Abbaye Saint-Georges de Boscherville - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Autres photos

Abbatiale Saint Georges de Boscherville.jpg Exterieur Saint Georges Boscherville.jpg Exterieur jardins Saint Georges Boscherville.jpg

Abbatiale Saint-Georges de Boscherville, vue de l'extérieur

Coeur Abbatiale Saint Georges Boscherville.jpg Orgue Abbatiale Saint Georges Boscherville.jpg Vue Exterieure2 Saint Georges Boscherville.jpg

Chœur de l'abbatiale, orgues et vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) extérieure de l'abbatiale depuis les jardins

Listes des abbés

1- Louis 1er, 1114 – † 10 octobre 1157 en odeur de sainteté, ancien moine de Saint-Évroult.

2- Victor, 1157 – 1211, ancien moine de Saint-Victor-en-Caux.

3- Richard 1er, 1211 – 1224…

4- Geoffroy, …1228 – 1236.

5- Jean 1er, 1236 – 1244.

6- Richard II, 1244 – 1270.

7- Robert, 16 août 1270 – 1282…

8- Richard III, …1289 – 1292…

9- Pierre 1er, …1297 – † 12 mai 1305.

10- Jean II, 1305 – † 10 décembre 1324.

11- Pierre II Sesselière ou Pierre Jean, 1324 – † 9 novembre 1345.

12- Raoul, … 1355 – † 18 mai 1369.

13- Richard IV des Champs, 1369 – † 9 octobre 1393.

14- Guillaume, dit Étienne, 29 novembre 1393 – † 12 août 1417, ancien moine de Fécamp, docteur en décrets.

15- Jean III l’Abbé, 11 novembre 1417 – résigne en 1444 à l’âge de 78 ans, ancien prieur du Mont-aux-Malades près Rouen.

16- Philippe Auvré, 6 janvier 1444 – † 24 octobre 1465, d’abord aumônier de céans.

17- Thierry Davy (Davy (titre original : Davy) est un roman de Edgar Pangborn publié en 1964.), 3 octobre 1465 – résigne en 1494, ancien moine de Jumièges, licencié en décrets, mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...) le 8 août 1495.

Abbés commendataires :

18- Antoine Bohier, octobre 1494 – transféré en 1505 à Fécamp, ancien profès de Fécamp, puis abbé de St-Georges de Boscherville (1494-1505), aussi abbé de St-Ouën de Rouen (1491-1515) et d’Issoire (1499), Président du Parlement de Normandie, créé cardinal le 1er avril 1517, archevêque de Bourges de novembre 1514 à sa mort le 27 novembre 1519 à Blois vers l’âge de 59 ans.

19- Antoine Le Roux, 1506 – † 22 décembre 1535, ancien abbé de Fécamp en 1505 (abbé régulier)

20- Jacques Hamelin, 1536 – † 1539.

21- Jean de Gagny, 1540 – 1549, conseiller et aumônier du roi François Ier, chancelier de l’église de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la...).

22- Jean de Guyencourt, 28 février 1550 – † 24 juin 1553, docteur en théologie, membre de l’Ordre des frères prêcheurs, aussi abbé de Moreilles.

23- Louis de Brézé, 1554 – résigne en 1555, évêque de Meaux (septembre 1553), aussi abbé de Pontlevoy, Igny (1556) et Saint-Faron de Meaux (1557), mort à Paris le 15 septembre 1589.

24- Hippolyte d'Este, 1556 – † 2 décembre 1572 à Rome à l’âge de 63 ans, fils du duc de Ferrare Alphonse 1er et de Lucrèce Borgia, créé cardinal le 20 décembre 1538 et appelé « le cardinal de Ferrare », successivement évêque ou archevêque de Milan (Milan (en italien Milano, du latin Mediolanum, en lombard Milàn) se situe dans le nord de l'Italie. Capitale de la région de Lombardie, au centre de la plaine du Pô, la ville compte 1 816 495 d'habitants, et forme la plus...) (1519), Lyon (1539), Autun (1546), Narbonne (1550), Auch (1551) et Saint-Jean-de-Maurienne, aussi abbé de Jumièges (1539), Chaalis (1541), Fontfroide (1548), Lyre (1549), Flavigny (1551-55), Boulbonne (1551), Pontigny (1560), Ainay et Prémontré (1562).

25- Louis d’Este, 1572 – † 30 décembre 1586 à Montegiordano à l’âge de 48 ans, neveu du précédent, évêque de Ferrare (1er mai 1550) et archevêque d'Auch (1563), créé cardinal le 26 février 1561, gouverneur de Tivoli (1572), protecteur de la France auprès du Saint-Siège (23 février 1573), aussi abbé de Lyre (1562), Pontigny (1572-77), Chaalis, Saint-Évroult, Hautvillers, Boulbonne et Saint-Quentin de Beauvais (1572).

26- Charles de Balsac, …1591 – † 9 novembre 1625 en son abbaye (Une abbaye (du latin abbatia) est un monastère ou un couvent catholique placé sous la direction d'un abbé (ou d'une abbesse; dérivé de...) de Chézy, évêque de Noyon à partir de 1596, trésorier de la Sainte-Chapelle (La Sainte-Chapelle est une chapelle qui fut édifiée sur l’île de la Cité, à Paris, à la demande de Saint Louis afin d’abriter la Sainte Couronne, un morceau de la...) de Paris, doyen de l’église cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le siège de l'évêque (la cathèdre) ayant en charge un diocèse. Toutefois, il existe...) de Tours, aussi abbé de Chézy-sur-Marne (1621).

27- Louis-François de Bassompierre *, mai 1626 – † 1er juillet 1676 à Paris à l’âge de 66 ans, aussi abbé de Chézy-sur-Marne (1626-47) et Foix (1658), évêque de Saintes depuis 1647.

28- Louis d'Epinay de Saint-Luc, septembre 1677 – † 7 octobre 1684, aumônier du Roi.

29- Henri-Charles du Cambout de Coislin, 1684 – † 28 novembre 1732 à Paris à l’âge de 68 ans, évêque de Metz (25 juin 1697), créé commandeur de l’ordre du Saint-Esprit (1er mars 1701), devenu duc de Coislin et pair de France à la mort de son frère unique (1710), membre de l’Académie française (10 septembre 1710).

30- Henri-Marie-Bernardin de Rosset de Rocozel de Fleury, 1732 – résigne en 1738, petit-neveu du fameux cardinal Fleury, chanoine de N-D. de Paris (1733), docteur en théologie (1740), archevêque de Tours (27 décembre 1750), puis de Cambrai (24 septembre 1774), aussi abbé de Royaumont (1734), Rebais (1738) et Jouy (1760-76), mort le 22 janvier 1781 à Cambrai à l’âge de 63 ans.

31- François, duc de Fitz-James, septembre 1738 – † 19 juillet 1764 à Paris à l’âge de 55 ans, évêque de Soissons (31 décembre 1738), premier aumônier du Roi (1742-48), aussi abbé de Saint-Victor de Paris (1728) et de Valséry (1739).

De 1765 à 1770, l’abbaye demeura en économat.

32- Gaspard Brunet de Tressemannes, 1771 – 1776.

33- Claude du Cheylar, 1781 – 1790.

Page générée en 0.092 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique