Boussole fluxgate
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le principe d'un magnétomètre fluxgate est de mesurer la projection du champ magnétique terrestre sur un axe, grâce à un matériau magnétique présentant une "saturation". On ajoute à la composante mesurée du champ magnétique terrestre, un champ magnétique (En physique, le champ magnétique (ou induction magnétique, ou densité de flux magnétique) est une grandeur caractérisée par la donnée d'une intensité et...) alternatif, créé par un courant sinusoïdal qui parcourt une bobine (un solénoïde). Le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) terrestre se comporte un peu comme si on superposait au courant sinusoïdal un courant continu (Le courant continu est un courant électrique indépendant du temps ou, par extension, un courant périodique dont la composante continue est d'importance primordiale). Il y a donc un déséquilibre entre le passage à la saturation lorsque le champ terrestre "aide" le champ excitateur, et le passage inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y = y·x = 1, si 1 désigne...) où le champ terrestre "contrarie" le champ excitateur. Ce déséquilibre est mesuré, par une méthode électronique, et donne une mesure de la valeur de la projection (La projection cartographique est un ensemble de techniques permettant de représenter la surface de la Terre dans son ensemble ou en partie sur la surface plane d'une carte.) du champ terrestre.

Pour avoir la direction (azimut) du champ terrestre, il convient d'avoir deux dispositifs fluxgate dont les axes sont orientés à 90° l'un de l'autre. On mesure ainsi les projections du champ terrestre sur deux axes perpendiculaires, et un simple calcul de trigonométrie (La trigonométrie (du grec τρίγωνος / trígonos, « triangulaire », et μέτρον / métron,...) (un "arctangente") permet de calculer l'azimut (L’azimut est l'angle horizontal entre la direction d'un objet et une direction de référence.). L'avantage par rapport à un compas magnétique classique est que l'on s'affranchit de l'inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un autre. Il décrit l'angle entre le plan de l'orbite et le plan de référence (généralement le plan de...) du champ magnétique par rapport à la verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.). C'est aussi très précis et insensible aux accélérations crées par les mouvements d'un bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer, dirigé ou non par ses occupants. Il répond aux besoins du transport maritime ou fluvial, et permet diverses activités telles...). Pour un pilote automatique (Un pilote automatique (souvent abrégé PA) est un système permettant de maintenir un véhicule sur une trajectoire et avec une vitesse préétablies.), c'est donc l'idéal (En mathématiques, un idéal est une structure algébrique définie dans un anneau. Les idéaux généralisent de façon féconde...).

Page générée en 0.049 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique