Nanofiltration
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La nanofiltration, tout comme l'osmose inverse, l'ultrafiltration et la microfiltration est un procédé de séparation effectué par l'application d'une pression qui en est la force motrice.

La nanofiltration est effectuée sur une membrane semiperméable.

Elle a été surtout utilisée dans l'adoucissement de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) (enlèvement des ions bivalents, en l'occurrence le calcium et le magnésium responsables de la dureté). Actuellement, c'est un procédé de choix pour le traitement des eaux de surfaces (eaux de lacs et rivières) et des eaux saumâtres (eaux de qualité intermédiaire entre une eau de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) et l'eau de mer (L'eau de mer est l'eau salée des mers et des océans de la Terre.) du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de la salinité).

La nanofiltration (La nanofiltration, tout comme l'osmose inverse, l'ultrafiltration et la microfiltration est un procédé de séparation effectué par l'application d'une pression qui en...) se caractérise par :

  • la taille des particules ciblées (1 à 10 nm) ;
  • la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) d'opération : 40 à 250 psi (Pour les articles homonymes, voir Psi et Psy.) (soit 3 à 15-20 bars).
Page générée en 0.028 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique