - ASP - Assembleur
BASIC (En programmation, BASIC est un acronyme pour Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code. qui désigne une famille de langages de programmations de haut niveau.) - C - Cobol (COBOL est un langage de programmation de troisième génération créé en 1959 (officiellement le 18 Septembre 1959). Son nom est l'acronyme de COmmon Business...) - Natural (Natural est un langage de programmation semi-compilé, édité par la société allemande Software AG.)
Forth - Fortran - Limbo
Logo - Pascal - Perl - PHP (PHP (sigle de PHP: Hypertext Preprocessor), est un langage de scripts libre principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais...)
Langages fonctionnels
Haskell - ML/OCaml
Lisp/Common Lisp
Scheme - XSLT
Langages déclaratifs
Clips - Prolog
Langages concurrents
Ada 95 - Erlang
Voir aussi
Conception - Codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.)
Tests - Optimisations

Le bytecode Java (Le bytecode Java est le résultat de la compilation d'un programme dont le code source est en Java par le compilateur Java. Ce bytecode peut être exécuté sous de nombreux systèmes...) est le résultat de la compilation d'un programme dont le code source (Le code source (ou les sources voire le source) est un ensemble d'instructions écrites dans un langage de programmation informatique de haut niveau, compréhensible par un être humain entraîné, permettant d'obtenir...) est en Java par le compilateur Java. Ce bytecode peut être exécuté sous de nombreux systèmes d'exploitation par l'interpréteur (En informatique, un interprète (parfois appelé, à tort, « interpréteur » par mauvaise traduction de l'anglais) est un outil ayant pour tâche d'analyser, de...) Java ou la machine virtuelle (Le sens originel de machine virtuelle (ou Virtual Machine (VM) en anglais) est la création de plusieurs environnements d'exécution sur un seul ordinateur, dont chacun émule l'ordinateur...) Java.

Le bytecode est un code binaire, ce qui permet un traitement plus rapide que le code source Java, et qui rassemble (compile) tous les codes dispersés dans différents fichiers lors de l'écriture du programme.

Du bytecode sans Java

La machine virtuelle Java fonctionne à l'identique sur plusieurs architectures (Architectures est une série documentaire proposée par Frédéric Campain et Richard Copans, diffusé sur Arte depuis 1995.) physiques d'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des données sous forme...). Elle n'est pas spécifique au langage Java et de nombreux développeurs l'utilisent pour faire tourner des programmes écrits dans bien d'autres langages que Java (Groovy, Rhino, Python, Ruby (Ruby est un langage de programmation libre. Il est interprété, orienté objet, et multi-paradigme.), Tcl, ...). Dans ce cas un compilateur spécifique traduit les fichiers sources rédigés dans un de ces langages et produit un fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : ...) .class (CLASS (CLS) est un célèbre groupe de l'underground informatique. CLASS a cessé son activité le 8 janvier 2004 et en a profité pour réaliser une "endtro"....) qui pourra être exécuté dans une machine virtuelle Java (JVM). Il est possible de créer une application dont des morceaux sont écrits dans plusieurs de ces langages. On peut aussi créer une classe Python qui hérite d'une classe Java. Ou l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un...).

Assembleurs de bytecode

Les fichiers binaires de classes Java (les .class) peuvent aussi être générés au moyen d'assembleurs de bytecode, qui permettent de contourner certains aspects du langage Java. Par exemple, alors que les appels de méthode sont résolus dynamiquement par le compilateur (à certaines exceptions près, comme les méthodes privées) il est possible, à l'aide d'un assembleur de bytecode, de lier statiquement les appels de fonctions, comme à l'aide des opérateurs de qualification de Simula (Qua) ou du C++ ('::).

  • Jasmin (Le mot jasmin désigne les plantes dicotylédones appartenant au genre Jasminum.) (langage)
  • Oolong (langage)
Page générée en 0.055 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique