Château de Sallenôves - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Château de Sallenoves
Château de Sallenôves

Période ou style Médiéval
Type Maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille,...) forte
Début construction Début XIIe siècle
Fin construction XVe ‑ XVIe siècles
Propriétaire initial Famille de Salenove
Destination initiale Résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la...) économique
Propriétaire actuel Famille Schruch
Protection Monument historique (Différents pays ont choisi de classer leurs monuments historiques selon différentes appellations.) (1931)

Latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre...)
Longitude (La longitude est une valeur angulaire, expression du positionnement est-ouest d'un point sur Terre...)
46° 00′ 40″ Nord
       5° 59′ 45″ Est
/ 46.01111, 5.99583
  
Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) France France
Région historique Genevois
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Commune française Marlioz
 
France location map-Regions and departements.svg
Château de Sallenoves

Le château de Sallenôves est une maison forte du XIIe siècle, situé au hameau (Un hameau (ou un écart) est un groupe d'habitations en milieu rural, généralement...) de Bonlieu sur la commune de Marlioz, dans le département de Haute-Savoie.

Situation

Il est situé, à 400 m. d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...), sur un éperon rocheux qui domine le confluent (Un confluent, ou point de confluence, est le lieu où se rejoignent deux (parfois plus) cours d'eau.) des vallées des petites et des grandes Usses. Au Moyen Âge, c'était le passage à gué (Un gué est un endroit ou l'on peut traverser un cours d'eau à pied, à dos d'animal ou en...) obligé de la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie...), reliant Annecy à Genève, d'où il tirait des revenus liés aux péages.

Description

Une vaste enceinte occupe un promontoire qui se termine par des pentes raides de tous côtés, sauf à l'est, ou elle est défendu par une double ceinture de fossés secs, creusés dans la pierre. L'accès se fait par ce côté après avoir franchi la porte maitresse et bastion (Le bastion est un des éléments des fortifications classiques, il remplace dans celles-ci, la tour...). La porte est surmonté d'un blason représentant les armes de la famille de Salenove, et défendue par une cannonière. Elle renferme deux vastes corps de logis flanqués de deux grosses tours quadrangulaires, la « Tour salle » (« donjon logeable ») et la « Tour carré ». Le « donjon » dit « Tour de César » de 9 X 12 m. et des murs épais de 1,30 m. est la partie la plus ancienne. Seules les faces sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) et ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) ont été conservées. Louis Blondel, date ses parements en litages réguliers du début du XIIIe siècle. Dans le but d'imitation des châteaux « princiers », une chapelle (Une chapelle est un lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice...), implanté au bout d'une galerie, est en communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) directe avec les appartements privés.

Le château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à...) connaît une première extension au XIVe ‑ XVe siècles, on construit la « Tour salle », est et profondément remanié dans un style renaissance en 1534, avant de subir une belle restauration au XXe siècle.

Le colombier était érigé au pied de l'éminence qui porte la maison forte.

Histoire

Le château appartient à la famille de Sallenove, vassal des comtes de Genève. Le premier membre cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la...) est un certain Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm,...), qualifié de « miles de aula nova » en 1160.

En 1309, Aymon de Sallenove, dans son testament, lègue « cinq bichets de froments de cens annuelle hypothéqués sur le moulin (Un moulin est une machine à moudre les grains de céréale en farine et, par analogie,...) sis sous le château de Sallenove ».

Suite à la famille des Sallenove-Viry, en 1563, le château passe a Pierre de Montluel. A son décès le château et le fief de marlioz reviennent au duc de Savoie Emmanuel Philibert, puis passera aux familles de Marmier, Livron, de Pingon qui ne l'habitent pas; c'est alors une ferme, puis au comte de La Prunarède.

En 1850, ruiné, le comte est exproprié. Ces biens seront vendus aux enchères en 1873 et le château est vendu à Jean Daudens de Marlioz. En 1930, il est acheté par Emile Schurch qui le restaure. Il appartient toujours à cette famille.

Il est inscrit en 1931, au titre des Monuments historiques.

Anecdotes

Le château de Sallenôves est l'un des rares châteaux considéré comme hanté en Haute-Savoie. Une salle appelée la « chambre du Diable » serait hantée par un spectre est décrit comme « un cheval armé, caparaçonné, écumant qui disparaissait au dernier coup de minuit ».

Page générée en 5.139 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique