Constipation - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La constipation (d'après le latin co- : "avec"+ stipare : "rendre raide, compact") est une difficulté à déféquer. Les selles sont alors généralement dures et de petit volume. Plusieurs définitions médicales coexistent, la plus courante est : "Moins de 3 selles par semaine et/ou difficultés à exonérer".

Épidémiologie

On estime que la constipation (La constipation (d'après le latin co- : "avec"+ stipare : "rendre raide, compact")...) atteint entre 10% et 30% de la population adulte des pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) occidentaux et 3 à 5% de façon chronique. Elle est particulièrement fréquente chez la femme (une cause hormonale est discutée en raison de l'action des prostaglandines sur la motricité des muscles lisses et donc, potentiellement sur celle du tube digestif dans son ensemble) et les personnes âgées (en raison de leur sédentarité, de leur alimentation, de plusieurs pathologies liées au vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant...) et d'un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de médicaments).

Orientation diagnostique

Il faut d'abord déterminer s'il s'agit d'une véritable constipation ou d'un simple ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée...) du transit intestinal. On peut éventuellement s'aider d'une échelle visuelle, la Bristol Stool Scale.

Le principal problème face à une constipation est de différencier constipation bénigne (fonctionnelle) et constipation liée à une pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la...) organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande...) grave (en particulier le cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement...) colique). Si une cause grave est suspectée, certains examens doivent être prescrits : coloscopie (La coloscopie ou colonoscopie est l'examen visuel du côlon par l'intermédiaire d'une...), abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.) sans préparation, lavement baryté, recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) de sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le...) dans les selles, hémogramme... Ces examens n'ont aucune utilité s'il n' y a pas de signe d'appel et ne doivent pas être faits systématiquement.

En cas de suspicion d'anomalie du tonus du sphincter anal, on pourra effectuer une manométrie anorectale (examen de la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) du sphincter anal au repos et à la défécation).

Principales causes de constipation

Constipation primitive (ou fonctionnelle)

  • Anomalie du contenu des selles : lorsqu'elles ne sont pas assez riches en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) ni en fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se...) en particulier. Ce type de constipation est courante chez les personnes dénutries : anorexie mentale (L'anorexie mentale (du grec ἀνορεξία...), dépression, démence (La démence (du latin demens) est une réduction acquise des capacités cognitives...) ainsi que lors de maladies graves et chroniques.
  • Diminution de la motricité digestive : liée à une insuffisance d'exercice physique (L'exercice physique est une activité physique pratiquée en principe...), une prise excessive de laxatifs, un côlon (Le côlon, aussi appelé "gros intestin", court du cæcum jusqu'au rectum et constitue...) irritable.
  • Prise de médicaments constipants : opioïdes, anticholinergiques, calcium (Le calcium est un élément chimique, de symbole Ca et de numéro atomique 20.)...
  • Planche pelvien spastique (ou anisme) : liée à un excès du tonus sphinctérien, dont la décontraction n'est pas obtenue au cours de la défécation (La défécation est l’acte d’expulser les matières fécales hors du...).
  • Causes psychogènes : on retrouve souvent un stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général...) lié à la défécation, volontiers liée à un apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus...) problématique de la propreté, mais aussi maltraitance (La maltraitance désigne des mauvais traitements infligés à des personnes que...), abus sexuels dans l'enfance.
  • Stress du manque d'hygiène (L'hygiène est un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et...) des toilettes, qui bloquent la défécation.
  • Conditionnement social: les gens comparent souvent le séjour à la toilette à une perte de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...). Ils perturbent aussi le réflexe (Le réflexe d'une façon générale fait intervenir des propriétés intégratrices d'un centre...) en retardant (Un retardant est un produit chimique destiné à freiner la propagation des incendies .) l'exonération.

Constipation iatrogène

Classiquement, la constipation et les complications digestives graves induite par certains médicaments seraient expliquées par leur effets anticholinergiques (appelé aussi effet atropinique ou effet parasympatholytiques).

Mais il est fort probable, que des mécanismes physiologiques plus complexe restent à découvrir concernant l'action des neuroleptique (Les neuroleptiques ou antipsychotiques sont des médicaments à effet neurobiologique,...) sur les cents millions de neurones du système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des...) digestif.

Les classes médicamenteuses qui peuvent entrainer une constipation iatrogène

  • Neuroleptiques à effet anticholinergiques : Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) les Phénothiazidiques (en particulier : Largactil®, Nozinan®, Neuleptil®, Piportil®, Tercian®). Et la plupart des Atypiques (en particulier : Leponex®, Loxapac®, Zyprexa®, Clopixol®, Fluenxol®)
  • Anxiolytiques anticonvulsivants
  • Antidépresseurs (principalement les ATDP Imipraminiques)
  • Antiparkinsoniens
  • Analgésiques opiacés
  • Antispasmodiques
  • Diurétiques
  • Inhibiteurs calciques (ex : Vérapamil)
  • Atropine (L'atropine est un alcaloïde tropanique présent dans diverses plantes de la famille des...) et Scopolamine
  • Antidiarrhéiques
  • Bronchodilatateurs anticholinergiques
  • Antihistaminiques anticholinergiques

Constipation organique

  • Cancer du côlon ou du rectum (Le rectum est le segment terminal du tube digestif, juste avant que celui-ci ne débouche...)
  • Sigmoïdite
  • Maladie de Hirschsprung (La maladie de Hirschsprung est une anomalie de fonctionnement de la partie terminale de...)
  • Mégacôlon, dolichocôlon
  • Problèmes métaboliques : Diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes...), Hypothyroïdie, hypercalcémie, hypokaliémie (manque de potassium)...
  • constipation «réflexe» à la douleur : Fissure anale, hémorroïdes, abcés local..
  • Causes neurologiques : paraplégie, maladie de Parkinson (La maladie de Parkinson est une maladie neurologique chronique affectant le système nerveux...), maladies de la moelle épinière (La moelle épinière, ou moelle spinale, désigne la partie du système nerveux...)...
Page générée en 0.068 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique