La surveillance des volcans

Publié par Publication le 15/05/2006 à 23:36
Prévenir les éruptions volcaniques est un enjeu majeur, tant par les dommages humains et économiques que peuvent causer les éruptions. Ce dossier nous est proposé par Eric REITER, il fait le point sur les différentes méthodes techniques et scientifiques de détection de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) des volcans, les outils utilisés et les paramètres mesurés afin de prévenir les éruptions.

Introduction

Depuis plus d'un siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...) et demi, les scientifiques surveillent les volcans. En effet, le premier observatoire volcanologique a été installé en 1841 sur le Vésuve (Le mont Vésuve (monte Vesuvio en italien, Vesuvius mons en latin) est un volcan italien d'une...). Le but de ces observatoires est de mieux comprendre le fonctionnement des volcans et de prévoir les éruptions afin de limiter les effets de l'activité volcanique sur les personnes et les biens.

Cependant, cette surveillance a réellement pris son essor à la fin du XXème siècle seulement après trois éruptions catastrophiques qui ont marqué les esprits:
- Le Mont Saint Helens (Le mont Saint Helens est un stratovolcan actif situé dans le comté de Skamania dans...) en mai 1980 qui fit peu de victimes grâce à une bonne surveillance. Cette éruption engendra cependant de grosses pertes économiques.
- Le Nevado del Ruiz en 1985 dont les lahars tuèrent plusieurs milliers de personnes
- Le Pinatubo (Le Pinatubo est un stratovolcan actif situé dans l'ouest de l'île de Luçon aux...) en 1991

Ces trois éruptions ont mis en évidence l'importance de la surveillance des volcans. En effet, celle-ci fut efficace pour le Saint Helens et le Pinatubo pour lesquelles le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de victimes fut limité. Elle était, par contre, absente en Colombie avec les conséquences que l'on sait.

Cette surveillance est basée sur l'étude de phénomènes physiques et chimiques perceptibles en surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) et qui ont pour origine la montée du magma et des gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) à travers la croûte terrestre (La croûte terrestre est la partie superficielle et solide du matériau dont est faite la Terre....) et l'édifice volcanique. Son essor lors des quinze dernières années a été favorisé par les développements technologiques.


Une station de surveillance volcanique au pied du Yasur (Vanuatu).
De gauche à droite: un pluviomètre (Le pluviomètre est un instrument météorologique destiné à mesurer la...), un sismographe et une sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des...) thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de...).
Un panneau solaire (Un panneau solaire ou capteur solaire est un dispositif destiné à récupérer une partie du...) fournit l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) (© JM Bardintzeff)

Après avoir vu le principe général des appareils employés, nous verrons ici les principales méthodes de surveillance des volcans.
Page générée en 0.082 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique