Acier
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Soudabilité des aciers

La soudabilité des aciers est inversement proportionnelle à la teneur en carbone. Toutes les nuances d’acier n’ont pas la même aptitude au soudage et affichent des degrés de soudabilité différents (voir l’article sur le soudage). Certains aciers sont d’ailleurs intrinsèquement non soudables. Pour qu’un acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du soudage de l’acier) et de la...) soit soudable il est primordial que les aciéristes se préoccupent de la soudabilité des aciers qu'ils produisent dès l’élaboration dans le souci d’optimiser la mise en œuvre ultérieure. À titre d’exemple, on signalera que le code ASME (American Society of Mechanical Engineer), dans son volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) spécifique à la construction d’équipements sous pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.), exige que l’attestation de conformité d’un acier utilisé ne serait-ce que comme pièce provisoire soudée à titre temporaire sur un ouvrage soumis au dit code mentionne sans ambiguïté la qualité d’« acier soudable ».

Symbolique et expression

  • L’acier est le 7e niveau dans la progression de la sarbacane sportive ;
  • selon certaines sources, l’acier peut désigner le 11e anniversaire de mariage ;
  • le terme « acier » sert à caractériser ce qui est solide, par exemple un moral d’acier ;
  • le « poumon d’acier » désigne un ancien modèle de respirateur artificiel (respirateur à pression négative).
  • Le gris acier est une couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s)...) gris neutre reproduisant la couleur de l’alliage.
  • La couleur acier, en héraldique, désigne le gris.

Ce qui influence le coût de production de l'acier

Sept facteurs au moins déterminent le coût de production d’un acier :

  1. La composition de l’acier selon sa teneur en éléments nobles (chrome, nickel (Le nickel est un élément chimique, de symbole Ni et de numéro atomique 28.), manganèse, cobalt…) et le niveau de pureté chimique (basse teneur en soufre (Le soufre est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole S et de numéro atomique 16.), phosphore (Le phosphore est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole P et de numéro atomique 15.), éléments à bas point (Graphie) de fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance...) comme le plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.), l’arsenic, l’étain, le zinc…),
  2. Les exigences particulières liées à la règlementation (Directives, décrets, loi…) et les spécifications techniques des donneurs d’ordres,
  3. Les choix d’option(s) proposée(s) par des normes ou des standards internationaux comme ; par exemple des aptitudes au pliage, à l’emboutissage, à l’usinage ; et qui ont un coût,
  4. Les exigences dimensionnelles (tolérance de planéité, classe d’épaisseur…). Attention, chez les aciéristes la densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de référence est l'eau pure...) de l’acier n’est pas une constante ! Par exemple, dans le cas de l’acier de construction, elle n’est pas égale à 7,85. Les aciéristes considèrent une densité de facturation différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une...) de la densité physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et...) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) simplement pour tenir compte du fait que le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est...) réel livré (pesé) est toujours supérieur au poids théorique (calculé) du produit commandé,
  5. Les examens et essais effectués sur échantillons prélevés sur coulée ou directement sur produit ainsi que le mode de réception du produit. Il existe 3 principaux modes de réception classés ci-après dans l’ordre de coût croissant :
    • par le vendeur (la réception du produit est donc effectuée par la première partie),
    • par l’acheteur (la réception du produit est effectuée par la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité...) partie), et
    • par une entité administrative extérieure (compagnie d’assurance, ministère, association…) autre que le vendeur ou l’acheteur (la réception du produit est effectuée par ce que l’on appelle une tierce partie).
  6. Les exigences internes requises par les procédés de fabrication de l’utilisateur (planéité, limitations de teneurs en éléments chimiques, marquage), et
  7. La loi de l’offre et de la demande qui conditionne bien sûr le prix du marché.

L’impact des 6 premières exigences peut avoir une incidence de quelques dizaines d’euros la tonne ( La tonne représente différentes unités de mesure ; Une tonne est un grand et large tonneau ; Une tonne-pompe est un fourgon d'incendie ; En zoologie, la tonne cannelée est un...) à plus de 50 % du prix de base (acier standard conforme à la norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré...) sans option), d’où l’importance de consulter les aciéristes (qu’on appelle aussi « forges ») sur les bases d’une spécification technique en accord avec les exigences contractuelles. Le 7e point quant à lui n’a pas de limite rationnelle.

Page générée en 0.098 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique