Ambaville bâtard
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Comment lire une taxobox
Ambaville bâtard
Les minuscules fleurs sommitales de Phylica nitida
Les minuscules fleurs sommitales
de Phylica nitida
Classification classique
Règne Plantae
Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est...) Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Rhamnales
Famille Rhamnaceae
Genre Phylica
Nom binominal
Phylica nitida
Lam., 1793
Classification phylogénétique
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Rosales
Famille Rhamnaceae
Parcourez la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences...) sur Wikipédia :
   
Portail:Biologie
   
Portail:zoologie
   
Portail:microbiologie
   
Portail:Conservation de la nature
   
Portail:Botanique
   
Portail:Agropédia
   
Portail:Plantes utiles
   
Portail:Hortipédia

L'ambaville bâtard (L'ambaville bâtard (Phylica nitida) est un arbuste de la famille des Rhamnaceae, endémique des Mascareignes, présent en altitude à la Réunion et à Maurice.) (Phylica nitida) est un arbuste de la famille des Rhamnaceae, endémique des Mascareignes (Les Mascareignes sont trois îles du sud-ouest de l'océan Indien situées au large de la côte est de Madagascar. Deux États exercent leur souveraineté sur cet archipel...), présent en altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) à la Réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située dans l'archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l'est de Madagascar...) et à Maurice.

Buisson d'ambaville bâtard caractéristique des fourrés éricoïdes de montagne
Buisson d'ambaville (L'ambaville ou ambaville bleu (Hubertia ambavilla) est une espèce arbustive de la famille des Asteracées endémique de la Réunion.) bâtard caractéristique des fourrés éricoïdes de montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la surface d'astres de type tellurique (planète tellurique, satellites comme la Lune), et faisant...)

C'est l'une des plantes ligneuses constitutives à la Réunion des maquis montagnards appelés branles ou fourrés éricoïdes présents en altitude . L'arbuste peut atteindre au maximum 3 m de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.). Il y est connu sous divers autres noms vernaculaires comme feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des plantes au niveau des nœuds. À l'aisselle de la feuille se...) dure ou ambaville blanc (L'ambaville blanc ou ambaville blanche (Hubertia tomentosa) est une espèce de la famille des Asteracées proche de l'ambaville (Hubertia ambavilla) dont elle diffère notamment par des feuilles duveteuses qui lui donnent...), mais ce dernier nom prête à confusion car c'est aussi et d'abord celui de l'arbuste de la famille des Astéracées, Hubertia tomentosa.

A l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit aussi « îlien ».) Maurice, l'espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept flou dont il existe...) Phylica nitida fait partie de la végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui poussent sur une surface donnée de sol, ou dans un milieu aquatique. On parle aussi de "couverture...) des landes sur sols superficiels latéritiques de moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de...) altitude. On l'appelle vulgairement bruyère (Les bruyères représentent plus de 800 espèces de plantes dicotylédones dans la famille des Éricacées qui inclut aussi les...) collectivement avec d'autres espèces.

On a longtemps considéré les Phylica de l'île Amsterdam comme faisant également partie de l'espèce Phylica nitida. Il semble aujourd'hui qu'il soit plus juste de les rattacher à l'espèce Phylica arborea.

Informations complémentaires

  • Endémisme dans les Mascareignes.
Page générée en 0.032 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique