Les saisons exotiques des planètes du Système Solaire
Publié par Michel le 06/05/2005 à 00:08

Uranus

Uranus possède une orbite relativement circulaire, ainsi la planète reste à peu près à égale distance du Soleil tout au long de sa longue année. Cependant son axe de rotation est incliné de 98 degrés ! Ceci provoque des saisons qui durent 21 années terrestres et une météo certainement peu commune, bien qu'une seule chose soit certaine: il y fait toujours froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.).

Pendant presque un quart de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique, c'est-à-dire sous une...) (égale à 84 années de la Terre), le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est...) brille directement au-dessus d'un des deux pôles, laissant l'autre moitié de la planète plongée dans un long et sombre hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.). Les régions polaires d'Uranus reçoivent ainsi plus d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) du Soleil que les régions équatoriales. Uranus est cependant plus chaude à l'équateur qu'aux pôles sans que l'on sache exactement expliquer le phénomène.

Uranus a une atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) très épaisse composée principalement d'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.), d'hélium (L'hélium est un gaz noble ou gaz rare, pratiquement inerte. De numéro atomique 2, il ouvre la série des gaz nobles dans le tableau périodique des éléments. Son point...) et d'hydrocarbures. L'absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par exemple, un atome qui fait une...) de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à...) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) par le méthane (Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la famille des alcanes. C'est un gaz que l'on trouve à l'état naturel et qui...) dans l'atmosphère supérieure donne à la planète sa couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) bleuâtre. Les premières observations visuelles depuis la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...) montraient des ceintures de nuages ressemblant à celles de Jupiter, mais quand Voyager 2 a survolé la planète en 1986, peu de particularités sont apparues à sa surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est...). Des clichés plus récents du télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité ainsi que la taille apparente...) Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour...) laissent apparaître des bandes plus prononcées. Ces phénomènes pourraient être saisonniers.

L'hémisphère Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) d'Uranus sort en ce moment de l'emprise de son très long hiver. Tandis que la lumière du Soleil atteint certaines latitudes pour la première fois depuis des années, elle réchauffe l'atmosphère et déclenche de gigantesques tempêtes de printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et suivant...) d'une taille comparable à celle de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique par l'océan Atlantique....) du nord avec des températures de 180°C en dessous de zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans l’écriture des nombres en notation...). En 2007, le Soleil brillera directement au-dessus de l'équateur d'Uranus, ce qui autorisera une distribution plus uniforme de la lumière et permettra l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la...) de toutes les latitudes de la planète.


Atmosphère d'Uranus

Neptune

Neptune a une inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un autre. Il décrit l'angle entre le plan de l'orbite et le plan de référence (généralement le plan de l'écliptique, c'est-à-dire le plan...) axiale de 28.5 degrés, qui n'est pas trop différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application...) de celle de la Terre. Mais ce géant gazeux n'éprouve que de faibles variations saisonnières appréciables, bien que ses saisons durent plus de 40 ans !

Comme Saturne, Neptune connaît actuellement une saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le...) hivernale, d'où la planète n'émergera que dans quelques 20 ans. L'accumulation des nuages dans son atmosphère fait que la planète réfléchit une grande part de la lumière du Soleil qu'elle reçoit.


Tempêtes sur neptune
Page générée en 0.058 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique